Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : "sur la piste de l'égorgeur"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Dette argentine : la réplique de la justice américaine

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Saint-Louis : la mort en 15 secondes

En savoir plus

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 08/09/2011

De la satire contre le régime syrien

Les opposants syriens utilisent l’humour comme arme contre le régime de Bachar Al-Assad. Une ONG suisse lance une campagne virale contre Nestlé et sa marque Nespresso. Et un forcené procède au déménagement express de son appartement.

De la satire contre le régime syrien

Bachar Al-Assad téléphone au président iranien Mahmoud Ahmadinejad. « Le peuple ne m’aime plus », lui confie-t-il avec nervosité. Invité ensuite à se rendre à Téhéran, le leader syrien y rencontre, dans une grotte, l’ayatollah Khamenei qui lui conseille d’utiliser la force et le mensonge pour étouffer la contestation dans son pays.

Ce dessin animé satirique, qui dénonce l’aide apportée par Téhéran au régime de Damas, est le premier épisode d’une série appelée « le Palais du peuple », en référence à l’une des résidences de Bachar Al Assad. Diffusées sur Internet, ces vidéos sont produites par le site Wikisham. Elles tournent en ridicule le président syrien, mais aussi son frère Maher, chef de la garde républicaine, ou encore son cousin Rami Makhlouf qui contrôle une grande partie de l’économie nationale.

Malgré la brutalité de la répression, les activistes syriens ne semblent donc pas perdre leur sens de l’humour et utilisent, sans modération, la parodie et la dérision pour lutter contre le régime. Ainsi, dans cette websérie intitulée « Freedom Wobas », deux comédiens se moquent régulièrement du discours relayé dans les médias officiels.

Cette femme au visage masqué a elle aussi lancé, il y a trois semaines, une émission satirique sur Internet. Sa première vidéo a déjà été visionnée plus de 190 000 fois. La chroniqueuse anonyme y critique notamment Hassan Nasrallah, le leader du Hezbollah libanais, pour son soutien au régime syrien. Elle affirme que s’il veut bien les accueillir, ses compatriotes sont prêts à lui offrir Bachar Al-Assad et ses proches, en précisant qu’ils ne pourront être ni repris, ni échangés.

 

Campagne virale contre Nespresso

Cette vidéo qui parodie un célèbre spot publicitaire pour Nespresso et dans laquelle on voit un sosie de George Clooney, égérie de la marque, recevoir une enseigne en plein visage a été réalisée dans le cadre d’une campagne virale lancée par l’ONG « Solidar Suisse ». Objectif : inciter Nestlé, propriétaire de la marque Nespresso, à proposer dans sa gamme de produits du café équitable.

Une campagne en ligne qui fait également appel aux internautes pour faire plier le groupe agroalimentaire suisse. Les citoyens du monde entier sont en effet invités à envoyer, via le site de l’ONG, un mail à George Clooney pour qu’il fasse pression sur Nestlé pour la création d’une gamme de café équitable. Une initiative qui semble rencontrer un franc succès puisque plus de 16 000 messages ont d’ores et déjà été postés en ligne en seulement quelques jours.

Autre signe que les internautes soutiennent le combat de « Solidar Suisse », la page officielle de Nespresso sur Facebook est littéralement prise d’assaut par les utilisateurs du réseau social depuis plusieurs jours où les messages réclamant la création immédiate d’une gamme de café équitable se multiplient. Des demandes que la multinationale semble vouloir prendre en compte et auxquelles elle a décidé de répondre individuellement en rappelant ses engagements en matière de commerce équitable et en mettant en avant son programme Ecolaboration.

Une réaction positive qui contraste fortement avec l’attitude qu’avait adoptée l’entreprise à l’occasion d’une précédente campagne virale lancée à son encontre par Greenpeace en mars 2010. Cette campagne établissait un lien entre la déforestation en Indonésie et l’huile de palme utilisée par Nestlé pour la fabrication de certaines barres chocolatées. La société y avait répondu de façon méprisante, ce qui avait eu pour effet d’embraser la blogosphère qui s’était alors largement mobilisée pour critiquer la politique du géant de l’agroalimentaire.

 

Histoires alternatives

Que se serait-il passé si l’humanité avait été attaquée par des monstres géants au 18e siècle ? Que serions-nous devenus si la Terre avait été envahie par des extraterrestres en 1871, ou prise d’assaut par des hordes de zombies dans les années 1930 ? Telles sont les questions que l’on se pose en regardant cette série d’images. Des cartes postales anciennes détournées par l’artiste américain Matthew Buchholz pour mettre en scène des scénarios relevant de la science-fiction.

 

Des pétitions sur le site de la Maison Blanche

Le gouvernement américain s’apprête à lancer « We the People ». Un portail hébergé sur le site de la Maison Blanche qui permet aux citoyens des Etats-Unis de lancer des pétitions pour interpeller le pouvoir sur des questions qui leur tiennent à coeur. L’équipe de Barack Obama promet de répondre à toute pétition recueillant 500 signatures en moins de 30 jours. De nombreuses ONG se préparent déjà à utiliser cet outil pour mobiliser l’opinion sur des sujets allant de la défense des droits des animaux à la fermeture de la prison de Guantanamo.

 

Vidéo du jour

Cette scène incroyable a été filmée à Villeurbanne dans la banlieue lyonnaise dimanche… On y voit tout un tas d’objets s’empiler dans une rue de la ville après qu’un forcené, enfermé dans son appartement, a décidé de vider tout ce qui se trouvait dans son logement par la fenêtre ! Un incident qui aura duré plusieurs heures avant l’intervention de la police, le tout sous le regard médusé des voisins.


 

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

21/08/2014 Réseaux sociaux

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

Au sommaire de cette édition : les internautes boycottent la vidéo montrant l’exécution d’un journaliste ; la Toile se mobilise pour offrir des repas aux enfants de Ferguson ; et...

En savoir plus

20/08/2014 Réseaux sociaux

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

Au sommaire de cette édition : la Toile est divisée à propos du policier responsable de la mort de Michael Brown ; les internautes font part de leur indignation en ligne suite à...

En savoir plus

19/08/2014 Réseaux sociaux

Le web se met au « Ice Bucket Challenge » pour la bonne cause

Au sommaire de cette édition : les internautes se versent des seaux d’eau glacée sur le corps pour une association ; la Toile se mobilise pour retrouver une peluche égarée ; et...

En savoir plus

18/08/2014 Réseaux sociaux

USA : la mort de Michael Brown continue d'enflammer la Toile

Au sommaire de cette édition : la mobilisation des internautes ne faiblit pas après le décès d’un jeune adolescent américain ; une publicité vestimentaire choque la Toile ; et le...

En savoir plus

16/08/2014 Réseaux sociaux

Crash aérien au Mali : la vérité au bout de la ligne ?

Le 24 juillet, un avion d'Air Algérie s'écrasait dans le nord du Mali, causant le décès de 118 personnes. Un crash intervenu dans un contexte de crise généralisée dans la région...

En savoir plus