Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

Amériques

Un négociateur américain en mission à la Havane pour libérer l'"espion" Alan Gross

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/09/2011

L'ancien ambassadeur des États-Unis à l'ONU, Bill Richardson, est actuellement à Cuba "à titre privé". Il tente d'obtenir la libération de l'Américain Alan Gross, arrêté fin 2009 pour espionnage et condamné à 15 ans de prison par la justice cubaine.

AFP - Bill Richardson, ancien ambassadeur des Etats-Unis à l'ONU, est en mission privée à Cuba pour tenter d'obtenir la libération de l'Américain Alan Gross, condamné à 15 ans de prison pour espionnage, a indiqué mercredi le département d'Etat.

M. Richardson voyage "à titre privé", mais les Etats-Unis "soutiennent" son initiative, a déclaré la porte-parole du département d'Etat, Victoria Nuland.

Ancien gouverneur de l'Etat du Nouveau-Mexique, Bill Richardson, spécialiste de la Corée du Nord, est connu pour être un fin négociateur en matière de diplomatie.

La justice cubaine a confirmé en août la condamnation à 15 ans de prison pour espionnage de M. Gross, mettant ainsi un terme temporaire aux espoirs de réchauffement des relations avec les Etats-Unis qui considèrent cette condamnation comme une "injustice".

Washington avait aussitôt demandé à La Havane de "libérer Alan Gross immédiatement et sans condition, lui permettre de rejoindre sa famille et mettre fin à la longue épreuve qui a commencé pour lui il y a plus d'un an".

Alan Gross, un sous-traitant du département d'Etat américain de 62 ans, avait été arrêté en décembre 2009 à Cuba alors qu'il remettait du matériel de communication par satellite à des opposants.

Les autorités américaines ont reconnu qu'il travaillait pour un sous-traitant du programme d'aide du département d'Etat (USAID) afin de distribuer des téléphones à la petite communauté juive de Cuba, mais ont toujours considéré sa condamnation comme une "injustice".

Aucune amélioration des relations entre Cuba et les Etats-Unis, qui n'entretiennent plus de relation diplomatique officielle depuis 1961, n'est possible tant qu'Alan Gross restera en prison à Cuba, ont toujours répété les responsables du département d'Etat.

 

Première publication : 08/09/2011

  • CUBA

    La Havane confirme la condamnation à 15 ans de prison de l'Américain Alan Gross

    En savoir plus

  • CUBA

    Les autorités requièrent une peine de 20 ans contre l'"espion" américain Alan Gross

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)