Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Ajax Amsterdam - PSG en direct

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Amériques

Un négociateur américain en mission à la Havane pour libérer l'"espion" Alan Gross

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/09/2011

L'ancien ambassadeur des États-Unis à l'ONU, Bill Richardson, est actuellement à Cuba "à titre privé". Il tente d'obtenir la libération de l'Américain Alan Gross, arrêté fin 2009 pour espionnage et condamné à 15 ans de prison par la justice cubaine.

AFP - Bill Richardson, ancien ambassadeur des Etats-Unis à l'ONU, est en mission privée à Cuba pour tenter d'obtenir la libération de l'Américain Alan Gross, condamné à 15 ans de prison pour espionnage, a indiqué mercredi le département d'Etat.

M. Richardson voyage "à titre privé", mais les Etats-Unis "soutiennent" son initiative, a déclaré la porte-parole du département d'Etat, Victoria Nuland.

Ancien gouverneur de l'Etat du Nouveau-Mexique, Bill Richardson, spécialiste de la Corée du Nord, est connu pour être un fin négociateur en matière de diplomatie.

La justice cubaine a confirmé en août la condamnation à 15 ans de prison pour espionnage de M. Gross, mettant ainsi un terme temporaire aux espoirs de réchauffement des relations avec les Etats-Unis qui considèrent cette condamnation comme une "injustice".

Washington avait aussitôt demandé à La Havane de "libérer Alan Gross immédiatement et sans condition, lui permettre de rejoindre sa famille et mettre fin à la longue épreuve qui a commencé pour lui il y a plus d'un an".

Alan Gross, un sous-traitant du département d'Etat américain de 62 ans, avait été arrêté en décembre 2009 à Cuba alors qu'il remettait du matériel de communication par satellite à des opposants.

Les autorités américaines ont reconnu qu'il travaillait pour un sous-traitant du programme d'aide du département d'Etat (USAID) afin de distribuer des téléphones à la petite communauté juive de Cuba, mais ont toujours considéré sa condamnation comme une "injustice".

Aucune amélioration des relations entre Cuba et les Etats-Unis, qui n'entretiennent plus de relation diplomatique officielle depuis 1961, n'est possible tant qu'Alan Gross restera en prison à Cuba, ont toujours répété les responsables du département d'Etat.

 

Première publication : 08/09/2011

  • CUBA

    La Havane confirme la condamnation à 15 ans de prison de l'Américain Alan Gross

    En savoir plus

  • CUBA

    Les autorités requièrent une peine de 20 ans contre l'"espion" américain Alan Gross

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)