Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"Royaume" : Yumi et Moonboy, un tandem poétique, électro-pop

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Aux Etats-Unis, la réalité "sinistre" des enfants séparés de leurs parents sans-papiers

En savoir plus

L’invité du jour

Alexandre Mars : "Faire une société dans laquelle le don sera la norme"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Éthiopie : le barrage pharaonique construit sur le Nil

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Je pense, donc je foot"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Fête de la musique : une fête qui résonne au-delà des frontières

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Nord-Sud : la place des femmes en question

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Josef Borrell : "Avec l'Aquarius, la réponse a été espagnole et non européenne"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Journée mondiale des réfugiés : l'Europe à l'heure d'une nouvelle polémique

En savoir plus

FRANCE

John Galliano condamné à 6 000 euros avec sursis pour injures raciales

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/09/2011

L'ancien couturier de la maison Dior, accusé d'avoir proféré des injures antisémites dans un bar à Paris, a été condamné à une amende de 6 000 euros avec sursis par le tribunal correctionnel de Paris.

AFP - John Galliano a été reconnu coupable jeudi d'avoir proféré des injures antisémites lors de deux altercations dans un bar parisien, et condamné à 6.000 euros d'amende avec sursis par le tribunal correctionnel de Paris.

L'ancien styliste de Dior a été condamné à 4.000 euros d'amende avec sursis pour un incident survenu le 24 février 2011 à La Perle, et à 2.000 euros d'amende avec sursis pour un autre incident, le 8 octobre 2010, dans le même établissement du quartier du Marais.

Il devra également s'acquitter d'un euro de dommages et intérêts auprès des victimes de ses insultes, proférées en état d'ébriété, ainsi qu'auprès de cinq associations antiracistes qui s'étaient portées parties civiles. Il devra également rembourser les frais de justice de SOS Racisme, du Mrap, de l'UEJF et de la Licra.

A l'audience du 22 juin, le parquet avait requis une condamnation à au moins 10.000 euros d'amende.

Devant la 17e chambre correctionnelle, le couturier, licencié par Dior le 1er mars, dès les incidents connus, était apparu affaibli. Il avait reconnu une "triple addiction" à l'alcool, aux somnifères et au valium, et dit avoir passé deux mois en cure de désintoxication, en Arizona puis en Suisse.

 

Première publication : 08/09/2011

  • JUSTICE

    Affaire Galliano : un mélange d'alcool, de médicaments et de solitude

    En savoir plus

  • MODE

    La star des défilés John Galliano sur le banc des accusés

    En savoir plus

  • MODE

    Ambiance de plomb pour le dernier défilé de Galliano chez Dior

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)