Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient à al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

Asie - pacifique

Le français Areva lorgne les déchets nucléaires de Fukushima

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/09/2011

Six mois après la catastrophe de Fukushima, le groupe nucléaire français Areva se propose de prendre en charge le traitement du combustible usé toujours présent sur le site de la centrale nucléaire japonaise.

AFP - Le groupe nucléaire français Areva s'est dit jeudi prêt à traiter le combustible usé toujours présent sur le site de Fukushima et à proposer au gouvernement japonais et à la compagnie Tepco des solutions pérennes pour gérer l'après accident.

"Nous pourrions reprendre les combustibles usés", a expliqué le président du directoire d'Areva, Luc Oursel, jeudi lors d'une conférence de presse à Tokyo, précisant qu'Areva était prêt à offrir d'autres équipements et prestations pour venir à bout de l'accident, lequel va selon lui occasionner des "retards dans les projets de construction de nouvelles centrales."

La récupération des combustibles usés "est prévue à moyen terme par Tepco (Tokyo Electric Power)", a indiqué M. Oursel, précisant qu'il était toutefois prématuré de détailler les modalités concrètes et le calendrier qui pourraient être mis en oeuvre pour une telle opération, si Areva était impliqué.

"Il n'y a pas pour le moment de discussions actives sur le sujet" avec les autorités nippones, mais "nous avons rappelé au gouvernement japonais et à la compagnie Tepco que nous avons la compétence pour le faire", a précisé M. Oursel.

Areva est intervenu sur le site de Fukushima après l'accident pour fournir des matériels divers et équipements de décontamination, en collaboration avec la société américaine Kurion et d'autres partenaire, dont les sociétés françaises EDF et Veolia.

Le groupe français se dit désormais disposé à déployer des équipements plus pérennes que ceux envoyés en urgence pour traiter les eaux hautement radioactives résultant de l'arrosage massif des bâtiments, le système conventionnel de refroidissement des réacteurs ayant été mis hors service par le séisme et le tsunami du 11 mars.

 

Première publication : 08/09/2011

  • JAPON

    Des zones proches de Fukushima interdites d'accès "pendant plusieurs décennies"

    En savoir plus

  • JAPON

    Le gouvernement nippon limoge trois hauts responsables du nucléaire

    En savoir plus

  • JAPON

    Le gouvernement bloque la vente de viande de bœuf en provenance de Fukushima

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)