Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Mali - pourparlers à Alger : peut-on croire à la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine : la Russie en guerre contre l'Europe ?

En savoir plus

FOCUS

Les géants américains du tabac à l'assaut de la cigarette électronique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ben l'Oncle Soul toujours en plein rêve pour son deuxième album

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le trio CAB, un voyage musical entre Afrique, Brésil et Caraïbes

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Quand Manuel Valls tente de faire disparaître ses tweets

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Mercato : l’AS Monaco prête Radamel Falcao à Manchester United

    En savoir plus

  • Washington annonce avoir mené un raid contre les Shebab somaliens

    En savoir plus

  • L'ONU envoie une mission pour enquêter sur les crimes de l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Vers un nouveau coup d'État militaire au Pakistan ?

    En savoir plus

  • Vidéo : une rentrée des classes pas comme les autres en Ukraine

    En savoir plus

  • Hong Kong en rébellion contre l’emprise de Pékin

    En savoir plus

  • Cisjordanie : les États-Unis exhortent Israël à renoncer aux expropriations

    En savoir plus

  • Face à l'avancée de l'EI en Irak, la peur gagne l'Iran

    En savoir plus

  • Et si la France vendait la Joconde pour éponger ses dettes ?

    En savoir plus

  • Webdoc : "Le Grand incendie" primé à Visa pour l'image

    En savoir plus

  • Le pape organise un "match pour la paix" avec des stars du foot

    En savoir plus

  • Le Premier ministre de retour au Lesotho après un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, huit morts

    En savoir plus

FRANCE

Du pétrole découvert au large de la Guyane française

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/09/2011

Les groupes Total et Shell ont annoncé vendredi la découverte de pétrole à 6 000 mètres de profondeur à 150 kilomètres au nord-est de Cayenne, en Guyane française. C'est la première fois que des hydrocarbures y sont détectés.

AFP - Du pétrole a été découvert pour la première fois au large de la Guyane, ont annoncé vendredi les groupes Total et Shell, relançant les espoirs d'un nouvel Eldorado dans ce département français d'outre-mer suscités par le développement de l'exploitation de brut au Brésil voisin.

La découverte a été faite en eaux profondes (sous plus de 2.000 mètres d'eau) à environ 150 kilomètres au nord-est de Cayenne, où le forage avait débuté en mars, à la grande inquiétude d'écologistes.

"Nous sommes satisfaits des résultats préliminaires du premier forage exploratoire jamais entrepris au large de la Guyane française", a affirmé un responsable du département exploration de Shell, David Lawrence.

La "major" anglo-néerlandaise, qui détient la principale part (45%) du projet, a indiqué qu'il était trop tôt pour évaluer les réserves, mais que les premiers résultats étaient "encourageants".

Un porte-parole de Total, qui détient 25% des parts, a confirmé à l'AFP qu'il s'agissait de la première découverte de pétrole au large du département français. La Guyane, région et département d'outre-mer français dont le revenu par habitant est un des plus faibles de France, n'a jamais produit de pétrole.

La perspective de trouver du pétrole au large avait été renforcée par de récentes importantes découvertes au nord-est des côtes du Brésil.

Les géologues présument que le sous-sol de la côte nord-est de l'Amérique du Sud est similaire à celui riche en hydrocarbures du Golfe de Guinée en Afrique, car les deux étaient reliées avant que les continents ne se forment et dérivent loin l'un de l'autre.

Le permis d'exploration guyanais est exploité par la compagnie britannique Tullow Oil, qui détient 27,5% du projet.

La plate-forme d'exploration avait été installée en mars, le permis autorisant un forage jusqu'à 6.000 mètres de profondeur (2.000 mètres d'eau puis 4.000 m dans le sous-sol océanique), ce qui avait suscité la fureur d'écologistes un an après la catastrophe de la plate-forme de Deepwater Horizon dans le Golfe du Mexique.

Selon Total, le forage atteint déjà 5.711 mètres sous le niveau de la mer.

"Après une campagne de mesures intermédiaires, le forage du puits GM-ES-1 reprendra prochainement pour atteindre sa profondeur finale prévue. Le potentiel de production et l'étendue des ressources devront ensuite être précisés", explique Total,

"La coentreprise va poursuivre ses forages, évaluer les résultats et décider des prochaines étapes", a indiqué Shell de son côté.

 

Première publication : 09/09/2011

  • LIBYE

    L'or noir libyen attise les convoitises

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Les autorités affrontent la plus grave fuite de pétrole en mer du Nord depuis dix ans

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Le pétrole méditerranéen, nouveau "casus belli" entre Beyrouth et Tel-Aviv ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)