Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Trump, le président du renoncement"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump déclare une guerre commerciale au Canada

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Marine Le Pen, comme si de rien n'était"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tunisie : le Parlement assouplit la loi sur la consommation de stupéfiants

En savoir plus

JOURNAL DE CAMPAGNE

Marine Le Pen et Emmanuel Macron présents à l'hommage au policier Xavier Jugelé

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'hommage à Xavier Jugelé émeut mais n'évite pas les polémiques

En savoir plus

LE DÉBAT

État d'urgence en France : les policiers sont-ils trop exposés ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Louis Aliot : "Emmanuel Macron est soutenu par les marchés financiers"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Louis Aliot : "Il y aura une nouvelle Europe, un nouveau traité"

En savoir plus

SPORT

L'Allemand Vettel en pole position du Grand Prix d'Italie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/09/2011

Devançant les Britanniques Lewis Hamilton et Jenson Button, pourtant favoris, le champion du monde Sebastian Vettel s'est adjugé la pole position du Grand Prix d'Italie après avoir signé le tour le plus rapide en 1'22.

REUTERS - Le champion du monde de Formule Un, l'Allemand Sebastian Vettel, a déjoué samedi tous les pronostics pour s'adjuger la pole position du Grand Prix
d'Italie, devant Lewis Hamilton et Jenson Button. Depuis plusieurs années, Ferrari et McLaren brillent en effet dans le temple du sport automobile italien, à Monza, où Red Bull n'est jamais parvenu à décrocher un podium depuis son apparition en 2005.

Mais Sebastian Vettel entend bien contester cette suprématie et son temps éclair décroché samedi en dit long sur les ambitions de son écurie, qui a depuis le début de la saison placé l'une de ses voitures systématiquement en pole position, treize fois sur treize.

L'Allemand a signé le tour le plus rapide en 1'22"275, reléguant à près d'une demi-seconde les deux McLaren de Lewis Hamilton et de Jenson Button. Le vainqueur de l'édition 2010, Fernando Alonso, a déçu sur sa Ferrari en ne réalisant que le quatrième temps, devant l'Australien Mark Webber et le Brésilien Felipe Massa. "Nous pensions que cela allait être beaucoup plus serré. Cette année, je dois avouer qua la voiture est très performante ici", a déclaré Sebastian Vettel à l'issue des qualifications.

De son côté, Lewis Hamilton s'est dit confiant malgré la supériorité du champion du monde, qui a signé là sa dixième pole position de la saison.

"Nous sommes clairement très compétitifs ici, c'est donc un grand pas en avant. Mais aujourd'hui, dans le dernier tour, le meilleur temps était hors de portée", a-t-il estimé.

Enfin, au rayon des surprises, le Brésilien Bruno Senna, qui a remplacé Nick Heidfeld au sein de l'équipe Renault, a signé le dixième temps des qualifications pour sa deuxième course de la saison.
 

Première publication : 10/09/2011

  • FORMULE 1

    Doublé Vettel-Webber sur le circuit de Spa-Francorchamps

    En savoir plus

  • FORMULE 1

    Lewis Hamilton remporte le Grand Prix d'Allemagne

    En savoir plus

  • FORMULE 1

    À Silverstone, Alonso offre à Ferrari son premier succès de la saison

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)