Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : au coeur des monts Sinjar

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : comment sortir de l'impasse ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'écureuil et le serpent"

En savoir plus

FOCUS

El Hierro, première île 100 % énergies renouvelables, peut-elle être un modèle pour la planète ?

En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ce qu'il faut retenir de la vidéo de la décapitation de James Foley par l'EI

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

  • Au bord de l'éruption, le volcan islandais Bardarbunga menace le trafic aérien

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • RDC : le retour tant espéré des réfugiés angolais dans leur pays

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

  • Présidentielle 2017 : Alain Juppé candidat à la primaire de l'UMP

    En savoir plus

  • Glissements de terrain meurtriers à Hiroshima

    En savoir plus

  • Steve Ballmer, le directeur général de Microsoft, annonce son retrait

    En savoir plus

FRANCE

Le G8 promet une aide de 38 milliards de dollars aux pays arabes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/09/2011

Réunis à Marseille en France, les ministres des Finances du G8 se sont engagés à verser 38 milliards de dollars à la Tunisie, l'Égypte, la Jordanie et au Maroc. Le CNT libyen a été invité à se joindre au programme.

REUTERS - Les ministres des Finances du G8 et leurs partenaires se sont engagés samedi à mettre 38 milliards de dollars de financements à disposition de la Tunisie, de l'Egypte, du Maroc et de Jordanie sur la période 2011-2013.

Ils ont déclaré que le Conseil national de transition libyen serait invité à s'associer à ce programme.

Le Fonds monétaire international a pour sa part promis 35 milliards de dollars de financements aux pays du "printemps arabe" et a reconnu le CNT comme le pouvoir légitime en Libye, ouvrant la voie à une myriade de prêts pour reconstruire le pays après six mois de violences.

Les membres du G8 (Etats-Unis, Japon, Canada, Allemagne, France, Grande-Bretagne, Italie et Russie) sont associés à l'Arabie saoudite, aux Emirats arabes unis, au Koweït, au Qatar, à la Turquie et à neuf institutions financières internationales dans le groupe du "Partenariat de Deauville", la ville française où l'initiative à été lancée.

"Le groupe élargi des institutions financières régionales et internationales soutenant l'initiative porte l'aide financière disponible à plus de 38 milliards de dollars au cours de la période 2011-2013", lit-on dans la déclaration publiée à l'issue de la réunion organisée à Marseille.

Le ministre français des Finances, François Baroin, a annoncé par ailleurs une hausse des financements bilatéraux.

"Il est encore trop tôt pour annoncer les chiffres globaux", a-t-il dit lors d'une conférence de presse. "Je peux toutefois déjà vous dire que, selon les indications et les déclarations portées à ma connaissance, le soutien bilatéral devrait lui aussi augmenter fortement."

Les financements prévus par la France ont ainsi été portés à 2,7 milliards d'euros contre 1,1 milliard annoncé fin mai à Deauville, a-t-il précisé.

Les financements annoncés à Deauville et Marseille prendront surtout la forme de prêts.

Ils incluent 10,7 milliards de dollars de financements de la Banque mondiale, 7,6 milliards de la Banque africaine de développement, 5,0 miliards de la Banque islamique de
développement ainsi que des financements de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd).
 

Première publication : 10/09/2011

  • CRISE FINANCIÈRE

    Le G7 promet une réponse "forte" et "coordonnée" à la crise

    En savoir plus

  • CRISE FINANCIÈRE

    À Marseille, le G7 tente de concilier relance et rigueur

    En savoir plus

  • FINANCE

    Les ministres des Finances du G7 devraient s'entretenir avant lundi matin

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)