Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Simon Serfaty, professeur en relations internationales

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile dénonce les incursions russes en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'agneau russe"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président du Parlement nigérien inquiété dans une affaire de trafic de bébés

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'aime les socialistes"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

BCE : la semaine de Mario Draghi ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

SUR LE NET

Guerre d'intimidation : EIIL contre les États-Unis

En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Les troupes ukrainiennes abandonnent l'aéroport de Lougansk

    En savoir plus

  • République centrafricaine : les ravages de la haine

    En savoir plus

  • Des manifestants investissent le siège de la télévision d'État à Islamabad

    En savoir plus

  • Embargo russe : les producteurs français redoutent la concurrence polonaise

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

  • Ligue 1 : le PSG frappe fort, Bordeaux lève le pied

    En savoir plus

  • Quand des selfies volés de stars nues enflamment la Toile

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine évoque la création d’un État dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Israël décide de s'approprier 400 hectares de terres en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, au moins sept morts

    En savoir plus

  • Un navire ukrainien bombardé au large de Marioupol

    En savoir plus

  • "J'aime les socialistes" ou l'opération séduction de Manuel Valls à La Rochelle

    En savoir plus

  • Un présumé recruteur pour le jihad en Syrie arrêté à Nice

    En savoir plus

  • Judo : les Françaises sacrées championnes du monde par équipe

    En savoir plus

  • Situation toujours aussi confuse au lendemain du coup d’État au Lesotho

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

  • Après deux ans de captivité au Mali, deux diplomates algériens libérés

    En savoir plus

FRANCE

Le G8 promet une aide de 38 milliards de dollars aux pays arabes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/09/2011

Réunis à Marseille en France, les ministres des Finances du G8 se sont engagés à verser 38 milliards de dollars à la Tunisie, l'Égypte, la Jordanie et au Maroc. Le CNT libyen a été invité à se joindre au programme.

REUTERS - Les ministres des Finances du G8 et leurs partenaires se sont engagés samedi à mettre 38 milliards de dollars de financements à disposition de la Tunisie, de l'Egypte, du Maroc et de Jordanie sur la période 2011-2013.

Ils ont déclaré que le Conseil national de transition libyen serait invité à s'associer à ce programme.

Le Fonds monétaire international a pour sa part promis 35 milliards de dollars de financements aux pays du "printemps arabe" et a reconnu le CNT comme le pouvoir légitime en Libye, ouvrant la voie à une myriade de prêts pour reconstruire le pays après six mois de violences.

Les membres du G8 (Etats-Unis, Japon, Canada, Allemagne, France, Grande-Bretagne, Italie et Russie) sont associés à l'Arabie saoudite, aux Emirats arabes unis, au Koweït, au Qatar, à la Turquie et à neuf institutions financières internationales dans le groupe du "Partenariat de Deauville", la ville française où l'initiative à été lancée.

"Le groupe élargi des institutions financières régionales et internationales soutenant l'initiative porte l'aide financière disponible à plus de 38 milliards de dollars au cours de la période 2011-2013", lit-on dans la déclaration publiée à l'issue de la réunion organisée à Marseille.

Le ministre français des Finances, François Baroin, a annoncé par ailleurs une hausse des financements bilatéraux.

"Il est encore trop tôt pour annoncer les chiffres globaux", a-t-il dit lors d'une conférence de presse. "Je peux toutefois déjà vous dire que, selon les indications et les déclarations portées à ma connaissance, le soutien bilatéral devrait lui aussi augmenter fortement."

Les financements prévus par la France ont ainsi été portés à 2,7 milliards d'euros contre 1,1 milliard annoncé fin mai à Deauville, a-t-il précisé.

Les financements annoncés à Deauville et Marseille prendront surtout la forme de prêts.

Ils incluent 10,7 milliards de dollars de financements de la Banque mondiale, 7,6 milliards de la Banque africaine de développement, 5,0 miliards de la Banque islamique de
développement ainsi que des financements de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd).
 

Première publication : 10/09/2011

  • CRISE FINANCIÈRE

    Le G7 promet une réponse "forte" et "coordonnée" à la crise

    En savoir plus

  • CRISE FINANCIÈRE

    À Marseille, le G7 tente de concilier relance et rigueur

    En savoir plus

  • FINANCE

    Les ministres des Finances du G7 devraient s'entretenir avant lundi matin

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)