Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Les candidats à la présidentielle afghane acceptent de partager le pouvoir

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

SPORT

Victoire en trompe-l'œil des Bleus sur le Japon

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/09/2011

En dépit d'une première heure poussive, le XV de France a remporté son premier match du Mondial-2011 (47-21) et rejoint les All Blacks en tête de la poule A. Mais les hommes de Marc Lièvremont ont longtemps été menacés par d'audacieux Japonais.

AFP - Le XV de France a frôlé une catastrophe pour son entrée dans la Coupe du monde de rugby en battant sans gloire le Japon (47-21) samedi au North Harbour Stadium d'Auckland (poule A).

Les Français, 4e au classement de l'International Rugby Board, qui ne menaient que de quatre points avant l'heure de jeu face au Japon, 13e nation mondiale, poursuivront sous pression leur parcours face au Canada le 18 septembre à Napier, la Nouvelle-Zélande le 24 septembre à Auckland et les îles Tonga le 1er octobre à Wellington.

Avec six essais inscrits et le point de bonus en poche, les Français prennent néanmoins la deuxième place de la poule A à égalité de points (5) avec la Nouvelle-Zélande, vainqueur (41-10) des Tonga vendredi lors du match d'ouverture.

L'entraîneur du XV de France Marc Lièvremont, qui avait demandé à son équipe de "ne laisser aucune chance au Japon" et, "si possible, impressionner [ses] futurs adversaires", n'a vu aucune de ses demandes satisfaites. De nombreux changements, annoncés avant même le match, devraient intervenir face au Canada.

"Nous avons manqué de consistance dans ce match. Les Japonais ont vraiment bien joué. Nous avons commencé à jouer quand ils sont revenus. Ils nous ont fait comprendre qu'à la Coupe du monde, il fallait jouer à un certain niveau", a analysé à chaud le capitaine Thierry Dusautoir.

Pour leur entrée dans le Mondial, les Français ont complètement bafouillé leur rugby face à de courageux Japonais qui ont pris confiance au fur et à mesure des débats sous les encouragements de leur public, avant de céder en fin de partie.

Les Français menaient 25 à 11 à la pause grâce à trois essais de Julien Pierre, François Trinh-Duc et Vincent Clerc et dix points au pied de Dimitri Yachvili, contre un essai et deux pénalités de l'ouvreur japonais James Arlidge.

Cette avance était ramenée à quatre points par le second essai et par une nouvelle pénalité d'Arlidge en début de seconde période. Complètement dépassés, les Français sortaient péniblement la tête de l'eau grâce à une pénalité de Dimitri Yachvili (28-21, 67e).

Profitant de la fatigue des Nippons, les Tricolores parvenaient in fine à assurer un succès sans gloire avec trois essais en fin de match par Lionel Nallet, Pascal Papé et Morgan Parra, les deux premiers transformés par Yachvili.


 
 

Première publication : 10/09/2011

  • COUPE DU MONDE DE RUGBY 2011

    France - Japon : l'avis des experts

    En savoir plus

  • GROUPE A

    Le XV de France, outsider de luxe face à l’ogre néo-zélandais

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)