Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Trump à l'ONU : "irresponsable et infantile"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Chine : vers une interdiction des voitures à essence d'ici 2040

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Devenez citoyen des îles Poubelle !"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Baptême du feu pour Donald Trump et Emmanuel Macron devant l'ONU

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : l’opposante Diane Rwigara sort du silence

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Florian Philippot : "La refondation du FN se passe assez mal"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François Kalfon : "On peut faire de la politique en dehors du 7e arrondissement de Paris"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marc Dugain explore la face sombre de l'Amérique des Kennedy

En savoir plus

FOCUS

Un an après les JO, Rio de Janeiro gangrenée par la crise et la violence

En savoir plus

SPORT

Face aux États-Unis, l'Irlande s'impose sans convaincre

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/09/2011

Opposée à une équipe des États-Unis, qui a rendu hommage aux victimes du 11-Septembre, l'Irlande a assuré l'essentiel : une victoire 22 à 10 qui la prive néanmoins du bonus offensif et qui vient confirmer les doutes quant à son potentiel.

AFP - L'Irlande a entamé la Coupe du monde de rugby par une laborieuse victoire décrochée à l'usure (22-10) face à une équipe des Etats-Unis héroïque en défense le jour du dixième anniversaire du 11-Septembre.

La rencontre a été précédée d'une minute de silence et les joueurs de deux équipes portaient un brassard noir au bras en solidarité des victimes des attentats du 11-Septembre.

Très approximative, l'Irlande a peiné à concrétiser sa supériorité physique et technique, notamment en raison de l'inhabituelle maladresse de son buteur Jonathan Sexton pendant les 51 minutes qu'il a passées sur la pelouse (2 sur 6). Sous un froid crachin, les joueurs du XV du Trèfle ont également cumulé en-avants et glissades sur leurs nombreuses attaques.

Dans le sillage d'un pack outrageusement dominateur, ils ont finalement creusé l'écart avec un essai juste avant la pause de l'ailier Tommy Bowe sur un service croisé plein centre derrière une mêlée (40), puis un autre peu avant l'heure de jeu par le talonneur Rory Best sur une sortie de maul (57).

Un doublé de Bowe (60) a enterré les maigres espoirs des Américains, apparus très limités en attaque mais qui ont sauvé l'honneur par un essai sur interception par Paul Emerick (80).

Les Irlandais échouent à prendre le point de bonus qui pourrait se révéler capital pour décrocher, probablement face à l'Italie, une qualification en quarts de finale qu'ils n'avaient pas atteint lors de la dernière édition.

Les Irlandais affronteront l'Australie le 17 septembre (Auckland) et la Russie le 25 septembre (Rotorua) avant un match probablement décisif pour la qualification en quarts de finale contre l'Italie le 2 octobre (Dunedin).

Les "Eagles" rencontreront, eux, successivement la Russie le 15 septembre (New Plymouth), l'Australie le 23 septembre (Wellington) et l'Italie le 27 septembre (Nelson).



 
 

Première publication : 11/09/2011

  • COUPE DU MONDE DE RUGBY

    Les favoris australiens misent sur la continuité

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)