Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'alternance démocratique au Nigeria, modèle pour le reste du continent

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

La victoire annoncée de l'opposant Muhammadu Buhari au Nigeria

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Climat : "Les chances sont bonnes" de parvenir à un accord à Paris

En savoir plus

FACE À FACE

Nicolas Sarkozy : après la victoire, retour à la case judiciaire

En savoir plus

FOCUS

Inde : les musulmans et les chrétiens dans le viseur des ultranationalistes hindous

En savoir plus

REPORTERS

San Cristóbal, le chaudron vénézuélien

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Arnaud Viard, les joies et les peines de l'autofiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Moriarty, l'alchimie gagnante

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : des milices sunnites aident les Peshmergas à lutter contre les jihadistes

En savoir plus

SPORT

Face aux États-Unis, l'Irlande s'impose sans convaincre

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/09/2011

Opposée à une équipe des États-Unis, qui a rendu hommage aux victimes du 11-Septembre, l'Irlande a assuré l'essentiel : une victoire 22 à 10 qui la prive néanmoins du bonus offensif et qui vient confirmer les doutes quant à son potentiel.

AFP - L'Irlande a entamé la Coupe du monde de rugby par une laborieuse victoire décrochée à l'usure (22-10) face à une équipe des Etats-Unis héroïque en défense le jour du dixième anniversaire du 11-Septembre.

La rencontre a été précédée d'une minute de silence et les joueurs de deux équipes portaient un brassard noir au bras en solidarité des victimes des attentats du 11-Septembre.

Très approximative, l'Irlande a peiné à concrétiser sa supériorité physique et technique, notamment en raison de l'inhabituelle maladresse de son buteur Jonathan Sexton pendant les 51 minutes qu'il a passées sur la pelouse (2 sur 6). Sous un froid crachin, les joueurs du XV du Trèfle ont également cumulé en-avants et glissades sur leurs nombreuses attaques.

Dans le sillage d'un pack outrageusement dominateur, ils ont finalement creusé l'écart avec un essai juste avant la pause de l'ailier Tommy Bowe sur un service croisé plein centre derrière une mêlée (40), puis un autre peu avant l'heure de jeu par le talonneur Rory Best sur une sortie de maul (57).

Un doublé de Bowe (60) a enterré les maigres espoirs des Américains, apparus très limités en attaque mais qui ont sauvé l'honneur par un essai sur interception par Paul Emerick (80).

Les Irlandais échouent à prendre le point de bonus qui pourrait se révéler capital pour décrocher, probablement face à l'Italie, une qualification en quarts de finale qu'ils n'avaient pas atteint lors de la dernière édition.

Les Irlandais affronteront l'Australie le 17 septembre (Auckland) et la Russie le 25 septembre (Rotorua) avant un match probablement décisif pour la qualification en quarts de finale contre l'Italie le 2 octobre (Dunedin).

Les "Eagles" rencontreront, eux, successivement la Russie le 15 septembre (New Plymouth), l'Australie le 23 septembre (Wellington) et l'Italie le 27 septembre (Nelson).



 
 

Première publication : 11/09/2011

  • COUPE DU MONDE DE RUGBY

    Les favoris australiens misent sur la continuité

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)