Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Vidéo : aux États-Unis, le mouvement "Buy Black" prend de l’ampleur

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alain Mabanckou, écrivain du monde

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Trump ou Clinton : qui est le plus crédible sur l'économie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Alep, symbole de la faiblesse américaine"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Fance : le chômage repart à la hausse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Clinton 1 - Trump 0"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Gabon, retour au calme, mais climat politique tendu à la veille de l'investiture d'Ali Bongo

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le drôle de selfie d'Hillary Clinton

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise migratoire en France : Hollande à Calais pour la première fois de son mandat

En savoir plus

Amériques

Revivez la journée de commémorations dans les conditions du direct

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/12/2011

La ville de New York était au centre de la journée de commémorations des attentats du 11 septembre 2001, ce dimanche. Revivez-la en temps réel grâce à notre liveblogging.

  • La cérémonie de commémorations des attentats du 11-Septembre, organisée à New York ce dimanche, a été ponctuée de nombreuses minutes de silence. Chacune correspondait à un moment marquant des attaques contre le World Trade Center et contre le Pentagone survenues en 2001. Elle a également été marquée par la lecture des 3 000 noms des victimes de la tragédie. Le président américain, Barack Obama, l’ex-président George W. Bush et l’ancien maire de New York Rudolf Giuliani se sont succédé à la tribune.
  • À Ground Zero, les Américains ont découvert pour la première fois le mémorial du 11-Septembre, un espace paysagé de trois hectares construit sur le site des anciennes tours jumelles. Les noms des victimes de la catastrophe ont été gravés dans deux immenses bassins pourvus de cascades intérieures.
  • Alors que les services de sécurité et la police étaient sur les dents pour éviter une nouvelle attaque, la cérémonie s’est déroulée sans heurts. La police a toutefois relevé des menaces sur la page Facebook de la Maison Blanche, avertissant les États-Unis de futurs attentats : "Nous viendrons à vous, Maison Blanche, à bientôt".
  • Des cérémonies de commémorations ont également été organisées à Londres, à Paris, à Kaboul, à Rome et à Berlin. Au Pakistan, le ministre des Affaires étrangères a participé aux hommages rendus aux victimes américaines et a réaffirmé sa détermination à combattre le terrorisme. À Téhéran, le président Mahmoud Ahmadinejad a parlé du 11-Septembre comme d’un "jeu visant à influencer les émotions de l'humanité et à trouver un prétexte pour attaquer des régions musulmanes et envahir l'Irak et l'Afghanistan en tuant un million de personnes innocentes".

 

Première publication : 11/09/2011

  • 11-SEPTEMBRE

    "Dix ans, c'est une étape symbolique, après il faudra arrêter les commémorations"

    En savoir plus

  • 11-SEPTEMBRE

    2001 - 2011 : Chronologie d'une Amérique traumatisée

    En savoir plus

  • PHOTOGRAPHIE

    11-Septembre : Au plus près du World Trade Center

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)