Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

FRANCE

Affaire Banon : Fin de l'audition du "témoin" DSK

Dernière modification : 12/09/2011

L'audition de l'ex-patron du FMI dans l'affaire Banon s'est conclue en fin de matinée, lundi. Une semaine après son retour en France, il était entendu par les enquêteurs pour la première fois. L'écrivaine l'accuse de tentative de viol.

AFP - Dominique Strauss-Kahn a quitté lundi peu après 11H00 les locaux de la police judiciaire parisienne où il était entendu par les enquêteurs en charge de l'enquête sur les accusations de tentative de viol portées par Tristane Banon, a constaté un journaliste de l'AFP.

Ses avocats avaient auparavant annoncé cette audition "comme témoin" de DSK qui réfute avec force les accusations pour des faits qui remonteraient à 2003 et a porté plainte pour dénonciation calomnieuse contre l'écrivain Tristane Banon.

L'ancien patron du Fonds monétaire international était arrivé avant 08h00, selon une source proche de l'enquête, dans les locaux de la brigade de la répression de la délinquance contre la personne (BRDP). M. Strauss-Kahn n'a fait aucun commentaire à sa sortie. Il était assis sur le siège passager d'une voiture noire.

"A la demande (de M. Strauss-Kahn), cette audition a eu lieu aussitôt que possible au regard du calendrier de l'enquête", avaient annoncé peu avant ses avocats Mes Frédérique Baulieu et Henri Leclerc.

En juin, après l'arrestation de Dominique Strauss-Kahn à New York à la suite d'accusations de crimes sexuels de la part d'une femme de chambre d'un grand hôtel, Mme Banon avait déposé une plainte contre DSK pour une tentative de viol qui remonterait à 2003.

Cette plainte a fait l'objet d'une enquête préliminaire diligentée par le parquet de Paris. Plusieurs personnalités ont été entendues dans le cadre de cette enquête, comme François Hollande, ancien premier secrétaire du PS.

Pour achever cette enquête, il fallait que M. Strauss-Kahn soit entendu.

L'ancien ministre des Finances, qui réfute les accusations de Mme Banon, est rentré à Paris le 4 septembre après l'abandon de toutes les charges pesant sur lui aux Etats-Unis.

A l'issue de l'enquête préliminaire, le parquet peut décider d'ouvrir une information judiciaire, de classer sans suite ou de juger que les faits allégués, datant de 2003, sont prescrits.

Première publication : 12/09/2011

  • AFFAIRE DSK

    Les socialistes accueillent le retour de DSK avec prudence

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)