Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Valls veut fermer des mosquées salafistes

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crise au Burundi : Regain de violences a Bujumbura

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Sur les traces du financement de l'organisation de l'État islamique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Terminator Genisys", le retour d'Arnold Schwarzenegger

En savoir plus

FACE À FACE

Alain Juppé : le réveil d'un candidat

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les druzes pris dans le tourbillon de la guerre en Syrie

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Austérité ou faillite, quelle pauvreté choisir ?"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Grexit, Alexit, Frexit"

En savoir plus

DÉBAT

La Grèce face à ses créanciers : dette, déficit, faillite... "Grexit" ? (partie 2)

En savoir plus

FRANCE

DSK entendu comme "témoin" dans l'affaire Tristane Banon

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/09/2011

Une semaine après son retour en France, Dominique Strauss-Kahn s'est présenté devant les enquêteurs qui cherchent à faire la lumière sur l'affaire Tristane Banon. L'écrivaine l'accuse de tentative de viol.

AFP - Dominique Strauss-Kahn "est actuellement entendu en qualité de témoin par les services de police" dans le cadre de l'enquête initiée à la suite de la plainte de Tristane Banon, ont annoncé lundi matin à l'AFP les avocats de l'ex patron du FMI.
              
"A la demande (de M. Strauss-Kahn), cette audition a eu lieu aussitôt que possible au regard du calendrier de l'enquête", ont ajouté Mes Frédérique Baulieu et Henri Leclerc.
              
L'audition de l'ancien patron du Fonds monétaire international se déroule dans les locaux de la brigade de la répression de la délinquance contre la personne (BRDP) de la police judiciaire parisienne.
              
En juin, après l'arrestation de Dominique Strauss-Kahn à New York à la suite d'accusations de crimes sexuels de la part d'une femme de chambre d'un grand hôtel, Mme Banon avait déposé une plainte contre DSK pour une tentative de viol qui remonterait à 2003.
              
Cette plainte a fait l'objet d'une enquête préliminaire diligentée par le parquet de Paris. Plusieurs personnalités ont été entendues dans le cadre de cette enquête, comme François Hollande, ancien premier secrétaire du PS.
              
Pour achever cette enquête, il fallait que M. Strauss-Kahn soit entendu. Les proches de ce dernier avaient affirmé à l'AFP qu'il voulait être entendu le plus vite possible pour, selon leurs termes, "solder cette affaire".
              
L'ancien ministre des Finances, qui réfute les accusations de Mme Banon, est rentré à Paris le 4 septembre après l'abandon de toutes les charges pesant sur lui aux Etats-Unis.
              
A l'issue de l'enquête préliminaire, le parquet peut décider d'ouvrir une information judiciaire, de classer sans suite ou de juger que les faits allégués, datant de 2003, sont prescrits.

 

Première publication : 12/09/2011

  • AFFAIRE DSK

    Les socialistes accueillent le retour de DSK avec prudence

    En savoir plus

  • AFFAIRE DSK

    Premier retour en France pour Strauss-Kahn depuis le début du scandale

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)