Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Sofia Amara, auteur d'"Infiltrée dans l'enfer syrien"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : bras de fer pour le Sénat

En savoir plus

SUR LE NET

Une vidéo dénonce le harcèlement de rue à New York

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Fraude fiscale : 80 pays s'engagent contre le secret bancaire

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La rançon de la gloire"

En savoir plus

DÉBAT

Burkina Faso : un "coup d'État constitutionnel" ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Burkina Faso : un "coup d'État constitutionnel" ? (partie 1)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DSK, une mauvaise passe sans fin"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Au Burkina Faso, la rue défie Campaoré

En savoir plus

Moyen-orient

En tournée dans les pays arabes, Erdogan fait l'impasse sur Gaza

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/09/2011

Alors qu'il envisageait de se rendre à Gaza pendant la tournée qu'il entame dans plusieurs pays arabes, le Premier ministre turc a repoussé le projet afin de ne pas envenimer des relations déjà tendues avec Israël.

AFP - Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré lundi à la télévision qu'il ne se rendrait pas dans la bande de Gaza pendant la tournée qu'il entame dans les pays du "printemps arabe".

"Ma visite à Gaza est hors de question" actuellement, a dit M. Erdogan dans des déclarations télévisées à Istanbul, peu avant de quitter la Turquie pour l'Egypte où il était attendu dans la soirée. Il se rendra ensuite en Tunisie et en Libye.

"Mais je veux dire que j'ai hâte d'effectuer une visite à Gaza", a-t-il poursuivi, ajoutant qu'il espérait s'y rendre "dans les plus brefs délais".

Un tel déplacement dans ce territoire palestinien contrôlé par le mouvement islamiste radical Hamas n'aurait pas manqué d'envenimer encore un peu plus les relations, déjà très tendues, entre la Turquie et Israël, qui considère le Hamas comme un "mouvement terroriste".

Le Premier ministre turc avait réitéré mardi son intention de se rendre à Gaza en marge de sa visite en Egypte.

Mais vendredi, de sources concordantes turques, on assurait qu'il n'y avait pas de visite à Gaza au programme du périple arabe de M. Erdogan, dont le gouvernement est issu de la mouvance islamiste.

Face au refus d'Israël de présenter des excuses pour un raid sur un navire turc d'une flottille pro-palestinienne voulant forcer le blocus maritime israélien de la bande de Gaza (neuf Turcs tués, le 31 mai 2010), la Turquie a, dans une nouvelle escalade, récemment expulsé l'ambassadeur israélien, et gelé les relations militaires, jadis florissantes.

Première publication : 12/09/2011

  • TURQUIE - ISRAËL

    La crise diplomatique se poursuit, Erdogan souhaite se rendre à Gaza

    En savoir plus

  • FLOTTILLE POUR GAZA

    Ankara suspend ses liens avec Israël dans le domaine de la défense

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)