Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Afrique

La Banque mondiale reconnaît à son tour le CNT

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/09/2011

La Banque mondiale reconnait le Conseil national de transition (CNT) comme gouvernement de la Libye et entend soutenir le pays dans sa reconstruction.

AFP - La Banque mondiale a annoncé mardi qu'elle reconnaissait le Conseil national de transition (CNT) comme gouvernement de la Libye, et qu'elle était prête à aider le pays à se relever du conflit qu'il a connu.

"Au moment où la Libye commence à se rétablir du conflit, il a été demandé à la Banque mondiale de mener l'effort dans les domaines des dépenses publiques et de la gestion financière, de la réparation des infrastructures, de la création d'emplois pour les jeunes et de la délivrance de services publics", a indiqué l'institution d'aide au développement dans un communiqué.

"Nos experts ont déjà commencé à se coordonner avec leurs partenaires et nous nous activons pour démarrer notre travail", a affirmé une directrice générale de la Banque, Sri Mulyani Indrawati, citée dans le communiqué.

Elle a cité comme partenaires sur place l'Union européenne, les Nations unies et des "partenaires arabes".

"En particulier, il a été demandé à la Banque d'examiner les besoins de réparation et de restauration des services dans les secteurs de l'eau, de l'énergie et des transports", a poursuivi l'institution.

Elle veut aussi, "en collaboration avec le Fonds monétaire international" qui a annoncé vendredi avoir reconnu le CNT, "soutenir la préparation du budget et aider le secteur bancaire à se remettre sur pied".

Le CNT a chassé du pouvoir en août le colonel Mouammar Kadhafi au bout de 42 ans de règne, à l'issue d'un conflit armé débuté en février. La Banque mondiale a dit avoir pris la décision de le reconnaître "compte tenu de l'évolution des événements en Libye et du point de vue des pays membres".

Première publication : 13/09/2011

  • LIBYE

    La Chine reconnaît à son tour le CNT libyen

    En savoir plus

  • LIBYE

    Le CNT promet un gouvernement de transition dans dix jours

    En savoir plus

  • LIBYE

    Réfugié au Niger, Saadi Kadhafi est sous surveillance des autorités de Niamey

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)