Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

REPORTERS

L’Écosse va-t-elle filer à l'anglaise ?

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

DÉBAT

Lutte contre les jihadistes : faut-il s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

  • L'Australie déjoue des meurtres projetés par l'État islamique

    En savoir plus

  • Ebola : la Française contaminée bientôt rapatriée à Paris

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Air France : les pilotes maintiennent la pression au 4e jour de grève

    En savoir plus

  • Ajax - PSG : Lucas reconnaît avoir fait "une erreur"

    En savoir plus

  • Vidéo : à la rencontre des réfugiés syriens exilés en Turquie

    En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : la presse britannique veut sauver l'Union

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

Afrique

La Banque mondiale reconnaît à son tour le CNT

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/09/2011

La Banque mondiale reconnait le Conseil national de transition (CNT) comme gouvernement de la Libye et entend soutenir le pays dans sa reconstruction.

AFP - La Banque mondiale a annoncé mardi qu'elle reconnaissait le Conseil national de transition (CNT) comme gouvernement de la Libye, et qu'elle était prête à aider le pays à se relever du conflit qu'il a connu.

"Au moment où la Libye commence à se rétablir du conflit, il a été demandé à la Banque mondiale de mener l'effort dans les domaines des dépenses publiques et de la gestion financière, de la réparation des infrastructures, de la création d'emplois pour les jeunes et de la délivrance de services publics", a indiqué l'institution d'aide au développement dans un communiqué.

"Nos experts ont déjà commencé à se coordonner avec leurs partenaires et nous nous activons pour démarrer notre travail", a affirmé une directrice générale de la Banque, Sri Mulyani Indrawati, citée dans le communiqué.

Elle a cité comme partenaires sur place l'Union européenne, les Nations unies et des "partenaires arabes".

"En particulier, il a été demandé à la Banque d'examiner les besoins de réparation et de restauration des services dans les secteurs de l'eau, de l'énergie et des transports", a poursuivi l'institution.

Elle veut aussi, "en collaboration avec le Fonds monétaire international" qui a annoncé vendredi avoir reconnu le CNT, "soutenir la préparation du budget et aider le secteur bancaire à se remettre sur pied".

Le CNT a chassé du pouvoir en août le colonel Mouammar Kadhafi au bout de 42 ans de règne, à l'issue d'un conflit armé débuté en février. La Banque mondiale a dit avoir pris la décision de le reconnaître "compte tenu de l'évolution des événements en Libye et du point de vue des pays membres".

Première publication : 13/09/2011

  • LIBYE

    La Chine reconnaît à son tour le CNT libyen

    En savoir plus

  • LIBYE

    Le CNT promet un gouvernement de transition dans dix jours

    En savoir plus

  • LIBYE

    Réfugié au Niger, Saadi Kadhafi est sous surveillance des autorités de Niamey

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)