Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : au moins trois Palestiniens tués lors du "jour de colère"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Afrique

La Banque mondiale reconnaît à son tour le CNT

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/09/2011

La Banque mondiale reconnait le Conseil national de transition (CNT) comme gouvernement de la Libye et entend soutenir le pays dans sa reconstruction.

AFP - La Banque mondiale a annoncé mardi qu'elle reconnaissait le Conseil national de transition (CNT) comme gouvernement de la Libye, et qu'elle était prête à aider le pays à se relever du conflit qu'il a connu.

"Au moment où la Libye commence à se rétablir du conflit, il a été demandé à la Banque mondiale de mener l'effort dans les domaines des dépenses publiques et de la gestion financière, de la réparation des infrastructures, de la création d'emplois pour les jeunes et de la délivrance de services publics", a indiqué l'institution d'aide au développement dans un communiqué.

"Nos experts ont déjà commencé à se coordonner avec leurs partenaires et nous nous activons pour démarrer notre travail", a affirmé une directrice générale de la Banque, Sri Mulyani Indrawati, citée dans le communiqué.

Elle a cité comme partenaires sur place l'Union européenne, les Nations unies et des "partenaires arabes".

"En particulier, il a été demandé à la Banque d'examiner les besoins de réparation et de restauration des services dans les secteurs de l'eau, de l'énergie et des transports", a poursuivi l'institution.

Elle veut aussi, "en collaboration avec le Fonds monétaire international" qui a annoncé vendredi avoir reconnu le CNT, "soutenir la préparation du budget et aider le secteur bancaire à se remettre sur pied".

Le CNT a chassé du pouvoir en août le colonel Mouammar Kadhafi au bout de 42 ans de règne, à l'issue d'un conflit armé débuté en février. La Banque mondiale a dit avoir pris la décision de le reconnaître "compte tenu de l'évolution des événements en Libye et du point de vue des pays membres".

Première publication : 13/09/2011

  • LIBYE

    La Chine reconnaît à son tour le CNT libyen

    En savoir plus

  • LIBYE

    Le CNT promet un gouvernement de transition dans dix jours

    En savoir plus

  • LIBYE

    Réfugié au Niger, Saadi Kadhafi est sous surveillance des autorités de Niamey

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)