Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Combien de rêves naufragés?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève se durcit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Blues au PS"

En savoir plus

  • En direct : Manuel Valls en quête de confiance à l'Assemblée

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Les musulmans de France lancent un appel unitaire contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

    En savoir plus

  • Ebola : Obama veut envoyer 3 000 soldats en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Deuxième grand oral pour le Premier ministre Manuel Valls

    En savoir plus

  • Centrafrique : l'ONU prend en charge le maintien de la paix

    En savoir plus

  • Projet de loi anti-jihadiste : la France suit l’exemple du Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Microsoft achète Minecraft, le jeu qui valait 2,5 milliards de dollars

    En savoir plus

SPORT

Le mari de Jeannie Longo soupçonné d'avoir acheté de l'EPO

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/09/2011

"L’Équipe" révèle que le mari de Jeannie Longo aurait acheté de l'EPO en 2007. Une casserole de plus pour la cycliste qui est déjà mise en cause par l'Agence française de lutte contre le dopage pour avoir contrevenu aux règles de localisation.

AFP - Le mari de la championne cycliste Jeannie Longo, menacée de sanction pour manquement aux exigences de localisation antidopage, aurait acheté de l'EPO en avril 2007, affirme mardi L'Equipe, qui publie des fac-simile des courriers électroniques liés à la transaction.

Selon le quotidien sportif, Patrice Ciprelli, entraîneur et époux de Jeannie Longo, aurait acheté de l'EPO chinoise, appelée Eposino, via un site internet américain et un ancien cycliste Joe Papp, arrêté en 2007 pour avoir participé à un vaste trafic de produits dopants.

Dans un entretien à L'Equipe, Joe Papp confirme : "j'ai vendu de l'EPO à Ciprelli à cette époque. Il a spécifiquement et directement demandé sur notre site ce que lui coûteraient 80.000 iu (unités) d'EPO livrées en France. Il a d'ailleurs indiqué que c'était pour sa femme".

Le nom de Jeannie Longo n'a toutefois pas été prononcé, précise l'ex-cycliste américain. La transaction a donné lieu à un envoi des produits à l'adresse d'une parente de Patrice Ciprelli en Isère. Jeannie Longo n'était pas la seule sportive entraînée par Patrice Ciprelli à l'époque.



Le quotidien sportif publie des fac-simile des échanges de courriers électroniques entre MM. Ciprelli et Papp ainsi qu'entre ce dernier et son fournisseur chinois.

Selon L'Equipe, le dossier Ciprelli a été transmis par l'Agence américaine antidopage (USADA) à son homologue française, l'AFLD, qui a sollicité la police française "afin d'étudier les possibles suites pénales à donner à cette affaire". S'ils étaient avérés, les faits, commis en 2007, seraient toutefois prescrits depuis 2010.

Ces révélations interviennent alors que Jeannie Longo, la sportive préférée des Français selon un récent sondage, est mise en cause par l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) pour un défaut de localisation.

L'AFLD lui reproche trois manquements en 18 mois aux règles de localisation qui imposent aux sportifs d'indiquer où ils se trouvent quotidiennement de 6 heures à 23 heures, avec un créneau préférentiel d'une heure par jour.

Jeannie Longo, âgée de 52 ans, a déclaré le 9 septembre avoir "été contrôlée plus qu'aucun autre athlète au monde sans que jamais les résultats laissent le moindre doute sur son exemplarité sportive".
 

Première publication : 13/09/2011

  • CYCLISME

    Jeannie Longo risque une suspension pour manquement aux règles antidopage

    En savoir plus

  • CYCLISME

    Jeannie Longo, 52 ans et un 58e titre national

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)