Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

Afrique

L'ancien chef du renseignement Omar Souleiman a témoigné au procès de Moubarak

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/09/2011

L'ex-chef des services secrets égyptien, Omar Souleiman, a témoigné ce mardi au procès de l'ancien homme fort du Caire. La comparution du chef du conseil militaire au pouvoir, le maréchal Hussein Tantaoui, a été reportée à la fin du mois.

AFP - L'ancien chef des services secrets égyptiens, Omar Souleimane, a comparu comme témoin mardi au procès du président déchu Hosni Moubarak au Caire, a indiqué la télévision d'Etat.


Rien n'a filtré de sa déposition qui a été couverte par le huis clos strict décrété par le juge pour les auditions de hautes personnalités.

Patron des services de renseignements, M. Souleimane avait été nommé vice-président par M. Moubarak peu avant sa chute le 11 février sous la pression d'une révolte populaire.

Il avait été chargé de lire ce jour-là la brève déclaration annonçant la démission du chef de l'Etat et la prise du pouvoir par un conseil militaire.

En mai dernier, la presse avait fait état d'une déposition de M. Souleimane lors de l'enquête sur M. Moubarak, dans laquelle il aurait déclaré que l'ancien président était au courant de "chaque balle tirée" lors du soulèvement contre son régime.

Cette question est au centre du procès de M. Moubarak, jugé pour savoir s'il a été impliqué dans des ordres d'ouvrir le feu sur les manifestants, et également pour corruption.

La comparution attendue dimanche dernier comme témoin, également à huis clos, du chef du Conseil suprême des forces armées, instance dirigeante du pays, le maréchal Hussein Tantaoui, a été reportée au 24 septembre. Celle du numéro deux de l'armée égyptienne, Sami Anan, prévue lundi dernier, est repoussée au 25 septembre.

Mercredi et jeudi la cour doit entendre, toujours à huis clos, le ministre de l'Intérieur Mansour el-Issaoui et son prédécesseur Mahmoud Wagdi.

M. Moubarak, 83 ans et hospitalisé, a jusqu'à présent comparu aux audiences allongé sur une civière. Il est le premier dirigeant renversé par les révoltes qui secouent le monde arabe depuis la fin de l'année dernière à apparaître en personne devant un tribunal.

 

Première publication : 13/09/2011

  • ÉGYPTE

    Procès Moubarak : report de la comparution du dirigeant égyptien par intérim

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Un témoin inculpé pour faux témoignage à l'audience du procès Moubarak

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Audition des premiers témoins dans le procès d'Hosni Moubarak

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)