Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • Nicolas Hénin, ex-otage : "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • Coupe de la Ligue : Olympique Lyonnais - Paris Saint-Germain en direct

    En savoir plus

  • Les journalistes libérés attendus à Paris dimanche matin

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : plus de 100 morts dans un raid pour du bétail

    En savoir plus

  • "Les journalistes français retrouvés près de la zone contrôlée par l'EIIL"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Des tracts antisémites inquiètent la communauté juive de Donetsk

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Vidéo : l'est de l'Ukraine "deviendra un pays indépendant"

    En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Corée du Sud : le capitaine s'explique après le naufrage du ferry

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

Amériques

Plus de 46 millions d'Américains vivaient "dans la pauvreté" en 2010

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/09/2011

Plus de 15 % de la population américaine vivait, en 2010, sous le seuil de pauvreté, selon un rapport annuel du Bureau du recensement. Un taux que les États-Unis n'avaient plus atteint depuis 1993.

AFP - La pauvreté a fortement progressé aux Etats-Unis en 2010 sous l'effet de la persistance de la crise économique, selon des données publiées mardi par le Bureau du recensement américain, qui ne donnent qu'un aperçu partiel de la misère dans le pays.

Le taux de personnes vivant sous le seuil de pauvreté a grimpé de 0,8 point par rapport à 2009 pour s'établir à 15,1%, son plus haut niveau depuis 1993, indique le rapport annuel sur la pauvreté et les salaires de cette émanation du gouvernement.

En termes absolus, 46,2 millions de personnes vivaient "dans la pauvreté" en 2010, ce qui correspond au plus haut niveau relevé depuis 52 ans que le Bureau du recensement publie ces chiffres.

Le rapport précise que le seuil de pauvreté correspondait en 2010 à un revenu annuel de 22.314 dollars (environ 16.400 euros) pour un foyer comptant quatre personnes.

Le taux de pauvreté ne donne toutefois qu'un aperçu partiel de la misère aux Etats-Unis: le Bureau du recensement le calcule en effet en faisant le rapport du nombre de pauvres âgés de plus de 15 ans à la population totale du pays, alors que d'autres statistiques montrent qu'un nombre croissant d'enfants dépendent de l'aide alimentaire de l'Etat.

Les chiffres du gouvernement montrent que le taux de pauvreté est bien plus élevé pour la tranche d'âge de 15 à 18 ans (22%) que pour les 18-64 ans (13,7%) et les plus de 65 ans (9%).

Du point de vu ethnique, le taux de pauvreté est le plus élevé chez les Noirs (27,4%), devant les Hispaniques (26,6%), les Asiatiques (12,1%) et les Blancs (9,9%).

Bien que l'économie américaine soit sortie de la récession à l'été 2009, le nombre de personnes vulnérables continue de progresser en l'absence de progrès véritable sur le front du chômage.

Celui-ci est supérieur ou égal à 9% depuis mai 2009, si l'on excepte les mois de février et mars 2011 où il est passé légèrement au-dessous de ce seuil, historiquement très élevé pour les Etats-Unis.

Le Bureau du budget du Congrès (CBO) a estimé mardi qu'il devrait rester "proche de 9% jusqu'à la fin de 2012" du fait de la lenteur de la reprise.

Avec la crise, la plupart des Américains sont à la peine. Le Bureau du recensement indique que le revenu médian réel par ménage a reculé de 2,3% par rapport à 2009, pour s'établir à 49.455 dollars par an (environ 36.360 euros).

Depuis 2007, qui a marqué l'entrée des Etats-Unis dans la crise, il a reculé de 6,4%, et il est désormais inférieur de 7,1% à son niveau de 1999, où il avait atteint un pic.

Les chiffres du gouvernement montrent aussi que les inégalités se sont encore creusées en 2010.

En 2010, le seuil délimitant les 10% des foyers aux revenus les plus élevés (138.923 dollars par an, soit environ 102.000 euros) était 11,7 fois plus élevé que celui délimitant les 10% aux revenus les plus bas (11.904 dollars, environ 8.750 euros). C'est le plus gros écart de revenus enregistré depuis que le Bureau a commencé à fournir cet élément de comparaison en 1967.
 

Première publication : 13/09/2011

  • CRISE ÉCONOMIQUE

    Le nombre de pauvres atteint un sommet historique aux États-Unis

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)