Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 14/09/2011

Syrie : un militant pacifiste mort sous la torture

Les cyberactivistes syriens dénoncent les actes de torture du régime à l’égard des opposants. Un jeu vidéo en ligne suscite une vive polémique sur la toile américaine. Et les Juifs orthodoxes disposent désormais de leur propre réseau social.

Syrie : un militant pacifiste mort sous la torture

Ghiath Matar avait 26 ans. Arrêté le 6 septembre, cet activiste syrien est mort durant sa détention. Son corps, remis le week-end dernier à sa famille, présenterait des traces de torture à en croire une vidéo diffusée sur Internet.

Selon l’opposition, Ghiath Matar était un membre du réseau de coordination de la révolution de Daraya, dans la banlieue de Damas. Il avait notamment appelé les manifestants à brandir des fleurs pour faire face aux forces de sécurité. Une manière d’insister sur la nature pacifique du mouvement de contestation, comme on peut le voir sur ces images qui auraient été tournées le 22 juillet.

La mort du jeune homme, qui attendait la naissance de son premier enfant, a révolté les cyberactivistes syriens, qui ont été nombreux à lui rendre un dernier hommage sur les réseaux sociaux.

Dans le même temps, de plus en plus de vidéos qui témoigneraient du sort réservé aux manifestants arrêtés font surface sur Internet. Difficilement authentifiable, celle-ci montrerait ainsi un prisonnier se faire torturer par des hommes en uniformes dans ce qui semble être une école.

Selon un récent rapport d’Amnesty International, 88 personnes sont mortes en détention depuis le début de la révolte il y a six mois. Et l'ONG affirme par ailleurs que ces mauvais traitements ont contribué au décès d'au moins 52 d'entre elles.

Une répression qui se poursuit. Ces images, mises en ligne samedi, montreraient ainsi des soldats procéder à des arrestations dans la région de Deera et repousser plusieurs femmes qui tentaient de s’opposer à ces interpellations.

 

États-Unis : un jeu en ligne suscite la polémique

Ce jeu en ligne baptisé « Tea party zombies must die », « les zombies du Tea Party doivent mourir » en français est au cœur d’une vive polémique aux Etats-Unis. Créé par la société « Starving Eyes », spécialisée dans le marketing via des jeux vidéos, il propose aux internautes de s’attaquer violemment à plusieurs membres du mouvement ultra conservateur américain représentés sous la forme de morts-vivants parmi lesquels on trouve notamment Sarah Palin, Michelle Bachmann, Mike Huckabee mais aussi des commentateurs politiques proches du Tea Party comme Glenn Beck. Une initiative dénoncée par de nombreux blogueurs conservateurs dans le pays.

Les réactions d’internautes choqués par ce jeu en ligne se sont en effet multipliées sur la toile américaine ces derniers jours. Bryan Preston estime ainsi sur le site « Pajamas media » que cette initiative est tout simplement nauséabonde. Pour lui, ce jeu est l’équivalent des films de propagande réalisés dans les années 30 en Europe pour discriminer les Juifs et il affirme qu’il ne faudra pas s’étonner si certains esprits influençables passent réellement à l’action contre les conservateurs dans les semaines à venir.

De son côté, Shane Wikfors explique lui que si les créateurs du jeu ont le droit constitutionnel d’exprimer leur opinion librement, il s’agit malgré tout d’une idée de très mauvais goût. Il s’interroge également sur ce qu’aurait été la réaction des Démocrates si un jeu demandait aux internautes de tuer le président des Etats-Unis.

Le site NYmag rappelle pourtant que certains Républicains ont déjà eu recours à des initiatives douteuses pour dénigrer leurs opposants politiques. A commencer par Sarah Palin qui avait publié en novembre 2010 une carte sur sa page Facebook montrant une liste de candidats démocrates à battre représentés par une cible. L’une d’entre elles, Gabrielle Gifford, avait d’ailleurs été victime d’une fusillade en janvier 2011.


Des inscriptions à l’université en solde

Pour le site de réduction en ligne Groupon, même l’université peut être en promotion. En effet, grâce à un partenariat conclu avec la National Louis University, un établissement privé de Chicago, les étudiants qui se destinent aux métiers de l'enseignement pourront suivre des cours pendant une année pour la somme de 950 dollars soit une réduction de 57 % par rapport au prix initial. Une mesure qui illustre la concurrence que se livrent les établissements d’enseignement supérieur aux Etats-Unis.

 

Le Facebook des juifs orthodoxes

Les réseaux communautaires religieux ont la cote sur Internet. Après Mormon.org, modèle du genre qui compte 30 000 membres, c’est le site Faceglat.com qui vient de voir le jour. Contraction de Facebook et de glatt, qui signifie « hautement casher », le site a été créé pour les juifs orthodoxes par un étudiant et réuni déjà plus de 2000 abonnés. A la différence de Facebook et dans le respect de cette religion, femmes et hommes y disposent d’un espace séparé.


Vidéo du jour

Bashir Sultani n’est pas un artiste comme les autres puisqu’il s’est spécialisé dans la création d’œuvres réalisées entièrement avec du sel… Un travail minutieux qui offre un résultat impressionnant et que les internautes peuvent découvrir dans des dizaines de vidéos comme celles-ci qui circulent sur les sites de partage.


 

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/09/2014 Réseaux sociaux

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

Le Brésil est secoué par de puissants mouvements sociaux depuis un an. Son économie tourne au ralenti avec une croissance quasi nulle. C’est dans ce contexte que se déroule la...

En savoir plus

18/09/2014 Réseaux sociaux

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

Au sommaire de cette édition : les jeunes internautes iraniens contournent massivement la censure en ligne; au Kenya, les mauvais parents sont dénoncés sur Facebook; et un...

En savoir plus

17/09/2014 Réseaux sociaux

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

Au sommaire de cette édition : Wikileaks dénonce des pays ayant recours à des logiciels espions pour surveiller la Toile; en Angleterre, un projet de « zoo humain » choque les...

En savoir plus

16/09/2014 Réseaux sociaux

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

Au sommaire de cette édition : la Toile appelle les médias à censurer les vidéos de l’organisation de l’Etat islamique; la tendance du « Book Bucket Challenge » déferle sur le...

En savoir plus

13/09/2014 Réseaux sociaux

Le web révolutionne le journalisme d'investigation

Et si l'avenir du journalisme d'investigation passait par le web ? "Enquête ouverte" est le premier site français qui utilise le "crowdsourcing" pour recueillir de nouvelles...

En savoir plus