Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le copilote de la Germanwings était-il dépressif ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Offensive militaire au Yémen - Elections départementales en France

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crash de l'A320 de Germanwings - Les élections au Nigeria

En savoir plus

REPORTERS

San Cristóbal, le chaudron vénézuélien

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Chômage, au-delà de la courbe

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tunisie : la fête nationale endeuillée par l'attentat du Bardo

En savoir plus

MODE

Alaïa, Jarrar et Kayrouz marient l'ascèse à la sensualité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Nigeria : les 2 principaux rivaux signent un accord de paix

En savoir plus

#ActuElles

Les super héroïnes débarquent dans la BD

En savoir plus

Afrique

Des pirates détournent un tanker au large du Bénin

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/09/2011

Un navire-citerne battant pavillon chypriote et ses 23 membres d'équipage ont été attaqués par des pirates au large du Bénin. Depuis le début de l'année, 19 actes de piraterie ont été enregistrés dans le Golfe de Guinée.

REUTERS - Des hommes armés ont détourné un navire-citerne sous pavillon chypriote avec 23 membres d'équipage mercredi au large des côtes du Bénin, ont rapporté le Bureau maritime international (BMI) et la marine béninoise.

Une série d'autres attaques ont visé des bateaux cette année au large du Bénin dans le golfe de Guinée. La région produit en quantité croissante du pétrole, des métaux et des produits agricoles destinés aux marchés internationaux. Les pirates sont montés à bord du tanker alors qu'il procédait à un transfert avec un autre navire à 62 milles marins
environ au sud-ouest du port de Cotonou, et l'ont détourné, a déclaré à Reuters Cyrus Mody, directeur du BMI.

Il a dit que le navire avait été conduit vers une destination inconnue mais qu'il ne disposait d'aucun détail sur la nationalité de ses membres d'équipage.

Le commandant Maxime Ahoyo, chef d'état-major de la marine béninoise, a dit que le navire sous pavillon chypriote était le Mattheos 1 et qu'il se trouvait trop loin du littoral pour que des patrouilleurs puissent l'atteindre rapidement.

"Nous ne pouvons pas intervenir pour le moment en raison de la distance", a-t-il dit à Reuters par téléphone. "Il nous faudrait au moins sept heures pour atteindre le site."

Maxime Ahoyo a dit que les pirates avaient aussi attaqué un navire sous pavillon norvégien, le Northern Bell, qui procédait à un transfert de cargaison avec le Mattheos 1, mais que son équipage s'était enfermé dans la salle des machines et que les
attaquants avaient fini par repartir.

Depuis le début de l'année, le BMI a enregistré 19 actes de piraterie maritime au large du Bénin alors qu'il n'en avait recensé aucun en 2010, ce qui indique que les pirates se portent à l'ouest de leur zone d'activité habituelle au Nigeria.

Première publication : 14/09/2011

  • PAYS-BAS

    Cinq pirates somaliens condamnés à des peines de prison fermes

    En savoir plus

  • INDE

    La marine indienne fait 52 prisonniers après un raid sur un bateau de pirates

    En savoir plus

  • CRIMINALITÉ

    La France se dote d'un arsenal juridique pour lutter contre la piraterie partout dans le monde

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)