Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Présidentielle 2017 : "des patrons sans illusion"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Dissimulation fiscale : Apple pourrait écoper d’une amende record

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Jean-Pierre Chevènement embourbé dans les gaffes

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libreville retient son souffle dans l'attente des résultats de la présidentielle

En savoir plus

LE DÉBAT

"Islam de France" : l'équation à résoudre du gouvernement (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

"Islam de France" : l'équation à résoudre du gouvernement (partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Puppa Lek Sen, héritier du reggae africain

En savoir plus

FOCUS

Proche-Orient : l’essor du tourisme politique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Tensions entre Grecs et réfugiés sur l’île de Chios

En savoir plus

Economie

Une fraude pourrait coûter 2 milliards de dollars à UBS

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/09/2011

La banque suisse a découvert une "perte due à une opération de trading non-autorisée effectuée par un trader" qui s’élèverait à 2 milliards de dollars. Un homme a été arrêté à Londres dans le cadre de l'enquête qui a été aussitôt ouverte.

AFP - Un homme de 31 ans a été arrêté dans la nuit de mercredi à jeudi à Londres, soupçonné d'être impliqué dans une fraude géante dont la banque suisse UBS affirme avoir été victime de la part d'un de ses traders, a-t-on appris de source policière.
              
Le géant bancaire suisse, qui emploie plusieurs milliers de personnes dans ses bureaux de la City à Londres, a révélé jeudi que les transactions frauduleuses effectuées par un de ses traders pourraient lui faire perdre jusqu'à 2 milliards de dollars.
              
"Nous pouvons confirmer l'arrestation d'un homme de 31 ans à 03H30 (02H30 GMT), sur la base de soupçons concernant une fraude par abus de position", a indiqué un porte-parole de la police.
              
Le suspect a été immédiatement placé en détention, a-t-il ajouté sans autre précision.
              
Selon le communiqué publié par la banque en Suisse, "UBS a découvert une perte dûe à des opérations non autorisées effectuées par un trader de la division Banque d'investissement". Une enquête est toujours en cours, mais UBS estime dès à présent que la perte pourrait s'élever à 2 milliards de dollarS", a-t-elle ajouté.
              
L'action UBS s'est écroulée dans la foulée de plus de 8% à la Bourse de Zurich.

Première publication : 15/09/2011

  • Secret bancaire : qui en veut à la Suisse?

    En savoir plus

  • ÉVASION FISCALE

    Le Parlement suisse refuse qu'UBS transmette des données aux États-Unis

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)