Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

FRANCE

L'État met fin aux prières de rue à Paris en attribuant un lieu de culte

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/09/2011

L'État français et des responsables de mosquées de Paris ont trouvé un terrain d'entente pour que les fidèles musulmans ne prient plus dans l'espace public. Ils pourront pratiquer leur culte dans des locaux appartenant à l'État.

REUTERS - Les responsables de deux mosquées du 18e arrondissement de Paris ont signé avec l'Etat un accord permettant de mettre fin aux prières de rue dans la capitale, a annoncé mercredi le recteur de la Grande mosquée de Paris.
 
L'accord, signé avec la préfecture de police de Paris et la préfecture de région, leur permettra d'occuper pendant trois ans des locaux appartenant à l'Etat.
 
Il s'appliquera dès vendredi, 16 septembre, "notamment pour la grande prière rituelle hebdomadaire du vendredi", précise Dalil Boubakeur dans un communiqué.
 
"Nous nous réjouissons de l'aboutissement de cette solution qui permettra aux musulmans du 18e arrondissement de Paris de remplir leurs obligations religieuses dans des conditions de dignité, dans le respect de l'ordre public en évitant les prières dans la rue", ajoute-t-il.
 
Dans un entretien au Figaro de jeudi, le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, précise que les nouveaux locaux, d'une surface de 2.000 m2, seront loués pour 30.000 euros par an jusqu'en 2014.
 
"Les fidèles n'auront plus intérêt à prier dans la rue, car il n'y aura plus de culte à l'intérieur des mosquées du quartier pendant les premières semaines", explique le ministre.
 
Selon Claude Guéant, plus d'un millier de personnes sont concernées lors des offices des mosquées de la rue Myrha et de la rue Polonceau.
 
Alors que les prières de rue sont officiellement interdites à partir de ce jeudi, le ministre reconnaît que "le problème persiste à Marseille autour de deux mosquées et à Nice".
 
"Ma vigilance sera sans faille pour que la loi soit appliquée", poursuit-il. "Prier dans la rue n'est pas digne d'une pratique religieuse et contrevient au principe de laïcité."

 

Première publication : 15/09/2011

COMMENTAIRE(S)