Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • EN DIRECT : Les quatre ex-otages libérés samedi ont atterri sur le sol français

    En savoir plus

  • "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • Corée du Sud : une vingtaine de corps de victimes du naufrage du ferry repêchés

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : plus de 100 morts dans un raid pour du bétail

    En savoir plus

  • "Les journalistes français retrouvés près de la zone contrôlée par l'EIIL"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Des tracts antisémites inquiètent la communauté juive de Donetsk

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Vidéo : l'est de l'Ukraine "deviendra un pays indépendant"

    En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Les journalistes libérés attendus à Paris dimanche matin

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

FRANCE

L'État met fin aux prières de rue à Paris en attribuant un lieu de culte

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/09/2011

L'État français et des responsables de mosquées de Paris ont trouvé un terrain d'entente pour que les fidèles musulmans ne prient plus dans l'espace public. Ils pourront pratiquer leur culte dans des locaux appartenant à l'État.

REUTERS - Les responsables de deux mosquées du 18e arrondissement de Paris ont signé avec l'Etat un accord permettant de mettre fin aux prières de rue dans la capitale, a annoncé mercredi le recteur de la Grande mosquée de Paris.
 
L'accord, signé avec la préfecture de police de Paris et la préfecture de région, leur permettra d'occuper pendant trois ans des locaux appartenant à l'Etat.
 
Il s'appliquera dès vendredi, 16 septembre, "notamment pour la grande prière rituelle hebdomadaire du vendredi", précise Dalil Boubakeur dans un communiqué.
 
"Nous nous réjouissons de l'aboutissement de cette solution qui permettra aux musulmans du 18e arrondissement de Paris de remplir leurs obligations religieuses dans des conditions de dignité, dans le respect de l'ordre public en évitant les prières dans la rue", ajoute-t-il.
 
Dans un entretien au Figaro de jeudi, le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, précise que les nouveaux locaux, d'une surface de 2.000 m2, seront loués pour 30.000 euros par an jusqu'en 2014.
 
"Les fidèles n'auront plus intérêt à prier dans la rue, car il n'y aura plus de culte à l'intérieur des mosquées du quartier pendant les premières semaines", explique le ministre.
 
Selon Claude Guéant, plus d'un millier de personnes sont concernées lors des offices des mosquées de la rue Myrha et de la rue Polonceau.
 
Alors que les prières de rue sont officiellement interdites à partir de ce jeudi, le ministre reconnaît que "le problème persiste à Marseille autour de deux mosquées et à Nice".
 
"Ma vigilance sera sans faille pour que la loi soit appliquée", poursuit-il. "Prier dans la rue n'est pas digne d'une pratique religieuse et contrevient au principe de laïcité."

 

Première publication : 15/09/2011

Comments

COMMENTAIRE(S)