Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Trump à l'ONU: "irresponsable et infantile"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Devenez citoyen des îles Poubelle !"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Baptême du feu pour Donald Trump et Emmanuel Macron devant l'ONU

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : l’opposante Diane Rwigara sort du silence

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Florian Philippot : "La refondation du FN se passe assez mal"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François Kalfon : "On peut faire de la politique en dehors du 7e arrondissement de Paris"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marc Dugain explore la face sombre de l'Amérique des Kennedy

En savoir plus

FOCUS

Un an après les JO, Rio de Janeiro gangrenée par la crise et la violence

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Waszczykowski : "Les mots de Macron envers la Pologne n'étaient pas nécessaires"

En savoir plus

Asie - pacifique

Le chef opérationnel d'Al-Qaïda tué par un drone américain

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/09/2011

Les États-Unis ont annoncé ce jeudi avoir tué le chef opérationnel d'Al-Qaïda au Pakistan, Abou Hafs al Chahri, à l'aide d'un drone. Un nouveau coup dur pour les terroristes après l'arrestation du haut responsable Youni al Mauretani.

REUTERS - Le chef opérationnel d'Al Qaïda au Pakistan, Abou Hafs al Chahri, a été tué récemment par un drone américain dans les zones tribales du pays, ont déclaré jeudi deux responsables américains à Washington.

Ils ont présenté cet homme d'origine saoudienne comme le personnage principal du commandement opérationnel d'Al Qaïda en territoire pakistanais.

Les responsables américains ont dit que la frappe opérée par le drone avait eu lieu au cours des derniers jours, mais en refusant de fournir des précisions.

En tant que chef d'opérations, Al Chahri était aussi chargé de la coordination entre Al Qaïda et le principal mouvement de taliban pakistanais, le TTP, ont-ils rapporté.

"C'est un nouveau coup porté au coeur d'Al Qaïda au Pakistan", a dit l'un des responsables américains. "La perte du chef opérationnel au Pakistan, qui jouait rôle clé pour le groupe sur les plans opérationnel et administratif, constituera un défi à relever pour (Ayman) Zaouahiri."

Ayman Zaouahiri est le médecin égyptien qui a succédé à Oussama ben Laden - tué lors d'un raid américain en mai au Pakistan - à la tête du réseau Al Qaïda.

Selon un responsable américain, Al Chahri était "candidat" à certaines fonctions du Libyen Atiyah abd al Rahman, tué lors d'une attaque de drone en août et qui passait pour être devenu le numéro deux du mouvement après la mort d'Oussama ben Laden.

Le responsable a dit qu'Al Chahri supervisait notamment des activités de conspiration antiaméricaines dans la région et collaborait étroitement "avec les taliban pakistanais pour lancer des attaques à l'intérieur du Pakistan".

Un autre dirigeant d'Al Qaïda, Younis al Mauretani, a récemment été capturé dans les zones tribales du Pakistan lors d'une opération conjointe des forces de sécurité américaines et pakistanaises.

Première publication : 15/09/2011

  • PAKISTAN

    Un haut responsable d'Al-Qaïda arrêté par l'armée pakistanaise

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    25 soldats pakistanais tués après une attaque menée par des centaines de Taliban afghans

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Le numéro deux d'Al-Qaïda aurait été tué

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)