Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Nigeria n'est plus touché par l'épidémie

En savoir plus

FOCUS

Londres, capitale des ultra-riches

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France - Allemagne : vers un accord sur l'investissement

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le groupe Total frappé au coeur par le décès de son PDG

En savoir plus

SUR LE NET

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ce que veut la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

DÉBAT

La capitale française fait-elle le pari des arts ?

En savoir plus

Asie - pacifique

Le chef opérationnel d'Al-Qaïda tué par un drone américain

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/09/2011

Les États-Unis ont annoncé ce jeudi avoir tué le chef opérationnel d'Al-Qaïda au Pakistan, Abou Hafs al Chahri, à l'aide d'un drone. Un nouveau coup dur pour les terroristes après l'arrestation du haut responsable Youni al Mauretani.

REUTERS - Le chef opérationnel d'Al Qaïda au Pakistan, Abou Hafs al Chahri, a été tué récemment par un drone américain dans les zones tribales du pays, ont déclaré jeudi deux responsables américains à Washington.

Ils ont présenté cet homme d'origine saoudienne comme le personnage principal du commandement opérationnel d'Al Qaïda en territoire pakistanais.

Les responsables américains ont dit que la frappe opérée par le drone avait eu lieu au cours des derniers jours, mais en refusant de fournir des précisions.

En tant que chef d'opérations, Al Chahri était aussi chargé de la coordination entre Al Qaïda et le principal mouvement de taliban pakistanais, le TTP, ont-ils rapporté.

"C'est un nouveau coup porté au coeur d'Al Qaïda au Pakistan", a dit l'un des responsables américains. "La perte du chef opérationnel au Pakistan, qui jouait rôle clé pour le groupe sur les plans opérationnel et administratif, constituera un défi à relever pour (Ayman) Zaouahiri."

Ayman Zaouahiri est le médecin égyptien qui a succédé à Oussama ben Laden - tué lors d'un raid américain en mai au Pakistan - à la tête du réseau Al Qaïda.

Selon un responsable américain, Al Chahri était "candidat" à certaines fonctions du Libyen Atiyah abd al Rahman, tué lors d'une attaque de drone en août et qui passait pour être devenu le numéro deux du mouvement après la mort d'Oussama ben Laden.

Le responsable a dit qu'Al Chahri supervisait notamment des activités de conspiration antiaméricaines dans la région et collaborait étroitement "avec les taliban pakistanais pour lancer des attaques à l'intérieur du Pakistan".

Un autre dirigeant d'Al Qaïda, Younis al Mauretani, a récemment été capturé dans les zones tribales du Pakistan lors d'une opération conjointe des forces de sécurité américaines et pakistanaises.

Première publication : 15/09/2011

  • PAKISTAN

    Un haut responsable d'Al-Qaïda arrêté par l'armée pakistanaise

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    25 soldats pakistanais tués après une attaque menée par des centaines de Taliban afghans

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Le numéro deux d'Al-Qaïda aurait été tué

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)