Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Togo : 1 mort, 25 blessés dans les manifestations

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le PS sans abri

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Carles Puigdemont : "La porte est ouverte pour dialoguer avec Madrid"

En savoir plus

LE DÉBAT

Accord sur le nucléaire iranien : la menace du retrait américain ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Accord sur le nucléaire iranien : la menace du retrait américain ?

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : les universités, nouveaux viviers du terrorisme ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Touadéra : "Le départ de la force Sangaris de Centrafrique était prématuré"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le retour de "Ça" sur grand écran

En savoir plus

FACE À FACE

Emmanuel Macron à l'ONU : le président français face au monde

En savoir plus

EUROPE

UBS : 10 milliards de dollars engagés dans des opérations non-autorisées

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/09/2011

Kweku Adaboli, le trader d'UBS inculpé vendredi à Londres pour une fraude qui pourrait atteindre plus de 2 milliards de dollars, avait engagé jusqu'à 10 milliards de dollars dans des opérations non-autorisées.

AFP - Le trader Kweku Adoboli, soupçonné d'une fraude ayant coûté 2 milliards de dollars à la banque suisse UBS, avait effectué des opérations non autorisées d'un montant de 10 milliards de dollars (7 milliards d'euros) avant la découverte des pertes, rapporte dimanche The Sunday Times.

Selon le journal britannique, qui s'appuie sur des sources anonymes au sein d'UBS, la banque suisse a décortiqué les opérations du trader et vendredi à midi, ces positions de 10 milliards -soit cinq fois supérieurs aux pertes-, avaient été liquidées.

Le géant bancaire suisse avait annoncé jeudi avoir été victime d'une fraude d'un de ses traders pouvant lui faire perdre 2 milliards de dollars (1,5 milliard d'euros).

Le suspect, Kweku Adoboli, qui travaillait à Londres sur des produits financiers complexes, au département ETF ("Exchange Traded Funds", montages financiers adossés à l'évolution d'un indice boursier), a été arrêté et inculpé vendredi dans la capitale britannique d'"abus de position" et de "fraudes comptables".

La première fraude présumée remonterait à 2008, d'après l'acte d'accusation et ses agissements frauduleux se seraient poursuivis jusqu'à la veille de son arrestation.

Les gendarmes des marchés financiers en Suisse et au Royaume-Uni ont annoncé vendredi qu'ils lançaient des enquêtes "indépendantes" sur cette perte.

Première publication : 18/09/2011

  • BANQUES

    Kweku Adoboli, le Jerôme Kerviel d’UBS ?

    En savoir plus

  • BANQUES

    Le trader soupçonné de fraudes au sein d'UBS inculpé

    En savoir plus

  • FINANCE

    Une fraude pourrait coûter 2 milliards de dollars à UBS

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)