Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Costa-Gavras, le cinema engagé sur la Croisette

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Toile émue après l'attentat contre des Coptes en Egypte

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Hommage à Jean-Karim Fall : la rédaction de France 24 en deuil

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Tournée diplomatique de Trump: des débuts réussis ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentat à Manchester : 22 morts, le groupe EI revendique l'attaque

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Nicole Kidman, reine de la Croisette

En savoir plus

#ActuElles

Au Pakistan, des centres pour protéger les femmes des violences domestiques

En savoir plus

TECH 24

Ice Memory : les glaciers rafraîchissent la mémoire de l'humanité

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Les climatosceptiques à la Maison Blanche

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 19/09/2011

"Il y aura toujours l'occupation, les check-points, le mur"

Presse internationale, Lundi 19 septembre. A voir dans la presse internationale ce matin, cette semaine qui s’annonce décisive pour le Proche-Orient, avec la demande de reconnaissance palestinienne prévue demain. Mais aussi, la fêlure entre lacs et islamistes en Libye, et la crise de l’euro.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse avec cette semaine qui s’annonce décisive pour le Proche-Orient avec la demande de reconnaissance d’un Etat palestinien à l’ONU.
 
C’est une semaine qui s’ouvre avec une intense activité diplomatique, une semaine «capitale à défaut d’être historique» écrit ce matin le quotidien libanais l’Orient le Jour, pour qui « elle pose le problème dans toute son acuité, dans toute son urgence, auprès de toutes les nations de la planète. Elle place les grandes puissances, comme les petites, face à leurs responsabilités à l’heure même où, dans les pays arabes, le printemps qui bourgeonne est annonciateur de remises en question, de révoltes soutenues pour en finir avec les ordres établis mais aussi avec l’injustice initiale, celle qui, d’après l’Orient le Jour, a provoqué le drame palestinien».
 
Mais qu’en pensent les Palestiniens eux-mêmes? de quelle façon perçoivent-ils le bras de fer engagé ? The Washington Post est allé les rencontrer à Ramallah, en Cisjordanie, et sur le terrain, la réalité apparaît beaucoup plus nuancée.
Le journal décrit une certaine fébrilité, mais en réalité les attentes des Palestiniens seraient beaucoup plus modestes.
La reconnaissance d’un Etat palestinien ne changera rien à leur quotidien disent-ils: le lendemain d’une éventuelle reconnaissance ressemblera aux jours précédents explique l’un d’entre eux: «il y aura toujours l’occupation, les check points aux frontières, il y aura toujours le mur».
 
Une phase décisive peut-être pour les relations israélo-palestiniennes, qui survient au moment où les révolutions dans le monde arabe risquent d’être la proie de la islamiste.
Ce serait le cas de la Libye selon The Financial times, qui évoque ce matin cette fêlure au sommet de la Libye entre les islamistes et les libéraux laïcs, perçus comme trop avides de pouvoir et trop liés au régime de Kadhafi.
De quoi rendre compliquée la tâche du CNT analyse The Financial Times; et ce qui explique sans doute l’exercice d’equilibriste auquel s’est livré la chef du CNT,  Moustaphal Abdel Jalil, qui a déclaré que la charia serait bien la principale source des lois à venir, tout en s’efforçant de rassurer ses interlocuteurs occidentaux en évoquant un futur Etat libyen basé sur un islam «modéré».
 
Et puis il est aussi bien sûr beaucoup question de la crise en Europe, avec l’arrivée à partir d’aujourd’hui des inspecteurs de la troïka en Grèce.
Une nouvelle inspection, de nouvelles discussions, de nouvelles négociations en perspective, mais pour quoi faire? demande en substance ce matin The Guardian, pour qui le diagnostic est radical, sans appel: «cette Grèce malade, cet euro malade ne sont qu’une partie d’une crise plus large: notre système capitaliste est tout simplement en pleine débâcle», «meltdown» en version originale, ce qui est un terme très fort.
 
Ces gouvernements qui se débattent, et notamment en Grèce, c’est à voir aussi pour terminer du côté du quotidien de gauche To Vima, «la Tribune»,  en grec, qui titre ce matin sur «les 15 conditions» qui vont être imposées au gouvernement de Papandréou par la troïka: le licenciement de 100 000 fonctionnaires, et l’adoption d’un salaire d’austérité.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

26/05/2017 Donald Trump

"Une si longue poignée de main"

Au menu de cette revue de presse française : la longue poignée de main entre Trump et Macron, la dépénalisation du cannabis et le récit du pilote Sébastien Bourdais, victime d'un...

En savoir plus

26/05/2017 G7

"Taormine sous haute protection"

Dans cette revue de presse internationale : la Sicile accueille les grandes puissances du G7, les États-Unis en accusation et une interview du tout nouveau directeur général de...

En savoir plus

25/05/2017 Revue de presse internationale

Donald Trump : "ceci n'est pas un président"

Au menu de cette revue de presse internationale, jeudi 25 mai, les questions sur l’auteur de l’attentat de Bruxelles, la colère des services de renseignement britanniques, qui...

En savoir plus

25/05/2017 Revue de presse française

"Moralisation de la vie politique, la boîte de Pandore"

Au menu de cette revue de presse française, jeudi 25 mai, le point sur l’enquête sur l’attentat de Manchester, la visite de Donald Trump au siège de l’Otan à Bruxelles, où il...

En savoir plus

24/05/2017 Revue de presse internationale

"Manchester meurtrie par l'un de ses enfants"

Au menu de cette revue de presse internationale, mercredi 24 mai, les réactions à l’attentat qui a fait 22 morts et une soixantaine de blessés à l’Arena de Manchester, lundi soir.

En savoir plus