Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

#ActuElles

Les "Patronas" au secours des migrants mexicains

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Coup d'envoi de la transition énergétique en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza : les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Offre surprise de Free sur le géant américain T-Mobile

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Le Liberia en lutte contre le virus Ebola

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Il faut lever la voix face au massacre perpétré à Gaza"

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" : l'Argentine en défaut de paiement, et après ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

  • Vidéo : "Le monde devrait admirer Israël", selon son ambassadeur aux États-Unis

    En savoir plus

  • En direct : l'armée israélienne annonce la fin du cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Un séisme secoue la région d'Alger et fait six morts et 420 blessés

    En savoir plus

  • Ebola : sommet régional à Conakry pour tenter d'enrayer l'épidémie

    En savoir plus

  • Free convoite T-mobile : "What the hell is Iliad ?" se demandent les Américains

    En savoir plus

  • Ouganda : la justice annule une loi anti-gay particulièrement répressive

    En savoir plus

  • Centenaire de 14-18 : les clochers de France sonnent la “mobilisation générale”

    En savoir plus

  • Plus de 50 kilos de cocaïne volatilisés au "36, quai des Orfèvres"

    En savoir plus

  • Vidéo : les réfugiés libyens affluent en masse à la frontière tunisienne

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice accorde une peine aménagée, appel du parquet

    En savoir plus

  • Une dizaine de soldats ukrainiens tués par des séparatistes dans l'Est

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

Amériques

Obama veut réduire le déficit américain de 3000 milliards de dollars

Vidéo par Cécile GALLUCCIO

Dernière modification : 19/09/2011

Barack Obama va proposer ce lundi un plan qui prévoit de réduire le déficit budgétaire de 3.000 milliards de dollars sur les dix prochaines années, notamment en taxant les Américains les plus riches et les grandes entreprises.

AFP - Le président des Etats-Unis, Barack Obama, va proposer une nouvelle réduction du déficit de 3.000 milliards de dollars, dans un discours lundi à la Maison Blanche, a annoncé dimanche soir un haut responsable de l'administration ayant requis l'anonymat.
              
M. Obama avertira cependant les Républicains qu'il opposera son veto à tout projet de loi diminuant les dépenses de santé pour les plus âgés sans augmenter les impôts des plus riches et des grandes entreprises, a-t-il précisé.
              
Le président américain annoncera une série de mesures qui doivent consolider la fiscalité à long terme des Etats-Unis et garantir la poursuite des investissements dans l'éducation, les énergies nouvelles et la création d'emplois, a indiqué ce responsable.
              
Ces mesures inclueront une large révision du barème fiscal conçue pour lever 1.500 milliards de dollars, essentiellement en ne renouvellant pas des exemptions fiscales pour les plus riches et en supprimant des avantages pour les entreprises.
              
Concrètement Obama présentera un plan sur des augmentations d'impôts et une diminution des dépenses à une "super-commission" du Congrès chargée de trouver 1.500 milliards d'économies sur dix ans d'ici le 23 novembre.
              
Les propositions d'Obama conduiront à une réduction totale du déficit de 4.400 milliards de dollars sur dix ans, ont indiqué les responsables.
              
Ce chiffre inclut 1.200 milliards de dollars en réduction des dépenses discrétionnaires de l'Etat, déjà convenue par Obama en août dans le cadre d'un accord avec les Républicains.
              
Il comprend également une diminution de 580 millions de dollars dans tous les programmes de dépenses fédérales obligatoires et 1.100 milliards de dollars d'économie sur le déploiement de troupes en Afghanistan et en Irak.
              

 

Première publication : 19/09/2011

  • ZONE EURO

    Face aux critiques américaines, la BCE monte au créneau

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Plus de 46 millions d'Américains vivaient "dans la pauvreté" en 2010

    En savoir plus

  • BANQUES

    Bank of America annonce la suppression de 30 000 emplois "dans les prochaines années"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)