Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : les négociations de paix au point mort

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : espoir de paix à Brazzaville

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : les enfants, victimes du conflit

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - Russie : les "Mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Apple mise sur la Chine

En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné!"

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Au Nigeria, la ville de Kaduna secouée par deux explosions meurtrières

    En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • Une ville chinoise placée en quarantaine après un cas de peste bubonique

    En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

  • Au moins 45 morts lors d'un atterrissage d'urgence à Taïwan

    En savoir plus

  • Ryanair contraint de rembourser à la France 9,6 millions d’euros d’aides publiques

    En savoir plus

  • Immigration et droit d'asile : les projets de réforme du gouvernement

    En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costa Concordia

    En savoir plus

  • Le Festival d'Avignon, une tradition politique ancrée dans l'actualité

    En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

Amériques

Obama veut réduire le déficit américain de 3000 milliards de dollars

Vidéo par Cécile GALLUCCIO

Dernière modification : 19/09/2011

Barack Obama va proposer ce lundi un plan qui prévoit de réduire le déficit budgétaire de 3.000 milliards de dollars sur les dix prochaines années, notamment en taxant les Américains les plus riches et les grandes entreprises.

AFP - Le président des Etats-Unis, Barack Obama, va proposer une nouvelle réduction du déficit de 3.000 milliards de dollars, dans un discours lundi à la Maison Blanche, a annoncé dimanche soir un haut responsable de l'administration ayant requis l'anonymat.
              
M. Obama avertira cependant les Républicains qu'il opposera son veto à tout projet de loi diminuant les dépenses de santé pour les plus âgés sans augmenter les impôts des plus riches et des grandes entreprises, a-t-il précisé.
              
Le président américain annoncera une série de mesures qui doivent consolider la fiscalité à long terme des Etats-Unis et garantir la poursuite des investissements dans l'éducation, les énergies nouvelles et la création d'emplois, a indiqué ce responsable.
              
Ces mesures inclueront une large révision du barème fiscal conçue pour lever 1.500 milliards de dollars, essentiellement en ne renouvellant pas des exemptions fiscales pour les plus riches et en supprimant des avantages pour les entreprises.
              
Concrètement Obama présentera un plan sur des augmentations d'impôts et une diminution des dépenses à une "super-commission" du Congrès chargée de trouver 1.500 milliards d'économies sur dix ans d'ici le 23 novembre.
              
Les propositions d'Obama conduiront à une réduction totale du déficit de 4.400 milliards de dollars sur dix ans, ont indiqué les responsables.
              
Ce chiffre inclut 1.200 milliards de dollars en réduction des dépenses discrétionnaires de l'Etat, déjà convenue par Obama en août dans le cadre d'un accord avec les Républicains.
              
Il comprend également une diminution de 580 millions de dollars dans tous les programmes de dépenses fédérales obligatoires et 1.100 milliards de dollars d'économie sur le déploiement de troupes en Afghanistan et en Irak.
              

 

Première publication : 19/09/2011

  • ZONE EURO

    Face aux critiques américaines, la BCE monte au créneau

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Plus de 46 millions d'Américains vivaient "dans la pauvreté" en 2010

    En savoir plus

  • BANQUES

    Bank of America annonce la suppression de 30 000 emplois "dans les prochaines années"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)