Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

Amériques

Obama veut réduire le déficit américain de 3000 milliards de dollars

Vidéo par Cécile GALLUCCIO

Dernière modification : 19/09/2011

Barack Obama va proposer ce lundi un plan qui prévoit de réduire le déficit budgétaire de 3.000 milliards de dollars sur les dix prochaines années, notamment en taxant les Américains les plus riches et les grandes entreprises.

AFP - Le président des Etats-Unis, Barack Obama, va proposer une nouvelle réduction du déficit de 3.000 milliards de dollars, dans un discours lundi à la Maison Blanche, a annoncé dimanche soir un haut responsable de l'administration ayant requis l'anonymat.
              
M. Obama avertira cependant les Républicains qu'il opposera son veto à tout projet de loi diminuant les dépenses de santé pour les plus âgés sans augmenter les impôts des plus riches et des grandes entreprises, a-t-il précisé.
              
Le président américain annoncera une série de mesures qui doivent consolider la fiscalité à long terme des Etats-Unis et garantir la poursuite des investissements dans l'éducation, les énergies nouvelles et la création d'emplois, a indiqué ce responsable.
              
Ces mesures inclueront une large révision du barème fiscal conçue pour lever 1.500 milliards de dollars, essentiellement en ne renouvellant pas des exemptions fiscales pour les plus riches et en supprimant des avantages pour les entreprises.
              
Concrètement Obama présentera un plan sur des augmentations d'impôts et une diminution des dépenses à une "super-commission" du Congrès chargée de trouver 1.500 milliards d'économies sur dix ans d'ici le 23 novembre.
              
Les propositions d'Obama conduiront à une réduction totale du déficit de 4.400 milliards de dollars sur dix ans, ont indiqué les responsables.
              
Ce chiffre inclut 1.200 milliards de dollars en réduction des dépenses discrétionnaires de l'Etat, déjà convenue par Obama en août dans le cadre d'un accord avec les Républicains.
              
Il comprend également une diminution de 580 millions de dollars dans tous les programmes de dépenses fédérales obligatoires et 1.100 milliards de dollars d'économie sur le déploiement de troupes en Afghanistan et en Irak.
              

 

Première publication : 19/09/2011

  • ZONE EURO

    Face aux critiques américaines, la BCE monte au créneau

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Plus de 46 millions d'Américains vivaient "dans la pauvreté" en 2010

    En savoir plus

  • BANQUES

    Bank of America annonce la suppression de 30 000 emplois "dans les prochaines années"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)