Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Algérie: élection sous tension

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Veille de scrutin en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... : à J-1 du scrutin, le pays inquiet (Partie 1)

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

RDC : la ferme des anciens combattants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Xavier Dolan nous fait trembler !

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Marathon de Boston, un an après

En savoir plus

FOCUS

Les Algériens de France : un vote courtisé

En savoir plus

SUR LE NET

Le web au chevet des sinistrés de Valparaiso

En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Kiev impuissant face aux pro-Russes dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Qui en voulait au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • En images : près de 280 disparus après le naufrage d’un ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • Anelka affirme ne pas avoir accepté l’offre du club brésilien

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

Amériques

Obama veut réduire le déficit américain de 3000 milliards de dollars

©

Vidéo par Cécile GALLUCCIO

Dernière modification : 19/09/2011

Barack Obama va proposer ce lundi un plan qui prévoit de réduire le déficit budgétaire de 3.000 milliards de dollars sur les dix prochaines années, notamment en taxant les Américains les plus riches et les grandes entreprises.

AFP - Le président des Etats-Unis, Barack Obama, va proposer une nouvelle réduction du déficit de 3.000 milliards de dollars, dans un discours lundi à la Maison Blanche, a annoncé dimanche soir un haut responsable de l'administration ayant requis l'anonymat.
              
M. Obama avertira cependant les Républicains qu'il opposera son veto à tout projet de loi diminuant les dépenses de santé pour les plus âgés sans augmenter les impôts des plus riches et des grandes entreprises, a-t-il précisé.
              
Le président américain annoncera une série de mesures qui doivent consolider la fiscalité à long terme des Etats-Unis et garantir la poursuite des investissements dans l'éducation, les énergies nouvelles et la création d'emplois, a indiqué ce responsable.
              
Ces mesures inclueront une large révision du barème fiscal conçue pour lever 1.500 milliards de dollars, essentiellement en ne renouvellant pas des exemptions fiscales pour les plus riches et en supprimant des avantages pour les entreprises.
              
Concrètement Obama présentera un plan sur des augmentations d'impôts et une diminution des dépenses à une "super-commission" du Congrès chargée de trouver 1.500 milliards d'économies sur dix ans d'ici le 23 novembre.
              
Les propositions d'Obama conduiront à une réduction totale du déficit de 4.400 milliards de dollars sur dix ans, ont indiqué les responsables.
              
Ce chiffre inclut 1.200 milliards de dollars en réduction des dépenses discrétionnaires de l'Etat, déjà convenue par Obama en août dans le cadre d'un accord avec les Républicains.
              
Il comprend également une diminution de 580 millions de dollars dans tous les programmes de dépenses fédérales obligatoires et 1.100 milliards de dollars d'économie sur le déploiement de troupes en Afghanistan et en Irak.
              

 

Première publication : 19/09/2011

  • ZONE EURO

    Face aux critiques américaines, la BCE monte au créneau

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Plus de 46 millions d'Américains vivaient "dans la pauvreté" en 2010

    En savoir plus

  • BANQUES

    Bank of America annonce la suppression de 30 000 emplois "dans les prochaines années"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)