Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts, avec Nadine Labaki (partie 1)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

UNE SEMAINE DANS LE MONDE (PARTIE 1)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

UNE SEMAINE DANS LE MONDE (PARTIE 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Paris, capitale de l'art contemporain

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts (partie 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Calais, ville de toutes les tensions

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

"Kazakhgate" : un nouveau pavé dans la mare de Nicolas Sarkozy ?

En savoir plus

#ActuElles

Le sexe féminin : un enjeu politique ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Relance dans la zone euro : bientôt un accord sur l'investissement ?

En savoir plus

Asie - pacifique

Au moins 26 morts dans l'attaque d'un bus de pèlerins chiites

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/09/2011

Un groupe d'hommes armés a ouvert le feu sur des chiites qui se rendaient en bus à un pèlerinage en Iran. Au moins 26 personnes ont été tuées dans cette attaque qui s'est produite dans la province du Baloutchistan.

AFP - Au moins 26 chiites qui se rendaient en pèlerinage en Iran ont été alignés devant leur car et tués par balles par des inconnus dans le sud-ouest du Pakistan, pays où les insurgés sunnites massacrent régulièrement des membres de cette minorité, selon les autorités.

L'attaque s'est produite dans le district de Mastung, dans la province du Baloutchistan, alors que les pèlerins se dirigeaient vers la frontière iranienne plus au sud.

"Des hommes armés ont fait stopper le car, ont forcé les passagers à sortir, les ont alignés et ont ouvert le feu sur eux", a déclaré par téléphone à l'AFP Saeed Imrani, le chef-adjoint du district de Mastung.

"Vingt-six personnes ont été tuées et au moins six blessées, dont quatre dans un état critique. Tous étaient des pèlerins chiites qui se rendaient en Iran", a-t-il ajouté.

"Huit ou dix hommes armés de kalachnikovs et de lance-roquettes m'ont forcé à m'arrêter, ils ont fait sortir tous les passagers, j'ai réussi à m'échapper avec d'autres", a raconté Khushal Khan, le chauffeur, sur Geo TV. Selon lui, le car transportait 45 pèlerins.

Les télévisions pakistanaises montraient des images de l'autocar jaune fluorescent arrêté sur le bord d'une route sur fond de paysage désertique. Des cadavres gisaient encore au sol dans leur sang.

Les circonstances de l'attaque et le bilan ont été confirmés par Shah Nawaz, un responsable du gouvernement du Baloutchistan, en direct sur la chaîne de télévision privée Geo TV.

Les fidèles de la branche chiite de l'islam représentent environ 20% de la population de la République Islamique du Pakistan et sont fréquemment les cibles d'attentats et d'attaques perpétrés essentiellement par des groupes d'insurgés extrémistes de la majorité sunnite (près de 80% des Pakistanais).

Ces mêmes groupes, au premier rangs desquels les talibans alliés à Al-Qaïda, mènent depuis 2007 une campagne extrêmement meurtrière d'attentats --suicide pour la plupart-- qui ont fait plus de 4.700 morts dans tout le pays ces quatre dernières années. Ils ont longtemps visé principalement les bâtiments officiels et les forces de sécurité mais, de plus en plus souvent ces derniers mois, leurs cibles sont des civils.

A l'unisson d'Oussama ben Laden en personne, les talibans pakistanais, qui ont fait allégeance à Al-Qaïda, ont décrété à l'été 2007 le jihad à Islamabad et son armée pour leur soutien à la "guerre contre le terrorisme" des Etats-Unis depuis fin 2001.

Leurs bastions sont situés dans les zones tribales du nord-ouest, frontalières avec l'Afghanistan et devenues depuis fin 2001 le principal sanctuaire dans le monde d'Al-Qaïda. Mais ils sont aussi actifs dans certaines zones au Baloutchistan frontalières avec l'Afghanistan.

 

Première publication : 20/09/2011

  • PAKISTAN

    Au moins huit morts dans un attentat à la voiture piégée à Karachi

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Le chef opérationnel d'Al-Qaïda tué par un drone américain

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Au moins 26 morts dans un attentat-suicide

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)