Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Burkina Faso : Compaoré victime de son entêtement

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Transition floue au Burkina Faso

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Drame de Sivens : retour sur l'affaire Rémi Fraisse

En savoir plus

TECH 24

La high tech peut-elle venir à bout du virus Ebola ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Les tests de résistance des banques sont-ils fiables ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'amendement "dividendes" qui fâche les PME

En savoir plus

#ActuElles

Au Pakistan, des femmes se mettent aux "métiers d’hommes"

En savoir plus

REPORTERS

États-Unis – Mexique : la frontière de tous les dangers

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des Arts du couturier Elie Saab

En savoir plus

Economie

Athènes doit annoncer de nouvelles mesures d'austérité ce mercredi

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/10/2011

Le gouvernement grec doit annoncer de nouvelles mesures d'austérité ce mercredi, à l'issue d'un conseil des ministres. Ces mesures sont censées répondre aux attentes de la troïka des créanciers du pays, pour éviter un défaut de paiement.

REUTERS - Le gouvernement grec fera une annonce dans le courant de la journée de mercredi sur des mesures d'austérité dont il discute avec ses bailleurs de fonds internationaux, a déclaré un porte-parole du gouvernement.

Ces annonces doivent intervenir après un conseil des ministres qui débutera à 8h30 GMT, au cours duquel le ministre des Finances Evangelos Venizelos doit présenter ses propositions de rigueur budgétaire.

Ces propositions sont censées répondre aux voeux de la "troika" (Fonds monétaire international, Union européenne, Banque centrale européenne) afin de libérer le mois prochain une nouvelle tranche d'aide de huit milliards d'euros, sans laquelle Athènes risque de se retrouver en cessation de paiement.

"Dans le cadre de nos négociations en cours, des annonces seront faites aujourd'hui dans l'après-midi", a dit le porte-parole adjoint du gouvernement Angelos Tolkas à la télévision publique.

Un haut fonctionnaire aux Finances a dit mardi soir, à l'issue d'une téléconférence de deux heures entre Evangelos Venizelos et les délégués de la troïka, que le gouvernement avait accepté d'appliquer de manière anticipée certaines mesures d'un "plan à moyen terme".

Ce plan prévoit de réduire le déficit budgétaire jusqu'en 2014 et la cession d'actifs publics pour une cinquantaine de milliards d'euros.

Les médias grecs rapportent mercredi que les mesures comporteront sans doute une compression accélérée de l'emploi dans le secteur public, une réduction des traitements et retraites dans la fonction publique, une hausse de la taxe sur le fioul domestique et une prolongation de la taxation exceptionnelle de l'immobilier annoncée précédemment.

Première publication : 21/09/2011

  • ZONE EURO

    Athènes prêt à de nouveaux sacrifices pour satisfaire ses créanciers

    En savoir plus

  • Défaillance de la Grèce, quelles conséquences ?

    En savoir plus

  • Peut-on effacer la dette grecque ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)