Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

États-Unis, Cuba: "Somos todos americanos"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

De plus en plus de réfugiés affluent au Niger

En savoir plus

DÉBAT

États-Unis - Cuba : un tournant historique

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Le dalaï-lama vante le "réalisme" du président chinois Xi Jinping

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Eau argentée" : la guerre en Syrie au cinéma

En savoir plus

FOCUS

Grands lacs : LRA, une guérilla affaiblie mais toujours menaçante

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Sanctions occidentales : "La Russie sortira renforcée", assure Lavrov

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

La Libye au cœur des discussions du Forum de Dakar

En savoir plus

SUR LE NET

Australie : la Toile solidaire de la commmunauté musulmane

En savoir plus

SPORT

L'OM sort la tête de l'eau grâce à sa victoire contre Evian

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/09/2011

"La meilleure vitamine dans notre situation, c'est la victoire. C'est la première en championnat de la saison, on l'apprécie", a déclaré l'entraîneur de l'OM. Grâce à sa victoire contre Evian, le club phocéen remonte à la 15ème place.

REUTERS - La belle série de Lyon s'est arrêtée, Marseille a mis fin à sa sinistre passe de six matches sans victoire et Montpellier a profité de l'affaire pour prendre la première place de la Ligue 1, mercredi soir.

Au cours d'une soirée à sept penalties, le Paris Saint-Germain a gardé le cap en s'imposant 2-1 au Parc des Princes face à Nice. Le Stade Rennais a signé la victoire la plus retentissante de la soirée en allant infliger un 6-2 à Sochaux.

A Marseille, l'heure était grave pour les vice-champions de France relégués à la 20e et dernière place du classement.

Comme devaient s'y attendre les joueurs d'Evian TG et notamment le vétéran Sidney Govou aligné d'entrée, l'OM a immédiatement pris en charge la rencontre du sursaut.

Une première occasion est venue d'un tir d'André Ayew, une deuxième d'un débordement de Mathieu Valbuena et d'une tête de Loïc Rémy qui a frôlé le poteau gauche.

La troisième occasion a été la bonne. Sur un nouveau centre de Valbuena, le coup de tête de Rémy a débloqué le panneau d'affichage à la 25e minute.

Evian a été réduit à dix par l'expulsion de son capitaine Guillaume Rippert pour une énième faute sur Valbuena, juste avant la mi-temps, mais l'OM a dû attendre la 74e minute pour sceller sa victoire 2-0.

La délivrance est venue d'une autre tête de Rémy sur un corner également tiré par Valbuena. Marseille remonte à la 15e place.

L'Olympique Lyonnais était parti en fringant premier à Caen.

Le match s'est joué juste avant la mi-temps et juste après que Michel Bastos a failli ouvrir le score sur un coup franc de 25 mètres qui a frappé le poteau gauche.

Tout s'est alors accéléré. A la 42e minute, Benjamin Nivet a lancé Romain Hamouma dans l'axe. Seul face à l'attaquant, Hugo Lloris l'a fauché. L'arbitre a sifflé penalty et donné un carton rouge au gardien de l'équipe de France.

Rémy Garde a immédiatement fait rentrer Rémy Vercoutre mais Nivet n'a laissé aucune chance au gardien remplaçant. Son expulsion à la 62e minute n'a rien changé au sort du match.

MONTPELLIER PREMIER

Pendant que les Lyonnais revenaient sur terre, Montpellier a frappé vite et fort sur le terrain d'Ajaccio avec deux buts aux 3e et 9e minutes sur une tête de Rémi Cabella après un centre de John Utaka et sur un corner direct du Chilien Marco Estrada.

Le Nigerian Utaka de retour en France après quatre ans en Angleterre, a porté le score à 3-0 et marqué son premier but pour Montpellier lorsque Souleymane Camara l'a lancé dans le dos de la défense corse à la 35e minute.

Il a aussi offert à son équipe la première place au classement même si Mehdu Mostefa a sauvé l'honneur des Corses à la 53e minute.

Avec 16 points, Montpellier compte deux longueurs d'avance sur Rennes, Lyon et le PSG.

Bien que dominateur dans son Parc des Princes, le PSG a dû attendre la 35e minute de jeu pour se libérer grâce à un penalty qui a sanctionné une faute de Drissa Diakite sur Nene.

Le Brésilien s'est fait justice lui-même malgré un plongeon du bon côté de David Ospina.

Le PSG avait auparavant brillé avec des occasions de Christophe Jallet et Javier Pastore. L'Italo-Argentin a raté la balle de 2-0 dans le temps additionnel lorsqu'il n'a pas poussé au bout une action seul face à Ospina.

Coup de théâtre à l'heure de jeu, Jallet a concédé un penalty pour une faute dans la surface. Le défenseur Fabian Monzon a égalisé.

Le PSG s'est finalement sauvé sur un troisième penalty sifflé à 20 minutes de la fin pour une main de Fabrice Abriel sur une action de Pastore. Le tir a été converti par Kevin
Gameiro.

Paradoxe d'un match à trois penalties, le seul carton rouge est allé à Jallet auteur d'une grosse faute sur Anthony Mounier à l'entrée de la surface.

Dijon s'est imposé à domicile face à Brest sur un penalty de Christophe Mandanne à la 33e minute.

Valenciennes a obtenu un match nul 1-1 à Nancy qui s'en retrouve lanterne rouge. Lorient a également fait jeu égal avec Auxerre, 1-1.
 

Première publication : 21/09/2011

  • LIGUE 1

    Bordeaux rate le coche contre Lille

    En savoir plus

  • LIGUE 1

    La crise couve à Marseille après une nouvelle défaite en championnat

    En savoir plus

  • LIGUE 1

    L'OM s'enfonce, Pastore décisif pour le PSG, Montpellier toujours devant

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)