Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Marine Le Pen au Liban : en quête de stature internationale

En savoir plus

FOCUS

Dakota du Nord : les Amérindiens demandent le gel du chantier de l'oléoduc

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Vanessa Wagner, le piano engagé d'une virtuose classique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La Grèce de nouveau au menu de l'Eurogroupe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le croque-mort se rebiffe"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Reding : "Si l’Europe ne joue pas, ce sont les autres qui vont nous imposer leurs règles"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE-Canada : un traité de libre-échange indispensable ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

La laïcité, une vieille idée très moderne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : 6ème anniversaire du début de la Révolution

En savoir plus

SPORT

L’introduction en bourse de Manchester United retardée par une offre qatarie ?

Texte par Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 22/09/2011

Manchester United a beau avoir réussi le meilleur début de saison de son histoire, son avenir demeure suspendu à son introduction à la Bourse de Singapour. La faute à l’instabilité des marchés ou à une mystérieuse offre qatarie ?

Manchester United (MU), troisième club le plus riche selon le classement du cabinet Deloitte avec 326 millions d’euros de revenus en 2010, doit retarder son entrée à la Bourse de Singapour initialement prévue mi-octobre. Selon une source proche du dossier, citée par le quotidien économique Financial Times dans son édition de mercredi, le club attend une stabilisation des marchés mondiaux en pleine tourmente.

Le club qui valait 1 milliard

Les dirigeants de l’équipe aux 19 titres de champion d'Angleterre espèrent encore pouvoir procéder à l'opération, qui valoriserait le club autour d'1 milliard de dollars, au quatrième trimestre - de quoi éponger des dettes estimées à 800 millions d’euros. "Tout le monde reste focalisé sur le quatrième trimestre, mais si rien ne change je pense qu'ils vont vouloir, comme d'autres émetteurs, viser le premier trimestre de 2012", ajoute cette même source.

La Bourse de Singapour avait donné à la mi-septembre son accord pour la demande de cotation de MU, mais le calendrier de l'opération restait flou. "Le groupe n'a pas un besoin urgent de fonds et il n'a donc pas à se dépêcher", indiquait à cette époque une source à l'AFP. "Le club regarde comment évoluent les conditions du marché".

Le Qatar sur sa lancée ?

Ce délai peut-il être lié à une offre de rachat par le Qatar, comme le suggère désormais Canal Plus Sport - ainsi que le reste de la presse sportive hexagonale ? Déjà propriétaire, via sa société Qatar Sport Investment (QSI), du Paris Saint-Germain et du club espagnol de Malaga, le fonds d’investissement de l’émirat a vainement tenté, en 2009 et 2010, de racheter le club anglais.

La presse française a repris en cœur l’information révélée par la chaîne cryptée, selon laquelle la QSI aurait fait une offre de 2 milliards d’euros à Malcom Glazer, propriétaire américain de MU. Stéphane Guy, commentateur de la chaine cryptée, cité par le site Sport.fr, assure que le cheikh Tamim bin Hamad al-Thani serait déjà en train de finaliser la vente… Pourtant, outre-Manche, aucun média n’a relayé cette rumeur. Contacté par France24.com, MU n’a pas souhaité s’exprimer. En attendant une annonce fracassante ? Si le doute est léger, il est tout de même permis.
 

Première publication : 22/09/2011

  • FOOTBALL

    Manchester United s'offre un 19e titre de champion d'Angleterre

    En savoir plus

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Suivez Manchester United-Chelsea aux côtés des supporters des Red Devils

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Le PSG est officiellement qatari

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)