Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

SUR LE NET

Chine : de faux profils Twitter démasqués

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les cachotteries de Poutine et Merkel"

En savoir plus

  • Un rassemblement pro-israélien organisé à Paris

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • Ebola : état d'urgence au Sierra Leone, l'inquiétude grandit dans le monde

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

EUROPE

Une branche radicale du PKK revendique l'attentat d'Ankara

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/09/2011

Un groupe lié aux séparatistes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) a revendiqué l'attentat à l'explosif ayant fait trois morts dans le centre de la capitale turque, mardi. L'organisation a menacé d'attaquer plusieurs autres villes du pays.

REUTERS - Un groupe lié au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) a revendiqué jeudi un attentat à la voiture piégée qui a fait trois morts cette semaine dans le centre d'Ankara, et a menacé d'en commettre d'autres dans différentes villes turques.

Dans un communiqué, les Faucons de la liberté du Kurdistan (Tak) affirment que l'explosion provoquée mardi dans un quartier du centre de la capitale marquait "le début d'une série d'attaques".

Les Tak se disent aussi à l'origine d'une attaque récente à Antalya, sur la côte méditerranéenne, où plusieurs touristes ont été blessés par une explosion de faible puissance sur une plage.

"Nous (...) revendiquons la responsabilité d'actions à Ankara et à Antalya", dit le message. "De grandes villes turques seront nos prochaines cibles."

L'an dernier, les Tak avaient revendiqué un attentat à l'explosif contre un car militaire qui s'était soldé par cinq morts, ainsi qu'une autre explosion qui avait fait 32 blessés à
Istanbul.

Le groupe passe pour être proche du principal mouvement de guérilla kurde, le PKK, dont les combattants séparatistes s'opposent à l'Etat turc depuis les années 1980. Le conflit a fait plus de 40.000 morts.

Durant le mois écoulé, des avions de combat turcs ont opéré plus de 150 raids sur des objectifs kurdes dans le nord de l'Irak. Le PKK est considéré comme une organisation terroriste par la Turquie, les Etats-Unis et l'Union européenne.

Première publication : 22/09/2011

  • TURQUIE

    Au moins trois morts dans l'explosion d'une bombe à Ankara

    En savoir plus

  • TURQUIE - IRAK

    L'armée turque poursuit ses raids contre les rebelles kurdes dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • IRAK

    Soixante positions du PKK pilonnées par l'aviation turque dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)