Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tunisie : le Parlement assouplit la loi sur la consommation de stupéfiants

En savoir plus

JOURNAL DE CAMPAGNE

Marine Le Pen et Emmanuel Macron présents à l'hommage au policier Xavier Jugelé

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'hommage à Xavier Jugelé émeut mais n'évite pas les polémiques

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Louis Aliot : "Emmanuel Macron est soutenu par les marchés financiers"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Louis Aliot : "Il y aura une nouvelle Europe, un nouveau traité"

En savoir plus

FOCUS

À la "Frontière Sud" du Mexique, où commence vraiment le mur contre les migrants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Reda Kateb, un Django Reinhardt qui nous parle d'aujourd'hui

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Travaillez, M. Macron"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La majorité des Français n'a pas de candidat au second tour"

En savoir plus

REPORTERS

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 21h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 27/09/2011

France, terre promise des Roms ?

Depuis l’entrée de la Roumanie dans l’Union Européenne, la France fait face à un afflux de Roms rêvant d’une vie meilleure. Mais l’expulsion est souvent au bout du chemin. C’est le retour à la case départ. Loin d’être découragés, les Roms ne renoncent pas à vouloir vivre en France. FRANCE 24 a suivi le périple d’une de ces familles.

Discriminés en Roumanie, les Roms ont pris la route de l’Europe de l’Ouest à la recherche d’une vie meilleure. A Barbulesti, petit village situé à une soixantaine de kilomètres de la capitale roumaine Bucarest la moitié des 7 000 Roms qui y habitent fait des allers-retours en France. C’est le cas des Duduveica. Cette famille a vécu trois ans à Boulogne-sur-Mer, ville située au nord de la France. Mais ils ont été expulsés à l’été 2010 et, depuis, ils n’ont qu’un seul rêve : retourner en France qui représente pour eux la terre promise. "J’ai vu mon père qui faisait la manche. Et ça, ce n’est pas une bonne vie. Je ne veux pas avoir la vie de mon père", lance Roméo Duduveica, l’aîné de la famille âgé de 15 ans.

La décision est prise. Les Duduveica, le père, la mère et les deux garçons, Roméo et Adrian, sont prêts pour le départ. Après avoir entassé toutes leurs affaires dans un petit sac ils prennent la route du retour en France. Peu importe la distance : 3 000 kilomètres à parcourir serrés les uns à côté des autres. Leur aventure s’achève sur la Côte d’Azur, dans le sud de la France. Après la misère de Barbulesti, la Croisette à Cannes, fait rêver. Pour les Duduveica c’est le paradis. C’est dans cette région qu’ils ont des contacts : des Roms de leur village qui s’y sont déjà installés. "Maintenant que j’ai une chance de devenir quelqu’un, je ne veux pas la rater, affirme Roméo. Ici, j’ai le moral".

Laura, la mère, sait très bien que ses deux enfants n’ont aucune chance de s’en sortir s’ils ne vont pas à l’école. L’inscription dans un établissement scolaire est sa première priorité. Avec l’aide de Richard Pfau, du réseau Education sans frontières, la famille réussit à obtenir au Secours catholique une domiciliation à Grasse, ville située sur la Côte d’Azur. C’est ici qu’ils ont trouvé un hébergement vacant, sans eau ni électricité dans la banlieue industrielle avec quatre autres familles de Barbulesti. "Il ne faut jamais perdre l’espoir, car il y a toujours des choses à faire, déclare Roméo, le sourire aux lèvres. Tant que tu es en vie et en bonne santé, tu peux toujours t’en sortir".

Guidés par Richard Pfau, les Duduveica arrivent à obtenir un rendez-vous avec le principal du collège Saint Hilaire à Grasse. En moins d’une heure les enfants sont inscrits dans cette école et la famille est plus tranquille. En effet, devant les autorités, le dossier des Duduveica, en cas d'arrestation, peut sembler plus favorable.

Les Duduveica ont gagné leur pari. Les parents ont misé sur leurs enfants pour s’ouvrir les portes de la France. Pour eux, une autre vie est désormais possible, sur la Côte d’Azur.

Par Mirel BRAN

COMMENTAIRE(S)

Les archives

21/04/2017 Planète

France : à Bure, le futur cimetière nucléaire fait débat

Dans l'est de la France, le village de Bure est devenu un point de ralliement pour de nombreux écologistes. Cette zone doit accueillir le futur centre d'enfouissement de déchets...

En savoir plus

14/04/2017 France

France : l'hôpital public, un grand malade ?

Médecins, infirmiers, aides-soignants, cadres ou encore directeurs... Ils avaient choisi l'hôpital public parce qu'il soigne tous les malades sans exception, du sans-abri au...

En savoir plus

07/04/2017 FRANCE

Désillusionnés et indécis : les Français se confient à l'heure du vote

Il y a cinq ans, nous prenions le pouls de la France à l'heure du vote pour la présidentielle. Nous partions à la rencontre de citoyens de tous horizons qui nous confiaient leurs...

En savoir plus

31/03/2017 FRANCE

Vidéo : "Si je reviens un jour", sur les traces de Louise Pikovsky

Le webdocumentaire "Si je reviens un jour" raconte l'histoire de Louise Pikovsky, une jeune fille juive déportée. Pendant un an, une journaliste de France 24 et une professeure...

En savoir plus

23/03/2017 EUROPE

Vidéo : en Crimée, les dissidents matés par Moscou

Trois ans après l'annexion de la péninsule ukrainienne, la Russie a déployé tout son arsenal judiciaire et policier pour faire taire les voix dissidentes. Qu'il s'agisse des...

En savoir plus