Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Kenya : le gouvernement dissout le comité olympique

En savoir plus

LE DÉBAT

France - arrêtés anti-burkini : une dérive politique ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

France - arrêtés anti-burkini : une dérive politique ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Disparition de Sonia Rykiel, femme libre et "reine du tricot"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping : "Ali Bongo est incapable de diriger le Gabon"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ali Bongo : "L’opposition ne parle que de mon acte de naissance"

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : la politique migratoire de Merkel pèse dans la campagne pour les régionales

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Destruction des mausolées de Tombouctou : 9 à 11 ans de prison requis contre Ahmad Al Mahdi

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Ville morte en RDC" : une mobilisation inégale dans le pays

En savoir plus

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 27/09/2011

France, terre promise des Roms ?

Depuis l’entrée de la Roumanie dans l’Union Européenne, la France fait face à un afflux de Roms rêvant d’une vie meilleure. Mais l’expulsion est souvent au bout du chemin. C’est le retour à la case départ. Loin d’être découragés, les Roms ne renoncent pas à vouloir vivre en France. FRANCE 24 a suivi le périple d’une de ces familles.

Discriminés en Roumanie, les Roms ont pris la route de l’Europe de l’Ouest à la recherche d’une vie meilleure. A Barbulesti, petit village situé à une soixantaine de kilomètres de la capitale roumaine Bucarest la moitié des 7 000 Roms qui y habitent fait des allers-retours en France. C’est le cas des Duduveica. Cette famille a vécu trois ans à Boulogne-sur-Mer, ville située au nord de la France. Mais ils ont été expulsés à l’été 2010 et, depuis, ils n’ont qu’un seul rêve : retourner en France qui représente pour eux la terre promise. "J’ai vu mon père qui faisait la manche. Et ça, ce n’est pas une bonne vie. Je ne veux pas avoir la vie de mon père", lance Roméo Duduveica, l’aîné de la famille âgé de 15 ans.

La décision est prise. Les Duduveica, le père, la mère et les deux garçons, Roméo et Adrian, sont prêts pour le départ. Après avoir entassé toutes leurs affaires dans un petit sac ils prennent la route du retour en France. Peu importe la distance : 3 000 kilomètres à parcourir serrés les uns à côté des autres. Leur aventure s’achève sur la Côte d’Azur, dans le sud de la France. Après la misère de Barbulesti, la Croisette à Cannes, fait rêver. Pour les Duduveica c’est le paradis. C’est dans cette région qu’ils ont des contacts : des Roms de leur village qui s’y sont déjà installés. "Maintenant que j’ai une chance de devenir quelqu’un, je ne veux pas la rater, affirme Roméo. Ici, j’ai le moral".

Laura, la mère, sait très bien que ses deux enfants n’ont aucune chance de s’en sortir s’ils ne vont pas à l’école. L’inscription dans un établissement scolaire est sa première priorité. Avec l’aide de Richard Pfau, du réseau Education sans frontières, la famille réussit à obtenir au Secours catholique une domiciliation à Grasse, ville située sur la Côte d’Azur. C’est ici qu’ils ont trouvé un hébergement vacant, sans eau ni électricité dans la banlieue industrielle avec quatre autres familles de Barbulesti. "Il ne faut jamais perdre l’espoir, car il y a toujours des choses à faire, déclare Roméo, le sourire aux lèvres. Tant que tu es en vie et en bonne santé, tu peux toujours t’en sortir".

Guidés par Richard Pfau, les Duduveica arrivent à obtenir un rendez-vous avec le principal du collège Saint Hilaire à Grasse. En moins d’une heure les enfants sont inscrits dans cette école et la famille est plus tranquille. En effet, devant les autorités, le dossier des Duduveica, en cas d'arrestation, peut sembler plus favorable.

Les Duduveica ont gagné leur pari. Les parents ont misé sur leurs enfants pour s’ouvrir les portes de la France. Pour eux, une autre vie est désormais possible, sur la Côte d’Azur.

Par Mirel BRAN

COMMENTAIRE(S)

Les archives

18/08/2016 Afghanistan

Afghanistan : à Kunduz, dans l’ombre des Taliban

Il y a près d’un an, les Taliban se sont brièvement emparés de Kunduz, ville stratégique du nord-est de l’Afghanistan. Ils en ont été chassés quinze jours après leur arrivée,...

En savoir plus

29/07/2016 JO de Rio 2016

Vidéo : les Jeux olympiques des réfugiés

À Rio, parmi les nombreux sportifs venus du monde entier pour les Jeux olympiques, dix d'entre eux ont un profil particulier. Ce sont des réfugiés qui ont fui la guerre, la...

En savoir plus

23/06/2016 Première Guerre mondiale

Grande Guerre : quand le nord de la France vivait à l'heure allemande

Pendant la Grande Guerre, 13 départements français ont subi l’occupation allemande. Quatre ans durant lesquels deux millions de Français ont vécu une cohabitation forcée avec les...

En savoir plus

08/07/2016 Tchad

Vidéo : Le récit de la progressive mise au ban du Tchadien Hissène Habré

Hissène Habré, président du Tchad entre 1982 et 1990, a été condamné en mai 2016 à la prison à perpétuité pour "crimes contre l'humanité, torture, crimes de guerre et viols"....

En savoir plus

03/06/2016 Cinéma africain

Nollywood, l'eldorado du cinéma au Nigeria

Le Nigeria peut se targuer de détenir la deuxième industrie cinématographique au monde. Son influence culturelle s'est largement étendue en dehors des frontières de l'Afrique....

En savoir plus