Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 26/09/2011

Robert Ford, le visage de la diplomatie américaine en Syrie

L’ambassadeur américain en Syrie critique la répression en cours dans le pays. Yahoo est accusé de censure sur le web américain, la toile réagit. Et une vidéo se penche sur les évolutions récentes de l’industrie musicale.

Robert Ford, le visage de la diplomatie américaine en Syrie


"Les manifestants syriens sont de plus en plus tentés de recourir à la violence pour répondre à la sanglante répression du régime". C’est ce qu’affirme Robert Ford, l’ambassadeur américain en Syrie, dans un récent entretien accordé au site The Huffington Post. Il rappelle toutefois que si les opposants ont pu bénéficier du soutien de la communauté internationale, c’est en grande partie parce que leur mouvement est jusqu’ici resté pacifique.

Ce diplomate confirmé s’est ainsi attiré les foudres du régime de Bachar Al-Assad pour son soutien ouvert au mouvement de contestation qui secoue le pays depuis 6 mois. Une campagne diplomatique peu orthodoxe qui a débuté en juillet dernier. Accompagné de son homologue français Eric Chevalier, il s’était rendu à Hama, une ville qui était alors assiégée par les forces de sécurité.

Fin août, il a été pris à parti par des manifestants pro-Assad alors qu’il assistait à un rassemblement d’avocats à Damas. Une vidéo amateur de l’incident a ensuite été largement diffusée à la télévision officielle qui l’a accusé d’avoir voulu organiser une manifestation contre le pouvoir dans capitale.

Critiqué sur la page Facebook de son ambassade, qu’il utilise pour dialoguer avec les Syriens, Robert Ford a répliqué dans ce communiqué. Une note dans laquelle il dénonce la répression exercée par le régime qui provoque, selon lui, une spirale de la violence.

Sa dernière sortie date d’il y a moins de deux semaines, quand il s’est rendu aux obsèques de Giyath Mattar, un activiste mort sous la torture pendant sa détention. Après son départ de la cérémonie, les funérailles ont été attaquées par des forces de sécurité, faisant au moins un mort, selon des activistes syriens.

 

Yahoo accusé de censure sur la toile américaine

Le géant du web, Yahoo, aurait empêché en début de semaine les utilisateurs de son service mail aux Etats-Unis d'envoyer des messages relatifs à « l'occupation de Wall Street », une initiative lancée samedi par des activistes américains pour protester contre un système financier qui favorise, selon eux, les riches au détriment des citoyens ordinaires. Une tentative de censure que les internautes dénoncent vivement sur la toile.

Plusieurs utilisateurs de la messagerie en ligne de Yahoo ont ainsi posté sur le web des vidéos comme celles-ci montrant que les mails contenant les mots ou l’adresse du site « occupy wall street » ne pouvaient pas être envoyés à leurs destinataires. A chaque tentative d’envoie, un même message apparaissait à l’écran avertissant que le courriel en question contenait des éléments suspects et qu’il ne pouvait donc pas être expédié.

Une nouvelle qui s’est rapidement propagée sur les réseaux sociaux où les internautes ont pu constater par eux-mêmes que le blocage était bel et bien mis en œuvre par Yahoo, provoquant une multiplication des critiques à son égard. Une accusation de censure politique qui n’est pas une première pour la société américaine rappelle « Think Progress.org ». Le site explique ainsi que Yahoo est régulièrement épinglé pour son aide fournie à différents régimes autoritaires, et notamment au gouvernement chinois, dans la traque de cyberdissidents.

Face au tollé provoqué par cette initiative, Yahoo a fini par présenter ses excuses en ligne tout en affirmant que cette censure n’était pas intentionnelle et que le problème était désormais résolu.

Malgré cette polémique, les activistes tentent, eux, de poursuivre leur mouvement sur le terrain. Un mouvement pacifique qui se heurte à une forte présence policière dans le quartier financier de Manhattan. En effet, comme on peut le voir sur ces images filmées par des protestataires, plusieurs d’entre eux ont été arrêtés mardi par les autorités.

 

Des célébrités dans la Guerre des étoiles

Ghandi, le rappeur américain Snoop Dogg ou encore l’actrice Angelina Jolie sont autant de personnalités dont l’image a été détournée grâce à un logiciel de retouches photos pour devenir les derniers héros de la saga de George Lucas, Star Wars. Des créations amusantes qu’il sera possible de retrouver sur le site « Worth 1000 ».

 

Shalom Amigos

Shalom Amigos est un webdocumentaire qui raconte l’odyssée de milliers de juifs allemands et autrichiens qui ont trouvé refuge en République dominicaine pendant la Seconde guerre mondiale. En 1938, Roosevelt réunit à Evian-Les-Bains 32 nations et leur propose d’accueillir les juifs persécutés par l’Allemagne nazie. Tous refusent, sauf la République dominicaine. Plus de 2500 juifs seront ainsi sauvés grâce à l’opération DORSA. Ce webdocumentaire retrace l’histoire de ces réfugiés et raconte leur rencontre avec les autochtones, leur intégration et celles de leurs descendants.

 

Vidéo du jour

Suivre l’évolution de l’industrie musicale en chiffres… c’est ce que propose les auteurs de cette vidéo très dynamique qui fournit tout un tas de statistiques liées aux ventes de disques avant et après l’apparition des plateformes de téléchargements en ligne mais aussi de nombreuses informations en tout genre. Les internautes apprendront ainsi qu’en 2002, 43 millions de CD ont été achetés en Grande-Bretagne contre seulement 2 millions en 2009 ou encore que 70% des ventes de musique dans le monde sont effectuées par 4 majors. 29
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=_AMf_OpOIvo

 

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

18/09/2014 Réseaux sociaux

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

Au sommaire de cette édition : les jeunes internautes iraniens contournent massivement la censure en ligne; au Kenya, les mauvais parents sont dénoncés sur Facebook; et un...

En savoir plus

17/09/2014 Réseaux sociaux

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

Au sommaire de cette édition : Wikileaks dénonce des pays ayant recours à des logiciels espions pour surveiller la Toile; en Angleterre, un projet de « zoo humain » choque les...

En savoir plus

16/09/2014 Réseaux sociaux

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

Au sommaire de cette édition : la Toile appelle les médias à censurer les vidéos de l’organisation de l’Etat islamique; la tendance du « Book Bucket Challenge » déferle sur le...

En savoir plus

13/09/2014 Réseaux sociaux

Le web révolutionne le journalisme d'investigation

Et si l'avenir du journalisme d'investigation passait par le web ? "Enquête ouverte" est le premier site français qui utilise le "crowdsourcing" pour recueillir de nouvelles...

En savoir plus

15/09/2014 Réseaux sociaux

La Toile réagit à l'exécution de David Haines

Au sommaire de cette édition : la Toile fait part de son émotion après l’exécution de David Haines; les responsables politiques philippins sont invités à prendre les transports...

En savoir plus