Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"L'Italie cède au diktat de l'Europe"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Guy Forget : "C'est une nouvelle version du tournoi de Roland-Garros"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Timochenko : "Je ne regrette pas ce que j'ai fait" en Colombie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Madagascar : la justice exige la nomination d'un gouvernement d'union nationale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Irlande: référendum historique sur l'avortement

En savoir plus

TECH 24

VivaTech 2018 : Paris veut s'imposer sur la mappemonde du numérique

En savoir plus

BILLET RETOUR

La bataille et ses héros en mémoire, Kobané se reconstruit

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

En Guadeloupe, les papilles des Antilles

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Coalition populiste en Italie : une nouvelle crise en Europe ?

En savoir plus

SPORT

Les Bleus emportés par la marée Black

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/09/2011

Les All Blacks n'ont pas déçu leur public en remportant leur face-à-face tant attendu face au XV de France (37-17). Mais malgré la défaite, les Bleus ont montré des signes encourageants en seconde mi-temps.

AFP - La Nouvelle-Zélande s'est qualifiée pour les quarts de finale du Mondial-2011 de rugby après sa victoire (37-17) contre le XV de France (mi-temps: 19-3), samedi à l'Eden Park d'Auckland (poule A).

Les All Blacks sont les premiers qualifiés pour les quarts de finale. Les Français devront quant à eux assurer leur qualification au cours de leur dernier match de poule face aux îles Tonga le 1er octobre à Wellington.

Face aux Tongiens, un point seulement suffira aux Français pour assurer leur présence en quarts de finale, potentiellement contre l'Angleterre.

Les All Blacks, qui luttent depuis 24 ans pour reconquérir le titre mondial, devraient quant à eux vraisemblablement être opposés à l'Argentine ou à l'Ecosse.

Passées huit minutes de possession en début de partie, les Français, dominés dans le combat, en mêlée, dans le jeu au sol et dépassés par la vitesse d'exécution des All Blacks, ont pris l'eau et encaissé au total cinq essais par des Néo-Zélandais particulièrement déterminés, quatre ans après leur élimination en quart de finale du Mondial-2007 à Cardiff (20-18).

La première incursion néo-zélandaise dans le camp français faisait mouche avec l'essai du 3e ligne Adam Thomson (10e), rapidement suivi par celui de l'ailier Cory Jane (17e). L'ouvreur Dan Carter passait ensuite en revue la défense française pour offrir le troisième essai néo-zélandais à l'arrière Israel Dagg (21e).

Avant la pause, les Français se contentaient d'une pénalité de Dimitri Yachvili, sur une obstruction du 3e ligne Jerome Kaino (39e). Mais le supplice se poursuivait dès la reprise avec le doublé de Dagg sur une percée de Carter initiée par Sonny Bill Williams.

Les Français franchissaient enfin la ligne d'essai adverse grâce à Maxime Mermoz, qui interceptait une passe de Carter. Yachvili transformait (29-10, 54e).

Les All Blacks géraient tranquillement la dernière demi-heure. Carter ajoutait un drop. Les Français croyaient rendre la défaite moins amère avec un second essai inscrit par François Trinh-Duc, entré en jeu à la place de Morgan Parra, mais encaissaient un cinquième essai sur le renvoi, inscrit par Sonny Bill Williams.

Première publication : 24/09/2011

  • COUPE DU MONDE DE RUGBY

    Nouvelle-Zélande-France : un ancien Bleu et un ex-All Black donnent leur pronostic

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE DE RUGBY 2011

    Les All Blacks sortent l'armada pour affronter le XV de France

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE DE RUGBY 2011

    Mauvaise langue, la presse néo-zélandaise ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)