Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 26/09/2011

"Victoire historique de la gauche aux sénatoriales"

Presse française, Lundi 26 septembre. Au menu de la presse française ce matin, la victoire de la gauche aux élections sénatoriales, une première dans l’histoire de la Vème République. Des résultats qui redonnent des espoirs au PS à 7 mois de la présidentielle.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
La presse française revient largement  ce matin sur cette victoire de la gauche aux sénatoriales.
 
Je vous propose de voir ça avec France Soir, qui consacre sa Une à un homme jusque là inconnu du grand public, c’est le patron du PS au Sénat, Jean-Pierre Bel, qui pourrait devenir président du Sénat, et donc le deuxième personnage le plus important de la République, puisque ce serait lui qui aurait la charge d’assurer l’interim en cas d’incapacité du Président de la République.
France Soir qui parle d’une victoire «historique» puisque c’est effectivement la première fois dans l’histoire de la Vème République que la gauche emporte la majorité au Sénat.
 
Libération de son côté consacre sa Une aux ors du palais du Luxembourg avec ce titre: «La prise du palais».
Des résultats dont le journal ne revient pas ce matin: «Après la découverte de particules allant plus vite que la lumière, (voici donc) le basculement à gauche du Sénat! (Certes) les conséquences politiques directes ne seront sans doute pas cycloniques: le secret des urnes et des manœuvres n’excluant même pas le maintien du président Larcher ! Mais, pour la droite, c’est d’ores et déjà une sanction électorale et surtout symbolique».
 
Même son de cloche du côté de l’Humanité, qui explique qu’à travers ce vote,
«nombre d’élus ruraux ou de communes moyennes (ont laissé s’exprimer) un mécontentement grandissant face à la dégradation des conditions de gestion des
collectivités locales. La colère des élus de proximité a (finalement) relayé celles de leurs électeurs et a laissé quelques traces dans les urnes dimanche».
 
Une analyse au diapason de la presse quotidienne régionale, qui évoque, à l’image de Sud Ouest, une victoire qui serait «autant qu’une victoire de la gauche, une défaite et un camouflet personnel pour Nicolas Sarkozy», et montrerait «combien des élus issus de la France profonde, méprisés et malmenés, ne se reconnaissent plus ou pas dans ce président de la République et dans la politique qu'il prétend incarner».
Nicolas Sarkozy qui aurait «sa large part dans cette déroute dont il voudrait se dédouaner» écrit également la République du Centre, tandis que de son côté la Montagne parle d’un «nouveau désaveu électoral, dans la longue série de son désamour national».
 
Pour la première fois depuis 1958, la droite et le centre sont désormais minoritaires à la Haute assemblée, et ce matin le Figaro d’un «coup de tonnerre» dans la vie politique française.
Le journal qui minimise toutefois cette victoire en parlant de résultats qui doivent  être «relativisés puisqu’ils (ne seraient) que la traduction des succès engrangés par le PS depuis plusieurs années lors des élections locales».
 
Résultats aussi des divisions internes de l’UMP, écrit le Figaro, qui ont conduit à l’élection de candidats dissidents souvent élus au détriment de ceux de l’UMP, notamment à  Paris et dans les Hauts-de-Seine, pourtant fief du parti présidentiel.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

24/07/2014 Russie

"Empathie et sympathie"

Presse internationale, Jeudi 24 juillet 2014. Au menu de cette revue de presse, la critique de la stratégie de communication israélienne, les 100 jours de la disparition des...

En savoir plus

24/07/2014 Nicolas Sarkozy

"Come prima"

Presse française, Jeudi 24 juillet 2014. Au menu de cette revue de presse, la manifestation de soutien à Gaza, hier à Paris, la publication par les parlementaires de la liste de...

En savoir plus

23/07/2014 Allemagne

"Nobel de la paix pour Tsahal"

Presse internationale, Mercredi 23 juillet 2014. Au menu de cette revue de presse, les tensions diplomatiques consécutives à l’opération israélienne à Gaza, et celles provoquées...

En savoir plus

23/07/2014 Djihad

"Radical"

Presse française, Mercredi 23 juillet 2014. Au menu de cette revue de presse, les inquiétudes du gouvernement français, qui redouterait de nouveaux dérapages antisémites en marge...

En savoir plus

22/07/2014 Réseaux sociaux

"Ceci est mon corps"

Presse internationale, Mardi 22 juillet 2014. Au menu de cette revue de presse, l’offensive de l’armée israélienne à Gaza, et la guerre des images à laquelle elle donne lieu....

En savoir plus