Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bye Bye l'UE !

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cinéma : "Félicité", portrait d'une guerrière du quotidien à Kinshasa

En savoir plus

FACE À FACE

Valls votera Macron : le ralliement de trop pour "En Marche" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump contre la planète"

En savoir plus

FOCUS

Italie : la maire populiste de Rome, Virginia Raggi, à l'épreuve du pouvoir

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Amis Britanniques, vous nous manquez déjà. Ou pas"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Daily Mail traite le Brexit par-dessus la jambe

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Richard Ferrand : "Les amours tardives sont rarement désintéressées"

En savoir plus

LE DÉBAT

Conférence annuelle de l'AIPAC : quel avenir pour les relations israélo-américaines ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 27/09/2011

"La droite a peur"

Presse française, Mardi 27 septembre. Au menu de la presse française ce matin, le décryptage des résultats des sénatoriales, une mauvaise nouvelle de plus pour Nicolas Sarkozy, dont la fin du mandat est également plombée par la crise et les affaires.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse française avec France Soir qui revient ce matin sur l’échec de la droite aux sénatoriales.
 
France Soir qui fait dans la question rhétorique, puisque le journal se demande ce matin si Nicolas Sarkozy n’a pas déjà perdu l’élection de 2012.
«Certes, écrit le journal, la route est encore longue d’ici le premier tout de la présidentielle, mais le nombre de ceux qui dans son propre camp, espèrent secrètement que Nicolas Sarkozy renoncera à se présenter a fortement augmenté».
 
Un désarroi qui fait la Une également de Libération, qui titre ce matin: «La droite a peur». Le journal pour qui «les ors du Palais du Luxembourg, dangereux trompe-l’œil, ne (doivent pas faire) oublier aux socialistes la malédiction qui veut que les victoires à l’échelle locale se sont payées, ces quinze dernières années, d’une faiblesse structurelle au plan national»; bref, ce n’est pas gagné, mais effectivement, à droite, les tentatives pour «enrayer la spirale de la défaite» s’annoncent difficiles.
Libération parle d’un mandat «à l’agoni », de la fin d’un quinquennat plombé par la crise et les affaires.
 
La dernière en date étant l’objet de nouvelles révélations sur le site mediapart, qui nous apprend que l'enquête du juge Renaud Van Ruymbeke sur les dimensions politiques de l'affaire Takieddine, impliquerait désormais l'Elysée. Son ex-épouse aurait raconté que Thierry Gaubert, qui est soupçonné d'avoir transporté des valises remplies d'espèces en 1995, aurait offert un luxueux séjour à Venise à Nicolas Sarkozy, dans les années 90.
 
A voir aussi pour terminer sur ce sujet, le dessin de Plantu dans le Monde: «encore des mallettes, mais cette fois, elles sont vide », mallettes de billets contre mallettes de bulletins de vote.
 
Du côté du Figaro, on reste stoïque; c’est à voir ce matin avec une Une consacrée à un Président droit dans ses bottes.
Le Président qui préfèrerait «privilégier le lutte contre la crise» et aurait choisi de ne pas s’exprimer pour le moment sur la situation politique et sur les affaires;  «la meilleure façon de perdre une élection présidentielle, c’est de se persuader qu’on l’a déjà perdue» écrit le Figaro, pour qui «le renoncement est interdit».
 
La majorité qui va devoir affronter aujourd’hui les enseignants. Le Parisien nous explique que la quasi-totalité des syndicats enseignants du public et du privé ont appelé à cette journée de grève pour protester contre les suppressions de poste dans l’Education nationale ; une association public/privé assez inédite en France.
 
Pour terminer Meriem, je vous propose une jolie histoire qu’on a lue dans le Parisien, tojours, ça s’appelle «l’échappée belle des détenues», il s’agit du Tour cycliste pénitentiaire dans le sud de la France et auquel participent 15 détenus, encadrés par autant de surveillants.
 
A voir aussi ce matin, dans Libération, ce combat de deux associations féministes, qui lancent aujourd’hui une campagne pour la suppression de la case «mademoiselle» dans les formulaires.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

29/03/2017 Revue de presse internationale

"Trump contre la planète"

Au menu de cette revue de presse internationale du mercredi 29 mars : le déclenchement du Brexit, l’acquittement de Simone Gbagbo jugée pour crimes contre l’humanité par la...

En savoir plus

29/03/2017 Revue de presse française

"Amis Britanniques, vous nous manquez déjà. Ou pas"

Au menu de cette revue de presse française du mercredi 29 mars : le début du Brexit, les programmes économiques des candidats à la présidentielle française passés au crible par...

En savoir plus

28/03/2017 Revue de presse internationale

"Le Brexit, début de l'implosion du Royaume-Uni ?"

Au menu de cette revue de presse internationale du mardi 28 mars : le bras de fer entre Theresa May et Nicola Sturgeon, à la veille du déclenchement du Brexit, l’arrestation de...

En savoir plus

28/03/2017 Revue de presse française

"Le mystère Fillon"

Au menu de cette revue de presse française du mardi 28 mars : la suite du mouvement social en Guyane, la convocation de Penelope Fillon par les juges, la contre-attaque de son...

En savoir plus

27/03/2017 Revue de presse internationale

"Trump, honteux et confus"

Au menu de cette revue de presse internationale du lundi 27 mars : la campagne pour le référendum en Turquie, les deux ans de l’intervention de la coalition emmenée par l’Arabie...

En savoir plus