Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Economie

Apple s'apprête à dévoiler son nouvel iPhone... ou plus si affinités

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 04/10/2011

Pour la première fois, ce mardi, le nouveau patron d’Apple, Tim Cook, va monter sur scène pour présenter l'iPhone 5. Un baptême du feu d'autant plus attendu que le groupe pourrait présenter deux smartphones au lieu d'un.

Les mordus d’iPhone n’ont plus que quelques heures à attendre. Apple doit, mardi soir, publiquement “parler de l’iPhone”, comme l'indique sobrement un communiqué de la firme à la pomme. Un événement doublement attendu puisqu'il sera l'occasion de dévoiler le successeur du smartphone star d’Apple ainsi que les talents d'animateur de Tim Cook, parachuté à la tête du groupe depuis le départ définitif de l'emblématique Steve Jobs le 25 août.

Depuis plusieurs semaines, le landernau technologique se demande surtout s’il sera question, lors du levée de rideau, d’iPhone ou... d’iPhones. Apple pourrait en effet présenter deux téléphones. Une version légèrement retouchée de l’actuelle iPhone 4, qui serait vendue moins cher, et son successeur, équipé des dernières innovations "made in Apple". Une rumeur née d'une bourde de l’ancien vice-président des États-Unis Al Gore. Lors d’une conférence en Afrique du Sud, le 21 septembre, l'ancien numéro deux américain, qui siège depuis 2003 au conseil d’administration d’Apple, avait lâché qu’il y aurait “des iPhones présentés en octobre”.

Toujours plus

“L’iPhone 4 est toujours l’un des smartphones les plus vendus au monde et Apple pourrait probablement en vendre encore des millions s’il décidait de baisser sensiblement le prix”, explique GigaOM, site spécialisé dans les nouvelles technologies qui croit dur comme fer à cette hypothèse. Une telle annonce se justifierait également au regard du nombre croissant des smartphones bon marché fonctionnant sous Android, le système d’exploitation de Google. Apple n’aurait aucune envie de laisser son principal concurrent s’accaparer toute un partie du marché des téléphones portables sans livrer bataille.

Pour le reste, le géant de Cupertino (Californie) devrait être fidèle à sa tradition du “toujours plus”. L’iPhone 5 s’amincirait encore un peu plus pour conserver le titre de smartphone le plus fin au monde. Un régime qui s’accompagnerait d'un écran plus large et d'un appareil photo plus performant. Le nouveau modèle serait aussi plus puissant et rapide grâce à un nouveau moteur sous le capot.

Rien de révolutionnaire à l’horizon donc, si ce n’est que le nouveau PDG d’Apple, Tim Cook, tiendra à cette occasion le haut du pavé. Une première durant laquelle il devra faire la preuve qu’il peut susciter, sur scène, le même emballement médiatique que Steve Jobs.

Première publication : 28/09/2011

  • TECHNOLOGIES

    Apple : des iPhone et des Chinois pour des résultats record

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Apple affiche sa bonne santé mais reste silencieux sur celle de Steve Jobs

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIE

    Le dauphin Tim Cook prend la place du maître Steve Jobs

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)