Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Manuel Valls, le Tony Blair français ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Simple appareil"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le gazoduc "Force de Sibérie" : l'appel de la Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Comme le disait ma grand-mère"

En savoir plus

SUR LE NET

Les hommages à Michael Brown se multiplient sur Internet

En savoir plus

DÉBAT

Mali - pourparlers à Alger : peut-on croire à la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine : la Russie en guerre contre l'Europe ?

En savoir plus

FOCUS

Les géants américains du tabac à l'assaut de la cigarette électronique

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 29/09/2011

"Mister Taxman"

Presse française, Jeudi 29 septembre. Au menu de la presse française ce matin, le budget 2012, placé sous le double signe de la réduction des dépenses et de l’augmentation des impôts, le deuxième débat entre les socialistes, un nouvel épisode des feuilletons Bettencourt et DSK, et le Bhoutan.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
  
On commence cette revue de presse française avec la Tribune, qui revient ce matin sur la présentation du budget 2012.
 
Un budget qui prévoit une grosse réduction des dépenses publiques, mais les réjouissances ne s’arrêtent pas là, puisque l’Etat va devoir aussi augmenter les impôts ; d’où ce titre ce matin à la Une de la Tribune: Nicolas Sarkozy est «Mister Taxman», le Président qui défend des hausses d’impôts ô combien délicates en période électorale, en expliquant que c’est là le seul moyen de réduire la dette et de garder le triple A.
D’après le journal, son «quinquennat s’achève sur des niveaux de dette, de déficits, de dépenses publiques et de prélèvements jamais atteints. Certes, la crise est largement en cause, mais on ne peut s’empêcher de constater que ce résultat est aussi le fruit des retards pris par la France dans l’ajustement de ses finances publiques et d’une mauvaise politique économique».
 
Ce à quoi le Figaro répond en substance que ces questions métaphysiques ne sont plus vraiment d’actualité: «à compter du 15 octobre, les caisses de l’État seront vides et il va devoir régler toutes ses dépenses en empruntant. Cela signifie aussi que tout ce que les Français paieront en impôt sur le revenu servira exclusivement à régler les seuls intérêts de la dette, qui  coûtent désormais davantage que l’Éducation nationale», «l’Etat est au pied du mur».
 
Il est aussi beaucoup question ce matin du deuxième débat des six candidats socialistes à la primaire, un débat jugé plus dynamique que le premier.
«Enfin le débat s’anime» écrit le Parisien, qui a suivi le débat avec des militants socialistes. Et si tout le monde affichait hier soir une belle unité, le député de Corrèze est souvent égratigné: François Hollande, dit un militant, «c’est celui qui a perdu 20 kg mais qu’on attend toujours sur le fond. En duel face à Sarkozy, il est mort».
 
Pour le moment en tout cas l’intérêt des Français pour cette primaire ne se dément pas, au point que le PS s’inquiéterait maintenant d’une participation trop forte d’après France Soir.
 
A voir aussi ce matin, la confrontation entre DSK et Tristane Banon, à lire dans le Figaro, qui nous apprend que DSK et la jeune femme ne devraient pas se parler en face à face, mais répondre l’un après l’autre aux questions des enquêteurs.
 
Et puis de son côté Libération titre ce matin sur «la chute des hommes du Président», avec la suite dans la série judiciaire de cette rentrée.
Philippe Courroye, le procureur de Nanterre, devrait être mis en examen pour avoir fait espionner des journalistes qui ont enquêté sur l’affaire Bettencourt, tandis que deux autres proches de Nicolas Sarkozy, deux responsables de la police, Fréderic Péchenard et Bernard Squarcini, devraient également être entendus.
 
Pour terminer, je vous propose un petit tour par le Bhoutan, ce minuscule royaume himalayen qui a fait de la sauvegarde de l’environnement un pilier du bonheur national brut, un indicateur qui y remplace le produit intérieur brut.
Le Bhoutan, nous apprend le Monde, serait très exposé à la fonte des glaciers due à la hausse des températures, mais il disposerait de trop peu de moyens pour lutter contre ses conséquences: le bonheur national brut des Bhoutanais serait menacé.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

02/09/2014 Gastronomie

"Simple appareil"

Presse internationale, mardi 2 septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, le risque d'une intervention de l'armée au Pakistan, et la diffusion sur Internet de photos de...

En savoir plus

02/09/2014 Enseignement

"Comme le disait ma grand-mère"

Presse française, mardi 2 septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, la rentrée des classes pour 12 millions d'élèves, sur fond de fronde des élus contre la réforme des...

En savoir plus

01/09/2014 Afghanistan

"L'agneau russe"

Presse internationale, lundi 1er septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, les dernières déclarations de Poutine sur l'Ukraine, et le scepticisme suscité par la...

En savoir plus

01/09/2014 François Hollande

"J'aime les socialistes"

Presse française, lundi 1er septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, le discours de Manuel Valls à l'université d'été du PS. Un discours sifflé par une partie des...

En savoir plus

29/08/2014 guerre

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

Dans cette revue de presse proposée par Sandrine Gomes, un changement de ton et de rhétorique dans la presse anglo-saxonne face à l'"invasion" russe de l'Ukraine, des critiques...

En savoir plus