Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Culture

Bob Dylan le peintre fait polémique à New York

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/09/2011

L'exposition "Séries d'Asie" que le célèbre chanteur présente actuellement à New York déchaîne les passions : plusieurs de ses toiles ont été identifiées comme des copies de photographies célèbres, dont certaines du Français Henri Cartier-Bresson.

AFP - Une exposition de peintures de Bob Dylan fait polémique à New York, le chanteur semblant s'être largement inspiré de photos connues, et non, comme il l'affirme, de ses voyages en Asie.

Cette petite exposition, "Séries d'Asie", est présentée par la Galerie Gagosian près de Central Park. Les 18 oeuvres du chanteur y sont présentées comme une "réflexion visuelle" de Bob Dylan "sur ses voyages au Japon, en Chine, au Vietnam et en Corée. Il y représente des personnes, de l'architecture et des scènes de rues qui peuvent être clairement identifiées".

Certains fans du chanteur et le New York Times les ont effectivement identifiés, mais pas forcément à l'avantage de Bob Dylan.

Au moins trois de ces toiles semblent en effet directement copiées de photos connues et dans le domaine public, dont l'une du Français Henri Cartier-Bresson.

La photo de Cartier-Bresson, prise en 1948, montre deux Asiatiques en gros plan, surpris en grand conciliabule, l'un d'eux tenant un billet à la main.

"Trade", la peinture de Dylan, est identique : même positions, même gros plan, même personnages, mêmes détails.

"Opium", autre peinture de Dylan, ressemble à s'y méprendre à une photo du Français Léon Busy, ancien photographe du Gouvernerment général de l'Indochine, et qui à ce titre avait pris dans les années 20 de très nombreuses photos.

Peinture et photo sont là encore construites de la même façon: même décor, même personnage, une femme allongée à terre la tête posée sur le poing.

La troisième toile mise en cause, intitulée "Le Jeu", montrant deux hommes en train de jouer dans un appartement, sous l'oeil d'un troisième, semble là encore être très directement copiée d'une photographie de l'Ukrainien Dmitri Kessel.

Sur les sites internet consacrés au chanteur, les commentaires ne se sont pas fait attendre.

"C'est triste. Stupide et triste", commentait ainsi un fan sur www.expectingrain.com. "Je préfère accrocher sur mes murs les gribouillages de mes petits-enfants. Quelque chose d'honnête et d'unique", ajoutait-il.

La porte-parole de la galerie Gagosian Meg Blackburn a expliqué mercredi dans un courriel envoyé à l'AFP que Dylan s'inspirait pour ses peintures de "nombreuses sources, y compris des archives et des images historiques", mais que leur "résonance et leur fraîcheur viennent des couleurs et textures trouvées dans les scènes de la vie quotidienne qu'il a observées en Asie".

Bob Dylan, 70 ans, est depuis 50 ans l'une des figures majeures de la musique rock et folk, célèbre tant pour ses mélodies que pour ses textes engagés.

En 2004, il a publié son autobiographie, rapidement devenue un best-seller aux Etats-Unis.

Ses premières peintures remontent à 1974.

L'exposition ouverte depuis le 20 septembre est la première à à New York. Le chanteur avait déjà exposé certaines de ses oeuvres inspirées par ses voyages au Brésil à Copenhague l'an dernier.


 

Première publication : 29/09/2011

  • MUSIQUE

    Interdit de concerts en Chine, Bob Dylan annule plusieurs dates de sa tournée asiatique

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)