Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Pour une Europe du peuple"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

Afrique

Une ressortissante française enlevée près de Lamu

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/10/2011

La police locale recherchait samedi une Française enlevée dans la nuit de vendredi à samedi par des hommes armés sur l'île de Manda, dans l'archipel de Lamu. En trois semaines, c'est le second enlèvement de visiteur étranger sur la côte kényane.

REUTERS - Une ressortissante française a été enlevée sur la côte nord du Kenya dans la nuit de vendredi à samedi, a annoncé le chef de la police locale.

Selon un député, des hommes armés ont fait irruption au milieu de la nuit sur l'île de Manda, dans l'archipel de Lamu, où elle séjournait.

"Cette femme âgée est bien connue dans la région, elle vient régulièrement à Manda", a ajouté Abu Chiaba.

C'est le second enlèvement d'un visiteur étranger en trois semaines sur la côte kényane.

Début septembre, un commando armé s'en est pris à un couple de Britanniques dans une station touristique proche de Lamu. L'homme a été tué, la femme enlevée. Des pirates somaliens ont affirmé qu'elle était en captivité sur le sol somalien, attisant les craintes de voir les pirates opérer de plus en plus du côté kényan de la frontière.

"Nous avons déployé un contingent de policiers dans la région. L'armée est déjà sur place et un hélicoptère de la police est en vol", a déclaré samedi le chef de la police
locale, Adoli Aggrey.

Première publication : 01/10/2011

  • SAHEL

    Un an de détention pour les otages français au Niger

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Un Américain enlevé à Lahore par des hommes armés

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)