Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

  • En direct : "Aucune hypothèse écartée pour le crash de l'avion d'Air Algérie" déclare Hollande

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un Palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

EUROPE

Athènes n'atteindra pas ses objectifs de déficit public en 2011 et 2012

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/10/2011

La Grèce a confirmé qu'elle ne serait pas en mesure d'atteindre les objectifs fixés par ses bailleurs de fonds. Son déficit devrait atteindre 8,5% du PIB en 2011 puis 6,8% en 2012, soit 0,9 puis 0,3 point de plus que les demandes de ses partenaires.

AFP - La Grèce a confirmé dimanche qu'elle n'atteindrait pas l'objectif de réduction du déficit public fixé en juin pour 2011, mais a redressé la barre par rapport au dérapage constaté en septembre par ses créanciers, après l'introduction de nouvelles mesures d'austérité.

MISE AU CHOMAGE TECHNIQUE DE 30 000 FONCTIONNAIRES

Le déficit public de la Grèce sera ramené à 8,5% du PIB en 2011 contre 10,5% en 2010, selon le projet de budget 2012 examiné en conseil des ministres dimanche soir, a indiqué le gouvernement dans un communiqué dimanche.

Ce déficit reste supérieur à l'objectif de 7,4% du PIB fixé initialement dans la loi pluriannuelle votée en juin, mais il est sensiblement meilleur que la projection faite début septembre par la troïka des créanciers d'Athènes qui s'établissait aux alentours de 9,5% du PIB.

Les responsables de la troïka (UE-FMI-BCE) chargés d'inspecter les finances publiques du pays et l'assainissement des comptes avaient quitté Athènes le 2 septembre en demandant l'introduction de nouvelles mesures correctrices afin de réduire les dépenses et d'augmenter les recettes.

"Les mesures d'austérité supplémentaires annoncées pour 2011 et 2012 équivalent à 6,6 milliards d'euros" d'économies budgétaires supplémentaires, a indiqué le ministère des Finances dans un communiqué.

En 2012, le gouvernement grec table sur une poursuite de la réduction des déficits publics, en fixant un objectif de 6,8% du PIB au lieu de 6,5% prévu en juin, soit 14,65 milliards d'euros.

La Grèce devrait ainsi dégager l'an prochain pour la première fois un excédent primaire de 3,2 milliards d'euros de ses finances publiques, hors service de la dette.

Les dérapages sont dus pour une grande part à la profonde récession dans laquelle est plongée le pays soumis à une cure d'austérité sans précédent, et qui anticipe désormais une chute de son PIB de 5,5% en 2011 au lieu du recul de 3,8% prévu en mai dernier.

Première publication : 02/10/2011

  • DETTE GRECQUE

    Sarkozy évoque une "obligation économique" à aider la Grèce

    En savoir plus

  • DETTE GRECQUE

    Nicolas Sarkozy reçoit Georges Papandréou pour s'entretenir de la dette

    En savoir plus

  • DETTE GRECQUE

    Reprise des entretiens entre la "troïka" et les autorités grecques

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)