Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Effrayer, semer la zizanie, recruter"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • Qui est Hervé Gourdel, l’otage français aux mains des jihadistes algériens ?

    En savoir plus

  • L'armée israélienne tue deux Palestiniens accusés de la mort de trois adolescents

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "L'EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

Moyen-orient

Israël prêt à reprendre les négociations après la déclaration du Quartette

Vidéo par Valériane GAUTHIER

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/10/2011

Israël a accueilli "favorablement" la déclaration du Quartette sur le Proche-Orient visant à la reprise des négociations de paix avec les Palestiniens afin d'aboutir à un accord final fin 2012.

AFP - Israël a accueilli "favorablement" dimanche, comme prévu, la déclaration du Quartette sur le Proche-Orient pour relancer les négociations de paix et a appelé les Palestiniens à reprendre les discussions directes "sans tarder".

"Israël accueille favorablement l'appel du Quartette pour des négociations directes entre les parties sans pré-conditions, comme l'ont demandé à la fois le président (américain Barack) Obama et le Premier ministre Benjamin Netanyahu", indique un communiqué du bureau de M. Netanyahu.

Il s'agit de la première réaction officielle d'Israël à la proposition du Quartette sur le Proche-Orient (Etats-Unis, Union européenne, ONU et Russie) de reprendre les négociations de paix avec l'objectif d'aboutir à un accord final fin 2012.

Cette position était attendue puisque plusieurs ministres israéliens, dont le chef de la diplomatie, le nationaliste Avigdor Lieberman, avaient déjà réagi positivement.

"Bien qu'Israël ait des réserves qui seront soulevées au moment approprié, il appelle l'Autorité palestinienne à suivre son exemple et engager des négociations directes sans tarder", souligne le communiqué.

Dans une déclaration publiée après le dépôt le 23 septembre d'une demande d'adhésion d'un Etat de Palestine à l'ONU, le Quartette propose une reprise des pourparlers israélo-palestiniens avec l'objectif d'aboutir à un accord final fin 2012.

Palestiniens et Israéliens se rencontreraient une première fois dans un mois pour établir "un calendrier et une méthode de négociations", selon le communiqué du Quartette.

Toutefois, les deux camps ont des interprétations divergentes de la teneur de ce communiqué, les Palestiniens considérant qu'il contient un appel à un gel de la colonisation tandis que les Israéliens estiment qu'il ne comporte aucune condition préalable à la reprise des discussions.

Laissant planer des ambiguïtés, la déclaration du Quartette appelle en effet les deux parties "à se garder d'actes provocateurs et réitère (leurs) obligations découlant de la Feuille de route" de 2003.

Cette Feuille de route exigeait à la fois "la cessation de la violence et du terrorisme" et un "gel de la colonisation" israélienne.

Pour reprendre les discussions, les Palestiniens réclament un gel des colonies en Cisjordanie et à Jérusalem-Est annexée et demandent que toute reprise du dialogue soit basée sur les lignes du 4 juin 1967, c'est-à-dire comprenant la Cisjordanie, Gaza et Jérusalem-Est dont ils veulent faire leur capitale.

Samedi, le négociateur palestinien Nabil Chaath a exigé du Quartette une référence explicite à un gel de la colonisation et du Premier ministre israélien qu'il l'accepte publiquement.

"Le Quartette doit maintenant dire clairement, après l'annonce par M. Netanyahu de 1.100 unités de logement (dans le quartier de colonisation juive de Gilo, à Jérusalem-Est, NDLR), ce qu'il entend comme termes de référence, et ensuite nous voulons que M. Netanyahu dise qu'il accepte", a expliqué M. Chaath lors d'une conférence de presse.

"Nous ne reviendrons pas aux négociations sans arrêt total de la colonisation --naturellement il doit aussi y avoir un arrêt total de la violence, et c'est notre engagement-- et une acceptation claire des termes de référence", a-t-il insisté.

Les Israéliens se refusent à tout gel de la colonisation.

 

Première publication : 02/10/2011

  • PROCHE-ORIENT

    Les Palestiniens jugent "encourageantes" les propositions du Quartette

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Le Quartette pousse à une reprise des négociations de paix

    En savoir plus

  • TERRITOIRES PALESTINIENS

    Les Palestiniens dans les rues acclament Mahmoud Abbas à l'ONU

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)