Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Début des audiences de Charles Blé Goudé devant la CPI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Weber, un colosse du théâtre français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba, invité du Journal de l'Afrique !

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : elle filme au péril de sa vie à Raqqa, fief de l'EI en Syrie

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les sports oubliés dans le vent

En savoir plus

SUR LE NET

Instagram bloqué en Chine

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Diane von Furstenberg : "J'ai vécu l'American dream"

En savoir plus

DÉBAT

Comment lutter contre l'organisation de l'État islamique?

En savoir plus

  • Manifestations à Hong Kong : Pékin prive les Chinois d’informations sur Internet

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG s'attaque au Barça sans Zlatan

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les musulmans de France sont "pris au piège"

    En savoir plus

  • Ello, le réseau social qui se la joue anti-Facebook

    En savoir plus

  • Quinze ans de prison requis contre le leader de Sharia4Belgium

    En savoir plus

  • Hong Kong toujours bloquée, l'exécutif demande la fin des manifestations

    En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

  • À Montpellier, des pluies diluviennes créent la pagaille

    En savoir plus

  • Vidéo : Dohuk, province du Kurdistan submergée par les déplacés irakiens

    En savoir plus

  • Présidentielle brésilienne : Dilma Rousseff, touchée mais pas coulée

    En savoir plus

  • Seulement 25 % de femmes au Sénat : à qui la faute ?

    En savoir plus

  • Vidéo : les Kurdes de Turquie tentent de rallier Kobani, assiégée par l’EI

    En savoir plus

  • La dette française dépasse pour la première fois les 2 000 milliards d'euros

    En savoir plus

Asie - pacifique

Les Philippines frappées par un second typhon

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/10/2011

Au moins une personne a été tuée samedi lors du passage du typhon Nalgae dans l'archipel des Philippines, alors que la population est déjà en proie aux inondations causées il y a quelques jours par le typhon Nesat.

AFP - Le typhon Nalgae, le second à frapper les Philippines en quelques jours, a fait au moins un mort samedi et aggravé la menace pesant sur plus d'un million de personnes déjà en proie aux inondations provoquées par le précédent, Nesat, selon des services officiels.

Nalgae a touché Luçon, la principale île de l'archipel, durant six heures, de 09H00 (01H00 GMT) à 15H00 (07H00 GMT), accompagné de vents de 160 km/h avec des pointes à 195 km/h, a indiqué la métérologie nationale.

Mais les pluies dans son sillage risquent d'aggraver sérieusement la situation pour les centaines de milliers de personnes déjà affectées par des inondations dans le centre de l'île, au nord de Manille, a indiqué le chef des services de secours d'urgence Benito Ramos.

"La crue dévalant des montagnes de la Cordillère devrait les atteindre d'ici huit à neuf heures", et "il faudrait évacuer sans attendre" les populations concernées a-t-il estimé devant la presse, notant que les barrages et les bassins hydrauliques en amont étaient déjà saturés d'eau.

La raison en est que le précédent typhon, Nesat, qui s'était abattu mardi sur Luçon, avait été accompagné des plus fortes pluies enregistrées cette année dans le secteur.

Une personne a été tuée et une autre blessée lors d'un glissement de terrain qui a enseveli leur camionnette sur une route de montagne près de la ville de Baguio, a déclaré à l'AFP un membre de la sécurité civile locale, Alex Uy.

Beaucoup plus violent, le typhon Nesat avait lui fait 50 morts et 31 disparus, selon un bilan gouvernemental.

La situation est désormais critique pour des centaines de milliers de personnes, notamment autour de la localité de Pulilan. Selon un ancien ministre joint par l'AFP, Robert Pagdanganan, qui vit dans la région affectée, le problème est que même les centres destinés à accueillir les réfugiés sont inondés.

Première publication : 02/10/2011

  • INTEMPÉRIES

    Hong Kong en état d'alerte à l'approche du typhon Nesat

    En savoir plus

  • PHILIPPINES

    Un violent typhon cause la mort de plusieurs personnes

    En savoir plus

  • PHILIPPINES

    Au moins dix morts après le passage du typhon Megi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)