Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Asie - pacifique

Les Philippines frappées par un second typhon

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/10/2011

Au moins une personne a été tuée samedi lors du passage du typhon Nalgae dans l'archipel des Philippines, alors que la population est déjà en proie aux inondations causées il y a quelques jours par le typhon Nesat.

AFP - Le typhon Nalgae, le second à frapper les Philippines en quelques jours, a fait au moins un mort samedi et aggravé la menace pesant sur plus d'un million de personnes déjà en proie aux inondations provoquées par le précédent, Nesat, selon des services officiels.

Nalgae a touché Luçon, la principale île de l'archipel, durant six heures, de 09H00 (01H00 GMT) à 15H00 (07H00 GMT), accompagné de vents de 160 km/h avec des pointes à 195 km/h, a indiqué la métérologie nationale.

Mais les pluies dans son sillage risquent d'aggraver sérieusement la situation pour les centaines de milliers de personnes déjà affectées par des inondations dans le centre de l'île, au nord de Manille, a indiqué le chef des services de secours d'urgence Benito Ramos.

"La crue dévalant des montagnes de la Cordillère devrait les atteindre d'ici huit à neuf heures", et "il faudrait évacuer sans attendre" les populations concernées a-t-il estimé devant la presse, notant que les barrages et les bassins hydrauliques en amont étaient déjà saturés d'eau.

La raison en est que le précédent typhon, Nesat, qui s'était abattu mardi sur Luçon, avait été accompagné des plus fortes pluies enregistrées cette année dans le secteur.

Une personne a été tuée et une autre blessée lors d'un glissement de terrain qui a enseveli leur camionnette sur une route de montagne près de la ville de Baguio, a déclaré à l'AFP un membre de la sécurité civile locale, Alex Uy.

Beaucoup plus violent, le typhon Nesat avait lui fait 50 morts et 31 disparus, selon un bilan gouvernemental.

La situation est désormais critique pour des centaines de milliers de personnes, notamment autour de la localité de Pulilan. Selon un ancien ministre joint par l'AFP, Robert Pagdanganan, qui vit dans la région affectée, le problème est que même les centres destinés à accueillir les réfugiés sont inondés.

Première publication : 02/10/2011

  • INTEMPÉRIES

    Hong Kong en état d'alerte à l'approche du typhon Nesat

    En savoir plus

  • PHILIPPINES

    Un violent typhon cause la mort de plusieurs personnes

    En savoir plus

  • PHILIPPINES

    Au moins dix morts après le passage du typhon Megi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)