Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 04/10/2011

Syrie : l’opposition tentée de prendre les armes

Les opposants syriens songent à prendre les armes pour lutter contre le régime. Les internautes belges dénoncent la crise institutionnelle avec humour. Et l’activiste indien, Anna Hazare, renforce sa visibilité en ligne.

Syrie : l’opposition tentée de prendre les armes

La Syrie semble être au bord de la guerre civile alors que l’armée a repris dimanche le contrôle de Rastane après plusieurs jours de combat contre des déserteurs issus de ses rangs. Comme en témoignerait cette vidéo amateur diffusée sur Internet, de nombreux chars ont été déployés dans cette ville de l’ouest du pays où se sont rassemblés des centaines de militaires ayant fait défection.

Des mutins qui semblent de mieux en mieux organisés. Ils seraient ainsi plusieurs milliers à faire partie de « l’armée syrienne libre ». Dans des vidéos publiées sur sa page Facebook, des officiers se targuent d’avoir réussi de nombreuses opérations contre les forces restées fidèles au régime. Ils affirment notamment avoir tué ensemble près de 700 militaires syriens. Des chiffres qui sont impossibles à vérifier.

Toujours est-il que l’existence de cette opposition armée, qui n’était qu’une rumeur il y a quelques semaines, se précise de jour en jour. Et les défections semblent se multiplier. Des vidéos d’officiers qui annoncent leur décision de rallier l’opposition apparaissent régulièrement sur la Toile. Des déserteurs qui, dans ces messages, appellent leurs anciens compagnons à les rejoindre.

Et face à la violence de la répression, six mois après le début de la révolte, la population pourrait être tentée de prendre les armes. Mais selon Ammar Abdulhamid, un dissident en exil, une majorité des activistes à l’intérieur du pays est toujours déterminée à rester pacifique afin d’éviter une escalade de la violence dans le pays.


Les internautes belges se moquent de leurs représentants politiques

La Belgique a beau vivre une crise institutionnelle sans précédent depuis avril 2010, les internautes du pays continuent de se moquer allégrement de leurs représentants politiques sur la toile. Dernière victime en date : la ministre de l'emploi, Joëlle Milquet, qui a affirmé récemment que l’actuel Premier ministre belge, Yves Leterme, avait obtenu son prochain poste de secrétaire général adjoint de l'OCDE grâce à elle. Des propos qui amusent beaucoup la blogosphère.

Les mots clés « c’est Joelle » ont ainsi rapidement été repris sur les réseaux sociaux par les utilisateurs pour se moquer de la confiance en soi excessive de la ministre. Des dizaines d’internautes ont alors utilisé l’expression pour vanter de façon ironique ses mérites et expliquer que « c’est joelle » qui a inventé l’imprimerie, la recette du sandwich jambon, fromage, la pénicilline ou encore qui a provoqué le big bang qui a créé l’univers…

Des moqueries qui expriment l’exaspération d’une large partie de la société belge face au blocage politique du pays. Une méthode originale pour dénoncer l’immobilisme des autorités qui fait suite à d’autres actions tout aussi amusantes menées par les citoyens depuis le début de la crise institutionnelle. Ainsi, le 17 février dernier, des milliers d’habitants du plat pays étaient descendus dans les rues pour mener une « révolution de la frite » comme le montrent ces vidéos disponibles en ligne. Un mouvement bon enfant qui avait été organisé, lui aussi, en grande partie via les réseaux sociaux.

Une initiative décalée qui n’est pas sans rappeler celle lancée en janvier par l’acteur Benoît Poelvoorde à la télévision nationale. Dans cet entretien, il avait appelé l’ensemble de ses concitoyens masculins à cesser de se raser tant que la Belgique n’aurait pas de nouveau gouvernement. Un appel qui s’il n’a pas permis d’obtenir le résultat escompté, avait trouvé un large écho sur le web à l’époque.

 

L’activiste indien Anna Hazare investit le web

L’activiste indien Anna Hazare qui lutte contre la corruption dans son pays a décidé de faire parler de son combat sur la toile. Il vient ainsi de créer un blog mais aussi des comptes sur Facebook, Twitter et Google + . Objectifs affichés par l’activiste : empêcher que d’autres se fassent passer pour lui sur le web pour répandre de fausses informations mais aussi et surtout favoriser les discussions à propos de la corruption, un fléau qui gangrène le pays.

 

Tendance du jour sur les réseaux sociaux

Beutler, Hoffmann et Steinman figurent parmi les mots les plus utilisés par les internautes sur les réseaux sociaux depuis lundi matin. Il s’agit des noms des trois chercheurs américain, français et canadien qui se sont vus attribués le prix Nobel de médecine 2011 pour leurs travaux sur le système immunitaire. Une récompense qui est loin d’être passée inaperçue sur la toile où les messages de félicitations adressés aux trois lauréats se multiplient depuis lund.

 

Vidéo du jour

Que font les employés d’un grand centre commercial situé à Rennes une fois la nuit tombée et les clients rentrés chez eux ? Et bien ils organisent un vaste parcours de dominos dans les allées du magasin avec tout un tas d’objets et de produits vendus en rayon… Une activité surprenante qui en fera sans doute hésiter plus d’un avant d’acheter des biscottes ou des verres en cristal dans cette enseigne.

 

 

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

26/08/2014 Réseaux sociaux

"L'Ice Bucket Challenge" détourné par un acteur américain

Au sommaire de cette édition : un acteur américain revisite l'Ice Bucket Challenge pour dénoncer les brutalités policières, le ministre indien des Finances provoque la polémique...

En savoir plus

28/08/2014 Réseaux sociaux

Des militants anti-avortement s'opposent au " Ice Bucket Challenge"

Au sommaire de cette édition : des militants anti-avortement s'opposent au "Ice Bucket Challenge", les internautes espagnols affichent leur solidarité avec une victime de viol et...

En savoir plus

27/08/2014 Réseaux sociaux

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

Au sommaire de cette édition : une journaliste indienne lance le "Rice Bucket Challenge", les recommandations de l'Égypte à la police américaine suscitent la polémique et deux...

En savoir plus

25/08/2014 Réseaux sociaux

Le convoi russe en Ukraine : pourquoi et pour qui ?

Au sommaire de cette édition : l’aide humanitaire russe en Ukraine divise les internautes ; des célébrités chinoises sont la cible d’une campagne anti-drogue de Pékin ; et un...

En savoir plus

22/08/2014 Réseaux sociaux

Le "Doubtfire Face", nouveau défi de la Toile contre le suicide

Au sommaire de cette édition : les internautes réalisent un nouveau défi en ligne pour lutter contre le suicide, un tweet du Président de la République d'Iran Hassan Rohani...

En savoir plus