Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Boko Haram tue plusieurs civils dans l'attaque d'un marché dans le Nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

EUROPE

Libre, Amanda Knox s'envole pour les États-Unis

Vidéo par Claire BONNICHON

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/10/2011

Libérée lundi soir après avoir été acquittée par la cour d'appel de Pérouse du meurtre de sa colocataire britannique, l'Américaine Amanda Knox s'est envolée pour Londres d'où elle prendra un autre avion pour Seattle, sa ville natale.

AFP - L'étudiante américaine Amanda Knox, acquittée lundi pour le meurtre de sa colocataire britannique Meredith Kercher s'est envolée mardi midi pour les Etats-Unis, à l'issue d'un procès ultra-médiatisé qui laisse la famille de la victime sans réponse.
              
"Nous sommes évidemment déçus (...) C'est un tel choc, nous n'avons toujours pas les réponses", a déclaré Stephanie, la soeur de la victime mardi lors d'une conférence de presse à Pérouse (centre).
              
Le Premier ministre britannique David Cameron a aussi dit "plaindre la famille car elle avait eu une explication sur ce qui est arrivé à leur fille et maintenant elle n'en a plus".
              
Amanda Knox, en larmes lundi soir à l'annonce du verdict de la Cour d'appel de Pérouse (centre de l'Italie), s'est envolée à 12H05 (10H05 GMT) de Rome-Fiumicino en direction de Londres-Heathrow, où elle prendra un vol pour sa ville natale, Seattle (nord-ouest des Etats-Unis).

Pour échapper aux médias à l'affût de la moindre image d'elle, Amanda Knox, après une première nuit de liberté à Rome dans un lieu secret, a attendu son vol dans les bureaux de la police judicaire de l'aéroport romain.
              
Selon le secrétaire de la Fondation Italie-Etats-Unis, Corrado Maria Daclon qui a été le dernier à la saluer, "Amanda malgré l'acharnement contre elle m'a dit qu'elle n'éprouve pas de rancoeur", "ses derniers mots ont été d'une personne positive, fatiguée mais confiante qui regarde seulement vers l'avenir".
              
"Maintenant je veux seulement rentrer chez moi, reprendre possession de ma vie et retrouver le bonheur", a-t-elle confié après le verdict.
              
La jeune fille de 24 ans a également écrit une lettre de remerciement à ses soutiens: "Des Italiens m'ont écrit, m'ont défendue, ont été proches de moi, ont prié pour moi. Je leur en serai éternellement reconnaissante. Je vous aime".
              
L'acquittement spectaculaire d'Amanda Knox et de son ex-petit ami Raffaele Sollecito, 27 ans, condamnés en première instance à 26 et 25 ans de prison, a été accueilli dans la joie par leurs proches dans l'enceinte du tribunal, mais a aussi provoqué la colère de nombreuses personnes massées à l'extérieur qui ont crié: "Honte! Honte!"
              
Meredith Kercher, 21 ans, avait été retrouvée en novembre 2007 à demi-nue et dans une mare de sang, le corps transpercé de 43 coups de couteau. L'autopsie a démontré qu'elle avait également été violée.
              
Selon le jugement de première instance, Knox et Sollecito avaient donné à Meredith Kercher le coup fatal, tandis qu'un Ivoirien, Rudy Guédé, lui tenait les bras parce qu'elle refusait de participer à un jeu sexuel.
              
Rudy Guédé, 24 ans, a été condamné à 16 ans de prison dans un procès séparé. Tous ses recours sont épuisés, mais dans l'exposé de ses motifs, la Cour de cassation avait conclu qu'il n'avait pas agi seul.
              
"Maintenant qu'Amanda et Raffaele ont été libérés, nous nous demandons aujourd'hui qui a été complice de Rudy Guédé dans le meurtre de Meredith", s'est interrogé Lyle, le frère de la victime, devant la presse.
              
Le parquet de Pérouse a annoncé par avance qu'il se pourvoiera en Cassation pour que "justice soit faite". Si le recours qui devra être déposé d'ici février était jugé recevable, un nouveau procès pourrait avoir lieu en 2013 probablement à Florence. Mais il se tiendrait par contumace puisque les Etats-Unis n'extradent habituellement pas leurs citoyens poursuivis à l'étranger.
              
En Italie, la presse s'interrogeait mardi sur le fonctionnement de la justice.
              
"Devant tant d'indices et aucune preuve sérieuse", le verdict "donnera lieu à de nouvelles polémiques sur la justice en Italie", prédit le Corriere della Sera. "Maintenant il faut penser à Meredith Kercher. Il faut rendre justice à cette jeune fille assassinée", poursuit le premier quotidien de la péninsule.
              
A l'instar de la Repubblica (gauche), plusieurs quotidiens estiment que "la victime a été oubliée par le show".
              
"Il est regrettable que l'assassinat d'une jeune femme reste en grande partie non élucidé", estime la Stampa tout en jugeant qu'"il n'était pas possible de décider autre chose", compte tenu des "éléments contradictoires issus de l'instruction".

 

Première publication : 04/10/2011

  • ITALIE

    Amanda Knox acquittée en appel du meurtre de Meredith Kercher

    En savoir plus

  • ITALIE

    Le verdict du procès d'Amanda Knox attendu dans la journée

    En savoir plus

  • ITALIE

    Amanda Knox condamnée à 26 ans de prison pour le meurtre d'une étudiante britannique

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)