Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Vidéo : aux États-Unis, le mouvement "Buy Black" prend de l’ampleur

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alain Mabanckou, écrivain du monde

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Trump ou Clinton : qui est le plus crédible sur l'économie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Alep, symbole de la faiblesse américaine"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Fance : le chômage repart à la hausse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Clinton 1 - Trump 0"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Gabon, retour au calme, mais climat politique tendu à la veille de l'investiture d'Ali Bongo

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le drôle de selfie d'Hillary Clinton

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise migratoire en France : Hollande à Calais pour la première fois de son mandat

En savoir plus

Asie - pacifique

Plus de 200 morts à la suite d'inondations historiques en Thaïlande

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/10/2011

Les crues de grande ampleur que connaît la Thaïlande ont causé la mort d'au moins 224 personnes au cours des deux derniers mois, ont annoncé mardi les autorités. La situation pourrait durer jusque début novembre.

AFP - Les pires inondations depuis des décennies en Thaïlande ont tué 224 personnes, submergeant de nombreuses régions du pays, notamment une partie de la cité historique d'Ayutthaya, ont indiqué mardi des sources officielles.

Lors des deux derniers mois, 58 des 77 provinces du royaume ont été inondées et 25 sont toujours gravement touchées. Des millions de personnes ont été affectées par les intempéries.

"Ce sont les pires inondations en terme de volume d'eau et de personnes touchées", a commenté un responsable du Département de prévention des catastrophes, sous couvert de l'anonymat.

"La situation est la pire que je n'ai jamais vue et cela va durer jusqu'à la première semaine de novembre", a confirmé Royal Chitradon, expert indépendant en gestion de l'eau.

L'un des temples les plus célèbres de l'ex-capitale du royaume de Siam Ayutthaya, le Wat Chaiwatthanaram, a été fermé au public après que le niveau d'eau ait atteint 1,50 m.

Mais les autorités devraient pouvoir empêcher l'inondation du principal parc archéologique inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco, plus éloigné de la rivière Chao Praya, a-t-il ajouté.

La ville de Chiang Mai, autre ville touristique dans le nord du pays, a également été durement touchée et les autorités se battent désormais pour protéger Bangkok.

La semaine dernière, le gouvernement a annoncé le déploiement d'environ 10.000 soldats, 500 véhicules militaires et plus de 100 bateaux pour aider les victimes.

 

Première publication : 04/10/2011

  • INTEMPÉRIES

    Les Philippines frappées par un second typhon

    En savoir plus

  • CHINE

    Des centaines de milliers de personnes évacuées après des pluies diluviennes

    En savoir plus

  • INTEMPÉRIES

    Plus d'une centaine de morts après de fortes pluies au Nigeria

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)