Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Sommet "Tech For Good" : la "French Tech" a-t-elle le vent en poupe ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Solo, a Star Wars story" : à l’origine du mythe

En savoir plus

FACE À FACE

Macron et les banlieues : une vision libérale ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Un archevêque australien condamné pour avoir couvert un pédophile"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Les marchés financiers inquiets pour l'Italie

En savoir plus

L’invité du jour

Marc Hecker : "Il faut faire plus sur la prévention de la radicalisation"

En savoir plus

FOCUS

Le divorce bientôt légal aux Philippines ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Mark Zuckerberg: "Opération contrition"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Opération antiterroriste au Burkina Faso : trois "présumés jihadistes" abattus

En savoir plus

Afrique

L'armée entend ne présenter aucun candidat à l'élection présidentielle

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/10/2011

Le Conseil suprême des forces armées égyptiennes, qui dirige le processus de transition en Égypte, a assuré qu'il ne présenterait aucun candidat à l'élection présidentielle. La date du scrutin n'a pas encore été fixée.

REUTERS - L'armée ne présentera pas de candidat à l'élection présidentielle en Egypte, a déclaré mercredi le chef du Conseil suprême des forces armées (CSFA).

Interrogé au sujet de l'éventuelle candidature d'une personnalité issue des rangs de l'armée à la magistrature suprême, le maréchal Mohamed Hussein Tantaoui, cité par l'agence Mena, a répondu: "Nous ne devrions pas perdre notre temps à discuter de rumeurs."

Le CSFA dirige le processus de transition en Egypte après la chute en février d'Hosni Moubarak en raison d'un soulèvement populaire. Certains soupçonnent les militaires d'avoir l'ambition de placer l'un des leurs à la tête du pays.

Des élections législatives doivent avoir lieu en plusieurs étapes à partir du 28 novembre. Aucune date n'a encore été arrêtée pour l'élection présidentielle promise par les militaires.

 

Première publication : 05/10/2011

  • ÉGYPTE

    L'armée égyptienne accepte d'amender la loi électorale

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Les contestataires de la place Tahrir délogés par la police anti-émeute

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Les Égyptiens battent de nouveau le pavé pour dénoncer la gestion opaque du pays

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)