Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : des enquêteurs français attendus samedi au Mali

    En savoir plus

  • Gaza : Échec des efforts américains pour obtenir une trêve humanitaire

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

SPORT

Plusieurs athlètes contrôlés positifs autorisés à participer aux Jeux de Londres

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/10/2011

Le Tribunal arbitral du sport a jugé inapplicable la Charte olympique interdisant aux athlètes suspendus pour plus de six mois de participer aux Jeux olympiques. Une décision qui ouvre la voie à plusieurs athlètes pour Londres-2012.

REUTERS - Le Tribunal arbitral du sport (Tas) a ouvert la voie jeudi à la participation aux Jeux olympiques de Londres l'an prochain de dizaines d'athlètes suspendus pour dopage, en jugeant inapplicable une disposition du code de la Charte olympique.

Selon la règle 45 de ce texte, souvent appelée "Règle Osaka", tout athlète suspendu pour une période de plus de six mois en raison d'une violation des règles antidopage ne peut pas participer aux JO qui suivent l'expiration de sa suspension.

Invité à se pencher sur cette disposition prise en juin 2008 par le Comité international olympique (CIO), le TAS explique dans un communiqué publié par ses services que cette règle est "non valable et inapplicable".

La décision du Tas signifie notamment que l'Américain LaShawn Merritt, champion olympique du 400m et condamné à 21 mois de suspension pour dopage en 2009 et 2010, pourra concourir à Londres.

Sa suspension a pris fin en juillet dernier et il a participé en août en Corée du Sud aux championnats du monde, s'adjugeant la médaille d'argent du 400m et la médaille d'or du relais 4x400m avec les Etats-Unis.

La révocation de la règle du CIO permettrait également à des athlètes condamnés pour dopage à de longues peines de prendre part aux Jeux d'hiver qui auront lieu à Sotchi en Russie en 2014.

Le CIO a pris acte de la décision du Tas en exprimant sa "déception" et sa volonté d'obtenir à l'avenir des sanctions encore plus dures pour les contrevenants, en s'appuyant sur l'Agence mondiale antidopage (Ama).

Tolérance zéro

"Le CIO respecte pleinement le tribunal arbitral du sport et se conformera bien sûr à son jugement. Le CIO a une politique de tolérance zéro contre le dopage, et a montré et continuera de montrer sa détermination à attraper les tricheurs", dit-il Selon l'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF), une cinquantaine de personnes sont concernées par cette décision pour l'athlétisme.

"Nous ne pensons pas que la décision du Tas aura un impact négatif sur le mouvement antidopage. S'il s'agit d'aggraver les sanctions pour violation des règles antidopage, la possibilité existe déja dans le Code mondial avec des sanctions allant de deux à quatre ans dans les cas graves", a estimé Nick Davies, porte-parole de l'IAAF.

La patineuse de vitesse Claudia Pechstein, l'athlète la plus médaillée aux Jeux d'hiver de l'histoire du sport allemand, condamnée en 2009 à deux ans de suspension pour dopage, s'est déclaré satisfaite du jugement du Tribunal.

"La justice l'a emporté et la voie est libre désormais pour ma dixième médaille olympique", a déclaré Pechstein, qui veut participer aux épreuves de cyclisme aux Jeux de Londres, et au patinage de vitesse à Sotchi deux ans plus tard.

Interdit de Jeux par le Comité olympique britannique, le cycliste David Millar a indiqué de son côté qu'il lui fallait un peu de temps pour "digérer" cette nouvelle."Le jugement du Tas sur la règle 45 du CIO est une bonne chose pour l'avenir du sport international. Il ne s'agit qu'une question de temps avant que tous les pays ne respectent le code de l'Ama", écrit-il sur son compte Twitter.

Première publication : 06/10/2011

  • CYCLISME

    "Si Longo rime avec EPO, ce sera la fin du cyclisme propre"

    En savoir plus

  • RUGBY

    L'ailier international Yoann Huget suspendu trois mois

    En savoir plus

  • DOPAGE

    Le football américain est-il prêt à en finir avec les hormones de croissance ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)